En Anjou, dans un village de charme des bords de Loire,
une maison avec sa cour et ses caves - jardins troglodytes
Saumur, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49400 FR

Situation

Au sein d’un village de charme adossé au coteau des bords de la Loire. Dans un paysage ligérien digne d'une « carte postale », mêlant tout à la fois le fleuve et ses îles, le tuffeau et ses troglodytes, la vigne et son art de vivre mais aussi l’histoire, ici fortement présente. À dix minutes de la ville de Saumur et des ses commerces et services, dont ceux d’une gare la reliant à Angers, Tours et Paris (TGV). À moins d’un quart d’heure de l’accès à l’autoroute A 85 .

Description

La ruelle du village qui longe le fleuve passe devant le pignon de la maison et dessert ses portails d’entrée qui ouvrent sur une cour fermée. Face aux portails, la maison constituée de deux corps de bâtiment en retour d'équerre. Elle est également accessible depuis une autre ruelle qui, passant par le coteau, dessert l’arrière de la maison.

La maison principale

La maison, dont l'origine remonte sans doute au quinzième siècle, est constituée d’un premier corps de bâtiment situé perpendiculairement à la ruelle et, en retour d’équerre mais séparé du premier, d’un second corps de bâtiment. Entre les deux, un escalier de pierre avec une rampe en fer, partiellement abrité, les relie et dessert chacun de leurs niveaux en situation décalée les uns par rapport aux autres. Construits en tuffeau, ils s’élèvent sur deux niveaux sur des caves troglodytes et sous combles. Ils sont pour l’essentiel couverts d’une toiture d’ardoise. La maison a récemment fait l’objet d’une rénovation particulièrement délicate et utilisant des matériaux naturels et écologiques. Les éléments de confort ont été apportés sans que l’atmosphère de cette vielle demeure n’en soit perturbée. Les propriétaires ont tant que faire se peut gardé les traces des anciennes occupations dès lors qu’elles conservaient un intérêt certain.


Rez-de-chaussée
Dans le corps de bâtiment principal, accessible depuis les premières marches de l’escalier, la salle à manger et deux chambres en enfilade disposent chacune d’une salle d’eau avec des toilettes. Carreaux de terre cuite au sol et plafond à la française dans toutes les pièces. Cheminée en tuffeau dans la salle à manger (avec four à pain) et dans une des deux chambres (peinte). Placard dans cette même chambre.
Dans le second corps de bâtiment, accessible directement depuis la cour, le bucher et les anciennes écuries.

Premier étage
Dans le premier corps de bâtiment, le palier dessert le salon ouvrant sur deux chambres disposant chacune d’une salle d’eau avec des toilettes et sur une chambre avec une salle d’eau et des toilettes. Plafond à la française et carreaux de terre cuite au sol dans toutes ces pièces à l’exception, pour partie, d’un plancher dans le salon. Cheminée en marbre noir et placard dans la dernière chambre.
Dans le second corps de bâtiment, un appartement composé d’une pièce à vivre (avec un espace cuisine), d’une chambre et d’une salle d’eau avec des toilettes. Carreaux de terre cuite au sol, et plafond à la française dans toutes ces pièces. Cheminée en tuffeau et placard dans la pièce de séjour.
Le palier qui termine l’escalier en pierre donne également accès à la ruelle du village qui passe à l’arrière de la maison et aussi, à un escalier en bois qui conduit au niveau sous comble.

Deuxième étage
Au dernier étage, les deux corps de bâtiment ont été réunifiés. À ce niveau, d’un côté de l’escalier en bois, une grande pièce de séjour (avec un espace cuisine). De l’autre côté, un couloir dessert deux chambres, une salle d’eau avec des toilettes et l’accès au grenier. La pièce de séjour ouvre aussi sur la ruelle du village passant à l’arrière de la maison. Le grenier est équipé des arrivées en eau et en électricité.

Les dépendances

Elles sont constituées d’un bûcher et d’une ancienne écurie situés au rez-de-chaussée du second corps de bâtiment et de deux ensembles de caves troglodytes.
Le premier ensemble de caves s’étend sous toute la surface de la maison. Communiquant entre elles, elles sont accessibles soit directement depuis la cour soit depuis les anciennes écuries. Puit en eau dans une des caves.
Le second ensemble, qui s'organise autour d'un jardin, est situé sur le haut du coteau. Il est accessible par une ruelle du village et bénéficie d’un remarquable point de vue sur la Loire.

Ce que nous en pensons

Ici, tout est imprégné d’une délicate et poétique atmosphère : la maison dont la configuration même et la parfaite restauration « à l’italienne » renvoient immédiatement dans un autre temps ; l’île sur la Loire qui lui fait face et qui a conservé son état naturel et presque sauvage ; la vue enfin qu’on a depuis le jardin en haut du coteau. L'atmosphère particulière que cela engendre est, en fait, celle du Val-de-Loire tout entier, désormais protégé par son inscription au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Les voyageurs ne s’y trompent pas. Ils sont nombreux chaque année à le visiter. La maison est parfaite pour les accueillir.

460 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 350325

Surface cadastrale 151 m2
Surface du bâtiment principal 230 m2
Surface des dépendances 100 m2
Nombre de chambres 8

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Saumur et ses environs


Yannick Lafourcade +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus