En Gâtine poitevine, comme un havre de vie saine et libre,
une vaste maison tapie dans la nature
Niort, DEUX-SEVRES poitou-charentes 79000 FR

Situation

La Gâtine sera dans quelques années le deuxième parc naturel régional du département des Deux-Sèvres, après le marais Poitevin. Elle le devra à sa personnalité historique, la qualité de ses paysages et le dynamisme de ses habitants. La maison est dans une commune de moins de 300 habitants où la douceur de vie est culturelle. Les gares TGV de Niort (Paris à 1h50) et de Saint-Maixent-l'Ecole sont à une demi-heure de voiture. A 5 km au nord et 10 km au sud, deux gros bourgs répondent à tous les besoins. Il faut 15 min pour gagner la petite ville patrimoniale de Parthenay, capitale de la Gâtine.

Description

Trois cent mètres de chemin se détachent d'une toute petite route le long de laquelle, déjà, la simple vue du décor champêtre fait du bien à l'âme : la maison est au bout, seule et la sécurité va manifestement de pair avec la tranquillité. La maison ou plutôt les maisons parce qu'il y a plusieurs bâtiments. Le principal, de type longère, est articulé entre le logis primitif et, attenante, une ancienne grange transformée en une partie d'habitation confortable et en une grande salle toute prête à accueillir les fêtes de famille. Au-dessus sur le parc d'un hectare et demi, les "petits toits" renferment à la fois des espaces de rangement et un logement à réhabiliter. Légèrement plus bas dans le domaine, un autre édifice était tout indiqué pour héberger le dispositif de la piscine qui le longe. Vers le sud-est le terrain, piqueté de nombreux arbres, s'incline vers les bois qui, plus loin, enserrent une rivière.
Sur 300 m2, la demeure comprend un salon à cheminée monumentale, une cuisine ouvrant sur l'extérieur, six chambres, un deuxième salon sous les pentes du toit, deux salles de bain, une douche, deux toilettes. Le chauffage central est au fioul dans le logis principal, au bois et à l'électricité dans l'ancienne grange.

Le logis principal

Il frappe dès l'abord par sa faible élévation sous un vaste toit de tuile, comme un parti pris d'ancrage sur la terre de Gâtine, comme la manifestation de la modestie par laquelle se distinguent les hommes de valeur. Trois longs toits de tuile doucement inclinés vers le sol permettent de comprendre au premier coup d'oeil la composition de l'ensemble.
Le coeur du logis bat dans la salle à manger-cuisine ouverte à la fois sur un petit préau, qui est l'entrée principale, et sur la plus grande partie du parc, au sud-est, il bat aussi dans le salon tourné vers une très haute de cheminée. Le sol de cette pièce est en carreaux de terre cuite, son plafond à poutres apparentes et deux petites fenêtres à profonde embrasure (l'une avec coussiège) l'éclairent.
L'extrémité de la construction, après la cuisine, est occupée par une unité autonome : chambre avec accès direct au jardin, recevant la lumière de deux petites fenêtres à linteau de bois, poutres au plafond, salle de bains, toilettes. Au-dessus, un deuxième salon, sous la charpente apparente, dans lequel il est possible de se tenir debout presque partout et qui prend le jour par trois fenestrons côté jardin et une grande ouverture à laquelle accède une échelle installée sous le préau.
Parallèlement à la salle à manger-cuisine et au grand salon : deux chambres avec, dans l'une d'elles, un coin lavabo-douche. Celle-ci, sous la pente du toit qui paraît vouloir rejoindre le sol, dispose d'une porte basse vers l'extérieur.

La grange aménagée

Elle est dans le prolongement du logis initial, simplement plus large, reliée à lui par un vestibule qui donne sur le parc. Elle est divisée en trois parties dans sa longueur.
Tournées vers le sud-est par des portes-fenêtres, lumineuses aussi grâce à des fenêtres de toit, deux chambres sont complétées par une troisième, par une salle de bains aux carreaux de couleurs vives et par des toilettes. Une cloison d'un heureux effet moderne a été montée pour créer un couloir longitudinal et rendre ainsi les espaces indépendants les uns des autres.
Au centre de l'ancienne grange une haute et grande salle de plus de 100 m2, sous la charpente apparente, et bien éclairée par des fenêtres de toit, semble à la fois un lieu de banquets familiaux, un théâtre, un cinéma perdu dans la campagne, un gymnase : le lieu est surprenant et réjouissant.
Le troisième long rectangle que contient l'ancienne grange est l'étable, restée comme témoignage des activités ici des hommes du passé.

Les dépendances

Dans un petit édifice en longueur, l'ancienne chèvrerie reçoit la lumière du jour par deux petites fenêtres à linteau de bois; les mêmes sont à encadrement de granit dans le petit logement à rénover qui se trouve à côté, sur un sol de carreaux de terre cuite; il se compose d'une pièce avec une mezzanine pour le lit et d'une salle d'eau et de toilettes. Le troisième espace, au bout, est celui où sont rangés les vélos.
La deuxième dépendance est une petite construction le long de laquelle a été judicieusement installée la piscine à laquelle elle sert de local technique.

Le parc

Sur presque un hectare et demi, il est comme une futaie claire : les arbres, d'essences variées, sont nombreux mais suffisamment espacés pour que l'espace se déploie harmonieusement. C'est le spectacle qui s'offre de la piscine et que nulle autre maison, proche ou lointaine, ne vient ternir.

Ce que nous en pensons

La maison tient du mas provençal par l'omniprésence de la tuile et les pins du jardin. Elle fait aussi penser à la chaumière d'une bonne fée qui aurait vu grand : certains jours des privilégiés auraient afflué à la grange pour des fêtes du coeur. Ici peut se dérouler la vie essentielle, loin des regards, de la pollution, de l'agitation, de l'artifice. La demeure la protégera par sa configuration faite d'ampleur, d'ouverture sur la nature et de repli sur elle-même à la fois. De la piscine et du parc nulle autre maison ne figure au tableau.

Vente en exclusivité

280 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 504928

Surface cadastrale 14188 m2
Surface du bâtiment principal 300 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Deux-Sèvres


Jean-Pascal Guiot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus