maison de caractère à vendre à villeneuve-les-avignon

Aux portes d'Avignon, face au palais des papes,
une petite maison et son mazet aux airs d'Estaque, accrochés à la roche
Avignon, GARD languedoc-roussillon 84000 FR

Situation

La propriété se situe au cœur d'un quartier paisible de la prisée petite ville de Villeneuve-lès-Avignon, villégiature des cardinaux durant les 109 ans de présence de la papauté d'Avignon au 14e siècle. L’espace sécurisé d’une résidence contemporaine se détache du chemin de Monteau qui, comme son nom l'indique, conduit jusqu'aux hauteurs de la commune. Il faut le traverser pour arriver à un parking privé : à droite du grand garage prévu pour deux voitures, un petit sentier chemine jusqu'à un portillon en métal. De là, un escalier aux marches inégales, ponctué de paliers, mène à la maison et au mazet en contrebas plongés dans la verdure.

Description

Aménagé en restanques, le terrain est composé de multiples terrasses dont la plus vaste accueille une petite maison blottie contre le rocher à l'abri du mistral et des regards indiscrets, prolongée par une terrasse à l'ombre de l'antique tonnelle recouverte de glycines.
En poursuivant son immersion au milieu des pins et des micocouliers, un mazet aménagé en habitation avec une terrasse attentante et une cour ombragée surplombent les toits des maisons du bas de la ville.
Propriété d'un architecte l'ayant restaurée et restructurée, l'ancienne maison avec sa façade offrant de simples percements régulièrement répartis accueille au levant une extension moderne offrant de large baies et surmontée d'un retrait d'attique aménagé en toit terrasse.

La maison

Simple bâtisse à flanc de colline, la maison a évolué au fil du temps pour devenir la petite maison d’architecte qu'elle est aujourd’hui. Les différentes terrasses en restanque permettent d'accéder à chacun des trois niveaux qui la composent.
L'ancienne maison a conservé une façade percée de baies à encadrements de pierre. L'avant-toit est composé d'une génoise à trois rangs surmontée d'un couvert à simple pente en tuile canal. L'extension construite à l'est a été implanté avec un léger décrochement de la façade voisine accentué par un balcon massif au premier niveau, vitré à mi-hauteur, et surmonté au dernier étage d'un second balcon contenant un toit terrasse en retrait d'attique recouvert sur sa partie le plus en retrait d'une verrière.


Rez-de-jardin
Au rez-de-chaussée, un petit terre plein recouvert de trèfles bordant la façade sud percée de deux portes-fenêtre donne accès à un première chambre avec de larges rangements dissimulant une petite cuisine. En pénétrant dans le coeur des soubassements de la maison construits contre la roche et accueillant une salle d'eau et un cabinet de toilette séparé, une porte mène à l'escaliers rejoignant le premier étage.
Premier étage
Le premier étage de la maison correspond à l'étage principal d'habitation auquel on accède dans le prolongement de la terrasse recouverte de glycine. La porte d'entrée s'ouvre sur un haut séjour à plafond rampant sur double hauteur éclairé par deux fenêtres orientées au sud et dont les sols sont recouverts d'anciens carreaux de terres cuites. Au fond, à l'est, le mur est flanqué d'une grande cheminée dont le manteau est encadré par les anciens percements marquant la limite avec l'extension nouvelle. Une des allèges a été supprimée afin de créer un accès à la pièce dans le prolongement du séjour, qui est aménagée avec une cuisine ouverte sur une salle à manger éclairée par de large baies.
Attenant au séjour, un petit vestibule permet de rejoindre l'escalier menant au rez de jardin et dessert également un cabinet de toilette ainsi qu'un dressing.
Depuis le séjour, au nord de la porte d'entrée principale, un petit escalier droit en retour d'équerre permet d’accéder à second niveau.
Deuxième étage
Au dernier étage, l'escalier venant du séjour débouche sur une chambre aménagée en alcôve avec de nombreux rangements, prolongée au niveau de l'extension nouvelle par une véranda s'ouvrant sur le toit terrasse qui offre d'un vue panoramique sur les dentelles de Montmirai, le mont Ventoux à l'est, Avignon et les Alpilles au sud.
À l'opposé, la chambre permet d'accéder à une grande salle de bain, suivie d'une pièce supplémentaire suplombant la tonnelle aux glycines et disposant également d'une porte sur l'extérieur rejoignant la terrasse en contrebas.

Le mazet

Situé dans la partie basse du jardin, le mazet est une petite maison indépendante de plein pied construite tout en longueur. La façade principale orientée au sud est percé d'une porte et de petites ouverture sous l'avant-toit. Recouvert d'un toit à une pente en tuile canal, le mazet dispose d'une petite terrasse privative au couchant, accessible soit depuis la chambre à coucher, soit depuis la cour arborée qui s'étend devant le mazet.
L'espace intérieur est composé d'une grande pièce sous poutres apparentes accueillant d'un côté la chambre à coucher débouchant sur la terrasse et de l'autre côté, une cuisine ouverte avec coin repas et une salle d'eau attenante.

Le jardin

Conférant sa personnalité au lieu, le jardin est un concentré de la flore méditerranéenne : oliviers, cyprès, et lauriers y côtoient un imposant palmier tandis que bougainvilliers et autres plantes florales colorent les massifs à l’ombre des pins et des micocouliers. La déclivité, les bosses, les replats du sol calcaire, tantôt façonnés par la main de l'homme, tantôt laissé à l'état naturel, ont créée une composition au fil des siècles laissant apparaître ici et là de très beaux dégagements sur la vallée du Rhône, l'île de Piot et de la Barthelasse et Avignon en arrière plan.
Une remise et un local technique a été construit sur une des terrasses en restanque dont il serait aisément bienvenu de tirer profit pour y construire une bassin d'agrément ou un couloir de nage.

Ce que nous en pensons

Si le Rhône ne coulait pas au pied de cet îlot de verdure, le cadre pourrait laisser penser que l'azur de la Méditerranée le remplacerait à merveille. Cette propriété modeste et simple a des airs d'Estaque sur la belle rive d'Avignon, jouissant de vues discrètes sur la cité des papes à travers la canopée rappelant les paysages si chers à Cézanne, Braque ou Derain.
La mer est encore un peu loin, mais Avignon au-delà de ses remparts offre bien des avantages, accueillant entre autres durant le mois de juillet et depuis trois-quarts de siècle, le plus important festival de théâtre au monde.
La traversée ne prend qu'une dizaine de minutes et c'est au cœur de cet écrin de verdure que vous pourrez contempler l'illustre cité au calme et dans la fraîcheur d'épais murs protecteurs.

537 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 971590

Surface cadastrale 835 m2
Surface du bâtiment principal 118 m2
Surface des dépendances 94 m2

Responsable régional
Uzès et Sa Région


Ménélik Plojoux       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus