À l'orée de la Savoie, dans le Bugey Sud,
une maison typique des années 1960
Belley, AIN rhones-alpes 01300 FR

Situation

Au sud-est de la France, dans l'ancienne vallée glaciaire, la commune, au pied du premier contrefort alpin, est située entre le Rhône et son canal de dérivation. Aux alentours, entre édifices patrimoniaux et strates géologiques, se lisent les histoires de la Terre et de l'Homme. La région a su tirer parti de son environnement en dynamisant le secteur. Nombreuses sont, ici, les activités de plein air proposées : vol libre, cyclisme, navigation de plaisance, randonnées. Une base d'aviron propose aux amateurs de pratiquer ce sport en compétition ou en activité de loisir. Les vins et les produits de terroirs ne manquent pas de renom.
À quelques encablures de la propriété, un petit port de plaisance permet de naviguer sur 70 km de voies fluviales. La propriété est à une trentaine de minutes de Chambéry et Aix-les-Bains, 1h10 de Lyon, et 1h de l'aéroport international de Lyon. La commune présente quelques commerces et services de base et à 6 km, la ville la plus proche étant l'une des sous-préfectures de l'Ain propose toutes commodités, services, écoles, lycées. La situation de plaine permet à la commune de jouir d'un climat tempéré.

Description

La propriété d'environ 8740 m2 sur une parcelle d'un seul tenant appelée "la catin", est excentrée du chef-lieu. Elle se situe près de quelques habitations récentes.
À l'entrée, la cour précède la maison qui affiche dès le premier regard son style et son design des années 1960/70, respectant les codes de cette époque. Exposée sud, le bâtiment de forme rectangulaire présente une harmonie visuelle symétrique. Il est entouré d'un jardin d'agrément avec piscine de 12,5 m par 6 m et arboré sur environ la moitié du terrain. Une allée de dalles le ceint. Cette partie du terrain, soit 4127 m2, est en zone U - à urbaniser -, l'autre moitié, soit 4613 m2 de prés et friches, est en zone A - agricole - et s'étend côté sud, avec un hangar en acier J. Faure de 33 m2. La piscine, le coin jardin d'enfant, le terrain de pétanque et les quelques autres recoins promettent des instants propices aux beaux jours.

La maison

Dessinée par l'architecte savoyard Gilbert Duranton, elle fut construite à la fin des années 1960. Des carreaux de faïence réalisés à Vallauris par le céramiste Roger Capron ornent certains pans de mur. Sa configuration et son style s'inscrivent dans cette lignée, elle propose des volumes esthétiques et fonctionnels ainsi qu'une circulation aisée. Tous les matériaux innovants de l'époque ont été utilisés pour une bâtisse massive de deux niveaux, illuminée de grandes ouvertures. Elle se présente telle qu'elle a été conçue, aucune rénovation n'a été effectuée depuis sa création. Sa surface habitable est d'environ 270 m² et 80 m2 d'annexes se composant, entre autres, de terrasse, balcons, garages. Deux escaliers extérieurs et un escalier intérieur accèdent à l'étage. La poutraison du toit est en acier. L'ensemble du bâtiment, avec ses murs, ses larges baies, ses décors et sa toiture, revêt un aspect géométrique rectangulaire caractéristique.


Rez-de-jardin
L'entrée de la maison se fait sur le côté ouest par l'escalier extérieur. Au nord, entre les deux garages, une porte permet également d'entrer dans la maison par un dégagement desservant deux chambres et une petite salle de bains. À l'opposé, se trouvent la buanderie, des toilettes, la chaufferie, l'escalier, une cave non fermée et une sortie ouest de plein pied avec l'extérieur. Au bout du corridor, se situent la salle de jeux et l'atelier plein sud. Le second escalier extérieur fait la transition entre la terrasse, le jardin et la piscine.
Premier étage
L'escalier ouest accède au vestibule et, dès l’entrée, s'aperçoivent les éléments de design de l’époque reprenant les codes architecturaux tels que la porte à deux vantaux aux vitrages asymétriques, la vasque et son mur de faïence, le sol en travertin d'Italie. Le vestibule dessert donc la salle de séjour avec son poêle d'angle, l'escalier intérieur, ainsi que des toilettes. Un dégagement, également distribué par la pièce d'entrée, mène à une salle de bains aux murs de carrelage hexagonal et des toilettes, trois chambres dont une bénéficie d'une salle de bains et toilettes. Sur la gauche de l'entrée, deux arcades ouvrent sur le séjour-salle à manger, baignés de lumière du sud par quatre grandes baies vitrées. La cuisine, et dans son prolongement l'office, donnent sur la salle à manger et la terrasse au sol en pierre d'Hauteville.

Ce que nous en pensons

Cette maison aux notes « sixties », remplissait déjà, presque tout le cahier des charges des besoins d’aujourd’hui. La géométrie combinée à la sobriété, qui, à son époque, signifiait innovation et design recherché, refait aujourd'hui son apparition dans la mode "vintage". Grâce à des lignes très reconnaissables et un style très plébiscité de nos jours, elle transporte chacun une cinquantaine d'années en arrière.
Des travaux sont à prévoir pour lui redonner un second souffle. En adéquation avec l'esthétique originale, une rénovation moderne pour le confort et une décoration libre sont à (re)mettre au goût du jour.

500 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 641380

Surface cadastrale 8740 m2
Surface du bâtiment principal 270 m2
Nombre de chambres 5

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Savoie & Nord Isère


Annie Berthet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus