maison de caractère à vendre luzarches - chantilly

Au centre de Luzarches, petite ville du parc naturel régional Oise-Pays de France,
un petit manoir du 19ème s. avec un parc de 5 ha
Luzarches, VAL-D'OISE ile-de-france 95270 FR

Situation

Située dans le département du Val d'Oise, à 35 km de Paris (50 min en train), 9 km de Chantilly, la propriété est au cœur de la petite ville de Luzarches qui fait partie du parc naturel régional Oise-Pays de France.

Description

Une grille s'ouvre sur une allée gravillonnée bordée d'arbres qui conduit à une demeure à la fois majestueuse et originale du 19ème siècle, entourée par presque 5 ha de parc. Inspirée par l'architecte Chabat qui donne toute leur importance aux constructions en brique, elle s'élève sur trois niveaux. L'entrée se fait par un large escalier aux marches de pierre arrondies.
Outre une vaste prairie, le parc renferme différentes dépendances telles que la maison de gardien, le garage et le bûcher.

La demeure principale

La propriété est construite en brique, pierre de taille et colombage, recouverte de plusieurs toitures en ardoise. Une tour se détache du corps principal comme pour conférer à la demeure le statut de manoir. Les baies du rez-de chaussée sont toute hauteur et inondent l'intérieur de lumière tout au long de la journée. Deux escaliers en pierre permettent d'accéder à la maison ou de s'évader dans le jardin. L'alternance entre la brique et la pierre aux deux premiers niveaux dessine des motifs géométriques.


Rez-de-chaussée
Un escalier aux marches arrondies mène à l' entrée puis à l'escalier intérieur et aux pièces de réception. Au sol les carreaux de ciment ont été conservés. Le bas des murs est décoré de moulures de bois. Dans le petit salon, les grandes baies ouvertes sur le jardin sont dotées de garde-corps en ferronnerie dessinant des rosaces. La pièce a conservé un superbe parquet, comme en marqueterie, un plafond à caissons, et une cheminée en marbre surplombée de son miroir doré. Une double porte à galandage de près de trois mètres de haut ouvre sur le grand salon, très lumineux, donnant directement sur le jardin. Cette pièce est la continuité de la précédente : elle conserve tout son caractère d'époque.
Premier étage
L'escalier, situé dans la tour, est visible sur toute sa hauteur et éclairé par des baies posées à 180°. Au premier étage, un couloir dessert trois chambres, des toilettes et une salle de bain. Tout le niveau est sur parquet en pin d'origine. Chaque chambre bénéficie de deux fenêtres avec garde-corps. L'une d'elles est agrandie d'un balcon en pierre qui fait face au majestueux séquoia qui orne le jardin.
La salle de bain est bien éclairée par le jour naturel et elle conserve ses carreaux de ciment d'époque.
Deuxième étage
Au deuxième étage, le couloir dessert deux chambres, des toilettes, et donne accès, par un escalier, à deux petites tours.
La grande chambre possède son cabinet de toilette et une porte-fenêtre dotée d'un garde-corps en bois peint. L'escalier menant sous les toits conduit à deux pièces identiques, à la forme arrondie et éclairées par trois œils-de-bœuf.
Rez-de-jardin
De l'entrée, un escalier en pierre mène vers la cuisine. La pièce a été conçue pour qu'il soit possible d'y manger. Elle donne accès à la buanderie, à la chaufferie et à la cave voûtée. Recouverte de carreaux de ciment gris et fleuris, elle est éclairée par de petites baies.
Le jardin
A l'origine les propriétaires y laissaient brouter leurs poneys. Au loin se dessine un majestueux séquoia à la forme tout à fait originale et dont il serait intéressant de conter l'histoire. Il n'est que l'un des nombreux arbres, dont certains centenaires et d'espèce noble comme le chêne.
Bâtiment de dépendances
A l'entrée de la propriété est implanté une maison de gardien construite en brique et pierre, recouverte d'une toiture en ardoise. Le bâtiment est à rénover car délaissé depuis plusieurs années. Il comprend trois pièces et les carreaux de ciment du sol sont toujours là.
Garage
Caché derrière les arbres et accessible par l'allée principale, un garage a été construit plus récemment.

Ce que nous en pensons

L'architecte a balancé entre la Renaissance et le style anglo-normand et c'est une réussite. Elégante, surprenante, joyeuse, la demeure se veut manoir : la tour polygonale qui surmonte l'entrée le signifie. Les toitures se juxtaposent à différentes hauteurs, les souches de cheminée se rejoignent pour former un motif vertical supplémentaire. L'intérêt de la construction saute aux yeux. Dans les pièces une douce solennité bourgeoise se fait d'autant plus sentir que plusieurs sont restées dans leur jus. Les mosaïques et les carreaux de ciment des sols, les ferronneries des garde-corps : tout concourt à faire immédiatement aimer une telle résidence à 45 km de Paris.

1 500 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 336381

Surface cadastrale 49 ha 93 a 55 ca
Surface du bâtiment principal 250 m2
Surface des dépendances 60 m2

Responsable régional
Sud Picardie


Elodie Couppé       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus