maison de caractère à vendre gers - castelnau

Dans un des plus beaux villages du Gers, castelnau préservé,
face-à-face de maisons prêtes à l'accueil d'occupants exigeants
Auch, GERS midi-pyrenees 32000 FR

Situation

Dans le « Triangle d'or », à dix minutes de Lectoure, quarante minutes d'Agen (TGV reliant Paris en 3h10 et aéroport desservant Paris et la Grande-Bretagne).
Le village, ancien castelnau, se situe au sommet d'une colline et domine la campagne alentour. Sa situation en cul-de-sac lui garantit une tranquillité peu commune dans le paysage d'une campagne déjà très calme. Le relief ne permet pas ici de respecter le plan du castrum romain, rectangle aux rues parallèles se coupant à angle droit avec une place centrale : à l'inverse, un dédale de venelles parcourt le village, lui conférant ainsi un caractère nettement italien (lui-même d'inspiration grecque !), et marquant une fois de plus les liens établis, dès le Moyen-Âge, entre la Gascogne et l'Italie.

Description

Bien plus que d'une maison, il s'agit ici de deux entités indépendantes en face-à-face.
La première de ces entités se constitue de deux maisons prises entre deux ruelles parallèles reliées par une troisième à la perpendiculaire. Leur disposition a donné lieu à la création de deux courettes en léger décalage et communiquant l'une avec l'autre tout en produisant l'effet d'un patio continu, comme si les deux bâtiments avaient toujours été conçus comme un ensemble. L'unité de fonction est aujourd'hui parfaite et apparaît de surcroît comme tout à fait naturelle. Une passerelle reliant le niveau supérieur des deux maisons souligne cette fusion.
Les actuels propriétaires, considérant l'état de délabrement des lieux lors de l'achat, ont pris le parti de rénover l'ensemble, et même de reconstruire presque entièrement une des maisons. Ceci les a conduits à créer, en plus d'une demeure agréable à vivre, un lieu où recevoir dignement amis et visiteurs dans les conditions d'un grand confort, celui-ci étant d'autant plus appréciable que toute promiscuité y est devenue impossible. (Un grand garage intérieur et un ascenseur ont aussi été intégrés au bâti.) Aussi, un spa est né à cette occasion ainsi qu'une cuisine véritablement professionnelle, la maîtresse des lieux, ayant un goût et un savoir-faire très sûrs dans le domaine culinaire, n'a pas hésité à aménager une cuisine véritablement professionnelle. A cela, la région se prête comme on le sait par la qualité des produits qu'elle propose et leur grande variété saisonnière.
Les travaux réalisés l'ont été par les meilleurs artisans et rien n'est à reprendre : bâti, couverture, électricité, sanitaires etc. Tout est en très bon état, aux normes, et on peut dès à présent prendre possession des lieux.
La deuxième entité constitutive de la propriété est une troisième maison d'habitation située en vis-à-vis, simple et élégante bâtisse traditionnelle, gros-œuvre en très bon état, dont l'aménagement serait néanmoins à reprendre.

La demeure principale

Les deux maisons sont reliées par deux courettes et une passerelle au niveau supérieur. Élément architectural intéressant, alors qu'on s'attendrait à ce que les courettes se situent au niveau des rues parallèles, la déclivité de celles-ci les a placées, en fait, au-dessus de ce qui est aujourd'hui un garage, afin qu'elles soient sur un plan horizontal. Leur sol est donc non de caillou ou de brique mais de caillebotis de bois imputrescible. Les murs sont en moellon crépis et garantissent ainsi une excellente isolation naturelle. Les deux maisons sont surmontées d'une traditionnelle charpente en bois couverte de tuile canal. L'une d'elles est flanquée d'une ancienne tour donnant sur les courettes et abritant l'escalier principal. Une génoise, double ou simple, quelques encadrements d'huisserie peints en gris, à l'italienne, constituent les ornements les plus saillants de l'esthétique extérieure. Des baies cintrées rythment une des façades intérieures, touche classique et élégante dans un environnement rural. La disposition en décalage des deux maisons, l'une par rapport à l'autre, est en soi intéressante car elle crée des jeux d'ombre en perpétuel changement mettant ainsi en valeur l'ensemble des volumes.


Rez-de-chaussée
La déclivité du terrain produit un premier niveau partiellement en sous-sol. La partie en contrebas ouvre sur la rue perpendiculaire à la pente. S'y situe l'entrée d'un grand garage (59 m2). Jouxtant le garage, un ensemble de pièces ayant trait à l'activité d'une véritable restauration professionnelle (cuisine avec monte-plat, plonge, lingerie, cave, diverses réserves, sanitaires indépendants, même des toilettes pour handicapés, etc.)
La maison située le plus haut dans la rue voit ce premier niveau devenir un vrai sous-sol. Cette partie en sous-sol abrite un ensemble consacré au bien-être du corps : hammam, sauna, bain-tourbillon, ainsi que le local technique d'une piscine située au niveau immédiatement supérieur.
Rez-de-jardin
L'entrée du rez-de-jardin se fait par un porche, sorte de sas entre la rue et l'entrée à proprement parler. Ce niveau est ici le premier qui soit entièrement au-dessus du niveau des rues parallèles. Il est dévolu, selon la tradition architecturale locale, à une fonction de réception et abrite ainsi salons et salle à manger. Du porche, on accède à une pièce pouvant servir éventuellement de garde-robe et ouvrant sur un salon où trône un bar digne d'un grand hôtel.
Le bar ouvre, d'un côté, sur une des courettes d'où l'on aperçoit, derrière des baies, une vaste salle à manger ; de l'autre, sur un dégagement qui accède à un grand salon. Entre salon-bar et grand salon, une piscine intérieure. Une fontaine murale rappelle l'Italie.
Chose peu courante à l'étage de réception des maisons gasconnes, il se trouve ici deux chambres, de plain-pied, en vis-à-vis, dans un bref couloir de dégagement. Chacune possède sa propre salle de bain.

Premier étage
Dans toutes les maisons gasconnes, le niveau supérieur abrite chambres à coucher et aujourd'hui aussi, salles de bain et/ou de douche les accompagnant.
Ici, quatre chambres. Trois d'entre elles possèdent une salle de bain avec toilettes séparées ; une autre est en suite, avec salle de bain, toilettes séparées et salon. Au sortir des chambres, on est chaque fois émerveillé par les perspectives, l'une ouvrant sur une petite terrasse donnant sur une courette intérieure et les toits de maisons voisines, une autre se déployant vers la campagne environnante. Intimité et ouverture sur l'extérieur se combinent harmonieusement au détour du passage d'un point à un autre, de terrasse en passerelle. La lumière est partout généreuse tout en demeurant parfaitement maîtrisée. Aucune promiscuité non plus par quelque vis-à-vis importun. Tout est équilibre.

La maison en vis-à-vis

Pour qui aime recevoir, respectant l'aisance de chacun, il est généralement bon de disposer de deux bâtiments qui soient à la fois nettement séparés et proches. C'est ici chose faite : en face de la grande maison, une autre plus petite, n'attend que d'être réaménagée afin de parfaire à l'art de vivre recherché. Alors que l'aspect extérieur est beau, même élégant, et en parfait état, l'intérieur mériterait cependant d'être entièrement revu, des aménagements des années Soixante ayant été préjudiciables à l'unité stylistique de l'intérieur de la maison.
Développant une surface de 148 m2 sur deux niveaux, elle présente par sa disposition un logis agréable, intime.
Une cave de plain-pied est accessible de la cage d'escalier.


Rez-de-chaussée
Une pièce avec cheminée fait office d'entrée, donnant directement sur la ruelle séparant les deux corps de bâtiment. Elle est suivie, après quelques marche, d'une autre pièce, à fonction de salle à manger située, elle aussi du côté de la rue. Une porte ouvre de là sur une cuisine.
De la pièce d'entrée, une porte ouvre sur une cage d'escalier accédant à l'étage. Élément intéressant : une cave de plain-pied, idéale pour entreposer du vin, est accessible de la cage d'escalier.
Premier étage
Comme il est de tradition en Gascogne, les chambres à coucher se situent à l'étage. De dimensions diverses, elle sont au nombre de quatre et se partagent une salle de bain et des toilettes séparées.

Ce que nous en pensons

La douceur de vivre à la française dans un paysage qui rappelle l'Italie. Le silence règne dans les ruelles en pente où une circulation automobile intense serait incongrue. L'œil s'arrête sur les échappées vers la bigarade des champs, le vert des prairies et bosquets sur les collines alentour. Dans la partie la plus importante et en parfait état, l'agencement des espaces, leur coordination sont déjà admirables. Et puis, rien n'a été oublié pour doter les lieux du plus grand confort, celui que viennent chercher des occupants en quête de calme et volupté.
La présence de la troisième maison est de surcroît une aubaine pour tous ceux qui souhaiteront l'aménager, soit pour eux-mêmes, soit pour l'accueil de visiteurs en maison d'hôtes.

Vente en exclusivité

645 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 367445

Surface cadastrale 663 m2
Surface du bâtiment principal 783 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gers


Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus