Au cœur d’un village traversé par le canal de Briare,
un grand corps de ferme fortifié et ses dépendances
Montargis, LOIRET centre-val-de-loire 45200 FR

Situation

Dans le département du Loiret, en région Centre-Val-de-Loire, à quelques kilomètres des petites villes de Montargis, Conflans-sur-Loing, Châtillon-Coligny ; le village gallo-romain de Monte Cresione, d’environ 1 300 âmes est traversé par le canal de Briare. Ce patrimoine architectural, long de 54 km et jalonné de quarante-et-une écluses, est le plus ancien canal à point de partage jamais construit en Europe. Le chemin de halage promet de belles randonnées. La Scandibérique ou la boucle cyclable « Le Loiret au fil de l’eau » permettront également d’arpenter ce vaste territoire ponctué d’étangs, de forêts, de landes, de rivières et, à proximité de son fleuve royal, la Loire. Le territoire abrite également des arboretums à rayonnement national et des jardins remarquables. Paris est à 130 km via l’autoroute A6/ A77 et la propriété se situe à dix minutes de la gare ferroviaire qui relie Paris en une heure.

Description

Entourée de bois et terres cultivées, à proximité de quelques maisons et légèrement en retrait du centre du bourg, l’accès à la propriété se fait par une petite route communale. Elle s’étend sur une superficie totale d’un peu plus de deux hectares. L’ensemble est entièrement muré et grillagé côté bois. Une prairie d’environ 4 000 m², un bois de chênes et d’acacias d’environ 8 300 m², les bâtis édifiés sur un parc en pelouse complanté d’essences variées d’environ 9 000 m². Terrasses et allées pavées délimitent les espaces. Une maison d’habitation d’une surface d’environ 420 m², des dépendances ; granges, maisonnettes et ateliers sur deux niveaux, hangars, garage, cabanons, appentis et bûcher pour une surface totale d’environ 500 m². Deux caves dont une voûtée et pavée ; deux puits.

Le corps de logis

Ancienne ferme restaurée et transformée en maison d’habitation, d’une superficie d’environ 409 m², de plan rectangulaire élevée sur deux niveaux. Les parements extérieurs sont en pierre jointée à la chaux. La façade et toutes les dépendances sont orientées au sud, face au parc, tandis qu’adossé au mur nord, une large terrasse surélevée en pierre d’environ 45 m² sous laquelle il situe une cave. Appentis, barbecue en pierre et cabanons murent ce côté. Les nombreuses baies et portes fermières au nord comme au sud sont en bois. La toiture à deux pans est percée de lucarnes et est couverte de tuile ancienne. Les souches de cheminée sont en brique. Entièrement refaite en 2014.


Rez-de-chaussée
Le niveau réunit environ 225 m². Le hall d’entrée suivi d’un long couloir dessert d’un côté, une cuisine d’environ 41 m² entièrement équipée et une arrière-cuisine. Une grande cheminée au foyer ouvert et four à pain s’appuie contre le mur-pignon. Foyer et chambranle sont de brique en épi. Les murs sont en pierre et la poutraison laissée apparente. Le sol est couvert de tommette ancienne à cabochon. Le couloir muni de grands placards dessert des toilettes lave-main, une première chambre avec salle de bain–toilettes. Un salon cathédrale d’environ 70 m ² et 7 m de hauteur sous faîtage avec mezzanine renferme une cheminée monumentale. Son manteau est en pierre de taille. Alcôve, grandes baies, sol en pierre de comblanchien et murs peints en blanc illuminent l’espace. Le large escalier en bois de chêne conduit à la mezzanine aujourd’hui aménagée en salle de billard et dessert le deuxième niveau. Du salon, la dernière pièce abrite une deuxième chambre avec salle de bain-toilette. Un escalier en bois mène dans une belle pièce supplémentaire.
Etage
Le niveau réunit environ 184 m².
Depuis la mezzanine, un couloir dessert deux grandes chambres et une salle-de-bain avec douche et toilettes. La plus grande d’entre elle a une surface d’environ 70 m² et 4 m de hauteur. Parquet aux grandes dalles et bibliothèque en chêne décorent la pièce, la poutraison est apparente. La salle de bain d’environ 26 m² est entièrement équipée de meubles de barbier en bois avec double vasque en marbre. Le sol est en tomette ancienne ainsi que le couloir et la deuxième chambre.

Les dépendances

La maison d’hôtes
D’une superficie d’environ 50 m², de plan carré, elle s’élève sur deux niveaux face au logis principal. Sa structure est de même facture que celle des autres bâtiments. Les murs extérieurs sont en pierre apparente sous une toiture à deux pans percée d’une lucarne. Le rez-de-chaussée est occupé par une pièce de séjour d'environ 20 m² avec cheminée, une cuisine et une salle de bain/douche et toilettes. Les murs sont tapissés et la poutraison est apparente.
L’étage mansardé abrite deux petites chambres communicantes entre elles par un petit pont en bois suspendu. Chauffage électrique et à bois.

La deuxième maison
Le bâti de plan rectangulaire, d’une superficie d’environ 100 m² sur deux niveaux est élevé en parti sur cave voûtée. Le premier niveau se divise en plusieurs pièces. Deux échelles meunières situées à l’extérieur accèdent à l'étage. Ce niveau présente une grande hauteur sous plafond et laisse apparaître de belles poutres en chêne. Cheminée en pierre. À la suite, pièces techniques d’environ 50 m² ; le garage d’environ 20m².

L’atelier
Élevée sur deux niveaux, la petite maison est d’une surface d’environ 60m² et sert d’atelier de peinture et de chaufferie.

La grange
Le bâti en pierre apparente percé d’une grande porte en bois est couvert d’une toiture en ardoise. D’une surface d’environ 100 m² et d'une hauteur sous faîtage d’environ 9 m.

Le hangar
Bâti en pierre apparente, d’une superficie d’environ 54 m² et 6 m de hauteur. Il est couvert d’une toiture en tuile de pays. Il se situe indépendamment des autres dépendances sur une petite parcelle située devant la maison, de l’autre côté de la rue, sur une surface globale d’environ 620 m² enherbée, arborée et grillagée.

Ce que nous en pensons

De la petite route communale qui borde la propriété, celle-ci n'en est pas moins retranchée de toute forme de nuisance sonore ou visuelle. L'ensemble forme une composition pleine d'harmonie que les actuels propriétaires ont su ciseler par le biais d'une restauration exigeante et respectueuse de l’aspect originel du lieu : aérée et spacieuse, la circulation y est aussi facile que dans une longère.
Le champ est libre pour les projets de décoration mais aussi personnel, artistique ou professionnel.

Vente en exclusivité

530 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 839489

Surface cadastrale 2 ha 28 a 10 ca
Surface du bâtiment principal 409 m2
Surface des dépendances 460 m2
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gâtinais et Puisaye


Dalila Bessahli +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus