À une heure de Paris, en bordure de la forêt de Compiègne,
une maison de pays du 19ème siècle aménagée dans les années 70
Compiègne, OISE picardie 60200 FR

Situation

C’est un pays de foi. C’est dans la vallée de l’Automne en effet que s’est d’abord implanté en Picardie la chrétienté avec le développement d’églises et d’abbayes dès le bas Moyen-Âge. La vallée, comme tout le Valois, fut rattachée au domaine royal à partir du règne de Philippe Auguste en 1185, avec comme épilogue, Henri III dernier roi de France issu de la maison de Valois. C’est dans cette région pétrie d’histoire et de monuments que se situe cette grande bâtisse de pierre de taille. Crépy-en-Valois est à dix minutes de route, avec ses commerces, écoles et médecins ; Compiègne à quinze minutes ; Paris, à une heure.

Description

Le bourg de Morienval qui doit sa renommée à la présence imposante de son abbaye est prolongé par un hameau où se situe la maison, une ancienne bouverie. Un mur de grosse pierre du pays protège la propriété qui donne sur la rue, à la fois par une petite porte piétonne à simple vantail agrémenté d’un judas, et par une grande porte cochère en bois à double battant. L'accès ouvre sur la façade principale avec, en perspective, le jardin de curé qui mène à une ancienne chapelle. Dans l'environnement immédiat, un vieux manoir du 15ème siècle, contemporain de Jeanne-d’Arc, qui s’est d'ailleurs arrêtée là pour y laisser se reposer ses chevaux lors de son dernier voyage entre Crépy-en-Valois et Compiègne.

La maison

Construite en 1890 avec les grosses pierres calcaires du pays de Valois, elle dépendait du manoir voisin. Primitivement une bouverie, les anneaux du rez-de-chaussée sont là pour l’attester. L’étage était le fenil qui fut ainsi utilisé pendant près d’un siècle tant que le manoir était le centre d’une ferme importante du pays. Aujourd’hui, il s'agit une maison d’habitation sur trois niveaux, aménagée à partir des années 70. Elle a été rénovée par son propriétaire actuel qui a su tirer pleinement parti de son architecture rustique. La façade est sobre avec pierres de taille parfaitement appareillées. Au rez-de-chaussée, deux grandes ouvertures, anciennement portes cochères, rythment la façade avec, de part et d’autre, deux fenêtres en plein cintre. À l’étage, deux petites fenêtres avec garde-corps en bois sont surmontées d’un imposant toit couvert de tuile plate. La bâtisse est agrémentée d’une terrasse en bois exposée sud-ouest.


Rez-de-chaussée
L’immense pièce de séjour impose sa force d’abord par sa hauteur vertigineuse et par sa poutraison omniprésente. Un jeu d’escaliers et de mezzanines exalte la surface de cette pièce centrale qui mesure à elle seule 144 m2 et qui réunit un salon et une salle à manger. La grande cheminée de pierre y paraît presque modeste. Le sol recouvert de tomettes organisé sous forme de losanges joue de concert les matières naturelles avec les poutres en bois. Une cuisine, un office et un accès à la cave voûtée complètent le niveau.
Premier étage
L’escalier aux marches et rampe en bois massif est ouvert de part et d'autre, comme suspendu dans le vide. Il part du salon et mène au premier étage qui s’organise autour d’une mezzanine circulaire en surplomb de la salle de réception. Cette galerie ouverte avec un sol en parquet dessert quatre chambres, une salle de bain et une salle d’eau. De plus, dans la galerie, un espace bureau surplombe le salon.
Deuxième étage
À ce niveau, trois chambres sont disponibles. Elles ont toutes vue sur le jardin. Une salle de bain peut être aménagée. Un espace a été prévu pour cela. Au-dessus, un vaste grenier attend d'être aménagé.

Le jardin
La maison a son côté cour et côté jardin, ici un jardin de curé. Pelouse, primevères au printemps et plantes grimpantes sur le vieux mur moussu qui longe la propriété.
Chapelle
Une vieille et petite chapelle mentionnée au XVIIIème siècle dépendant du manoir voisin apporte une touche romantique au jardin.

Remise
Une petite maison servant de remise abrite le système de chauffage et une buanderie avec toilettes et douche.

Ce que nous en pensons

La propriété séduit par sa simplicité : celle de sa vocation initiale bien sûr, et surtout celle de sa configuration intérieure créée dans les années 70. En effet, toute la maison tourne autour d'une vaste pièce de séjour, véritable cœur du foyer avec une hauteur sous plafond à donner le vertige, des circulations en mezzanine et des escaliers aériens. L'ensemble est sans aucun couloir. L'immense espace ainsi formé est convivial en particulier avec la possibilité de se voir les uns les autres quelque soit le niveau où chacun se trouve. Tout cela contribue à une vie simple et détendue, si caractéristique des années 70. Proche de Paris et, à quelques minutes à pied, de la forêt de Compiègne qui invite à la promenade. C’est le lieu idéal pour voir grandir une famille, recevoir des amis, développer une activité de chambre d’hôte originale ou encore produire des spectacles tant l'intérieur est théâtral ...

400 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 589717

Surface cadastrale 694 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2
Surface des dépendances 50 m2

Responsable régional
Pays du Valois


Jérôme Ferchaud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus