À Saint-Cyr-sur-Loire, au rez-de-chaussée d'un manoir du 19ème siècle,
un appartement de 104 m², ouvert sur son jardin privé
Tours, INDRE-ET-LOIRE centre-val-de-loire 37000 FR

Situation

Aux portes de la ville historique de Tours. Les bords de Loire se rejoignent en cinq minutes de promenade depuis l'appartement. Le centre-ville, la gare TGV, les commerces et institutions culturelles sont également accessibles à pied ou en tramway et en autobus en dix minutes. Paris est à 1 h de train ou 2 h 30 par l'autoroute.

Description

De la petite rue, l'accès à la copropriété se fait par une large grille pour les véhicules ou par un portillon pour les piétons. Le parc est entièrement clos et arboré. Le manoir du 19ème siècle, de tuffeau et couvert d'ardoise, divisé en six appartements est en son centre. Au nord du parc, près de la grille d'accès, les garages pour chacun des appartements. L'entrée commune se fait par la façade ouest, spacieuse et élégante, le sol est en carreaux de ciment bleutés, le large escalier de chêne dessert les étages et les caves. Dans le vestibule, l'entrée de l'appartement au rez-de-chaussée.

L'appartement

D'une surface d'environ 104 m² habitables, il est principalement constitué des anciennes pièces de réception du manoir. Avec sa triple exposition, sud, ouest et est, chacune des pièces ouvre sur son jardin privé. La pièce centrale, le salon, est exposée au sud et accède directement au jardin par son perron. Les décors d'époque sont largement présents avec le parquet en point-de-Hongrie, les boiseries aux dorures raffinées, les moulures au plafond et sa cheminée centrale en marbre. En enfilade, à l'ouest, et par le jeu de portes à double battant, la salle à manger avec deux baies sud et ouest. Le parquet est identique à celui du salon ; moulures et décors d'époque. À l'est du salon, la chambre, exposée au sud-est, a une porte-fenêtre pour accéder au jardin. La encore, parquet, boiseries et moulures. À l'arrière, un couloir longe ces pièces de séjour et accède, depuis l'entrée du vestibule, au salon ou à la salle à manger. À l'extrémité du couloir, un dégagement ouvre sur la cuisine, la salle de bain et les toilettes. L'ensemble des espaces est situé à l'ouest de l'appartement, avec pour chacun une baie sur jardin. Les carreaux de ciment ici également. La cuisine est parfaitement intégrée à l'époque du manoir avec ses hauts placards aux portes en bois. L'ouverture, par la porte-fenêtre sur le jardin est un atout supplémentaire. À l'arrière, une lingerie.

Le jardin privé

D'une surface de 800 m² environ, il est exposé au sud et entoure, comme un U l'appartement. Entièrement clos, un portillon y ouvre l'accès depuis la partie extérieure commune à la copropriété. Très arboré, il forme un écrin de verdure entourant l'appartement. Le perron du salon est surmonté d'une ancienne glycine. Les murs sont ornés de treilles murales laissant courir les rosiers.
Dans la partie ouest, avec l'accès direct à la cuisine, une zone plus ombragée, tel une terrasse pour des déjeuners estivaux.

Les dépendances

Au deuxième étage du manoir, une chambre de bonne d'environ 10 m², lumineuse, avec accès par l'escalier commun de la copropriété.
Dans la cour, un garage ainsi qu'un emplacement de stationnement.
Une cave.

Ce que nous en pensons

Ici l'impression dominante est d'être en pleine nature alors que le centre de Tours est tout proche. Le confort du plain-pied de l'appartement, ouvert sur son jardin, est indéniablement rare. L'histoire du lieu est omniprésente dans les pièces de réception. Ainsi, se réunissent en un même lieu la vie citadine, la verdure d'un jardin et l'âme conservée du manoir.

468 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 734698

Responsable régional
Tours et sa première couronne


Nadège Hervé +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus