maison de caractère à vendre bourgogne nièvre

A deux heures de Paris,
une élégante longère et son parc d'1 ha
, NIEVRE bourgogne FR

Situation

La longère du 19e s. se situe dans la Nièvre, une partie de la Bourgogne couverte de vignobles, de forêts et de champs. La gare Cosne-sur-Loire est à 20 min. Les commerces de proximité sont à quelques minutes. Le village est dominé par une église classée, dont l'origine remonte au 13e s. et qui garde précieusement sa cloche de 1710 ainsi que de mystérieuses inscriptions sur la façade. Beaucoup d'artistes ont vécu ou ont séjourné dans cette contrée comme Henri Bidauld, peintre paysagiste du 19e s. ou Lucien Martial qui a travaillé ici sur le motif.

Description

La propriété est dans le village où il n'a pas été oublié qu'un tilleul a été planté sur les ordres de Sully, ministre et proche d'Henri IV au 16e s. A l'époque il était fréquent de planter un arbre devant les églises et les réunions villageoises se tenaient autour. Une tradition qui n'a pas complètement disparu.
Passé le village, une forêt dense, plantée essentiellement de chênes, doit être traversée pour accéder à la propriété. Un portail en fer forgé s'ouvre sur le parc de la longère décoré de quelques bancs et bacs de pierre anciens. Puis surgit une multitude d'arbres fruitiers : pommiers, poiriers, abricotiers, pêchers de vigne, figuiers, sur tout un côté de la maison. Quelques hautes tiges centenaires ornementent la propriété de même que des fleurs très colorées comme la glycine mauve et blanche qui court le long du mur de pierre de la demeure, des hortensias, des anémones du Japon et bien d'autres. Certains éléments devenus décoratifs reflètent le passé comme les chasse-roues devant la bâtisse en pierre : ils permettaient d'éviter que les moyeux des calèches endommagent portes et façades. La longère est sur deux niveaux et flanquée d'un appentis. Ses baies sont nombreuses. A l'arrière de la maison, cachée sous une végétation luxuriante une petite terrasse est particulièrement agréable à l'heure du thé. Sur une parcelle du parc subsistent quelques pieds d'un petit vignoble de sauvignon, cépage du fameux Pouilly-fumé.

La maison de campagne

La longère a longtemps été une source d'inspiration pour plusieurs artistes venus de Paris. Au milieu du 20e s.,elle appartenait à Louise Roblin, une comédienne de la capitale qui venait s'y ressourcer en fin de semaine, comme d'ailleurs les actuels occupants.
La maison de campagne, construite au 19e s., est tout en pierre, et percée de nombreuses baies à grands carreaux protégées de volets pleins de couleur verte et constitués de planches assemblées à rainures et à languettes renforcées par des traverses. La porte d'entrée principale, en bois peint, munie d'une poignée surmontée d'un loquet en cuivre, reste simple. Les appuis et les linteaux des fenêtres, en pierre de la région, ornementent la façade. Les toits à deux pans de tuiles de Bourgogne ne paraissent pas à la même hauteur : la demeure reste constituée de plusieurs bâtiments accolés les uns aux autres, l'essence même de la longère. Quelques ouvertures dans les murs gouttereaux permettaient à l'origine la ventilation de certains locaux qui ne nécessitaient pas de lumière naturelle. Les toits sont ornés de lucarnes. La longère se termine par un appentis dont le pan du toit est lui aussi en tuiles de Bourgogne.


Rez-de-chaussée
L'entrée se fait dans une gande pièce chaleureuse mêlant la pierre et le bois : poutres en chêne au plafond, murs enduits à la chaux et sol de tomettes. Le centre du salon est animé par une cheminée à foyer ouvert composée d'un faux manteau et d'un âtre en brique de la région. Non loin de la cheminée, un four à pain ancien et son cendrier fonctionnent toujours.
Côté sud, une ancienne porte de ferme donne accès à un cellier et à un petit atelier. A proximité de la porte d'entrée, un élément de la vie quotidienne d'autrefois : une bassie, qui est un évier creusé dans une large pierre encastrée dans la maçonnerie du mur. Au-dessus un oeil-de-boeuf ovale est destiné à voir venir les visiteurs.
Côté nord, une cuisine très équipée derrière un portillon en deux parties. Là aussi les poutres du plafond sont apparentes et le sol est en tomettes. Côté sud, une pièce de lecture autour d'une cheminée ancienne en pierre donne envie de feuilleter tout de suite l'un des livres de la bibliothèque qui occupe tout un pan de mur, de couleur gris clair comme les poutres du plafond. Au sol, un dallage. Dans la continuité, un bureau baigné de lumière grâce à une grande baie vitrée à petits carreaux surmontée d'une poutre ancienne en forme d'arc et donnant sur le jardin. Les murs enduits à la chaux contribuent à la luminosité. Une salle d'eau attenante au bureau pourrait devenir une chambre.
Premier étage
L'escalier débouche sur un salon avec plafond cathédrale, baigné de lumière grâce à plusieurs baies. Dans un mur en pierre une petite niche renferme un meuble. Un petit couloir dessert deux chambres dont la décoration soignée mêle, là aussi, le bois et la pierre. Dans la première chambre, des briques se superposent aux pierres sur tout un pan de mur. Une salle de bain attenante, entièrement carrelée se distingue par un meuble ancien en marbre, avec un lavabo en pierre. La seconde chambre, dans le même ton, se situe au fond du couloir : une ancienne porte de ferme s'ouvre sur une pièce très décorative par ses poutres et certains éléments comme des bougeoirs très anciens accolés au mur dès l'entrée.

Ce que nous en pensons

Cette partie de la Bourgogne a inspiré des peintres. Et des artistes parisiens sont venus s'y ressourcer, notamment dans la longère bien protégée par son parc sans être isolée. L'intérieur lumineux fourmillent d'éléments de la vie quotidienne de l'ancien temps : pierre à évier surmontée d'un oculus pour voir venir les visiteurs, bougeoirs encastrés dans les murs, four à pain qui fonctionne d'ailleurs encore très bien. Les fins de semaine, les vacances promettent d'être douces dans cette atmosphère de cottage anglais.

330 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 440808

Surface cadastrale 9332 m2
Surface du bâtiment principal 186 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Autour De Saint-fargeau


Isabelle Ponelle       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus