maison de caractère à vendre loiret

Dans la campagne du Loiret,
une courtoise maison de 1861 sur près de trois hectares de prairies et de bois.
Montargis, LOIRET centre-val-de-loire 45200 FR

Situation

Niché dans un village du Gâtinais de deux-cents quatre vingt habitants, proche des villages animés de Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis. Aux abords de la Forêt Domaniale d’une superficie de près de cinq mille hectares, d’une rivière à truite de première catégorie, de golfs et d'arboretums, de la Loire et des ses canaux. À 114 km de Paris via l’A6 et A77.

Description

La propriété se situe au cœur d’un hameau pittoresque réunissant quelques résidences d’artistes et faisant face à une petite église paroissiale. Des chemins de randonnée au doux relief, prairies et sous-bois la contournent. Au sud, un mur d’enceinte percé d’un portail en bois et portillon clôt l’ensemble tandis qu’au nord, les bois délimitent les différents espaces. L’ensemble d’une superficie de presque trois hectares se compose d’un bois d’environ un hectare comptant principalement des chênes, frênes et hêtres. La prairie de plus d’un hectare est en partie constructible. Un potager et une serre sont entourés de murs de pierre et se partagent dans cet enclos, un espace idéal. Les jardins, au nord comme au sud, sont délimités par des allées empierrées, formant ainsi terrasses et parterres fleuris. Les arbres sont d'une intéressante diversité : marronniers centenaires, bouleau-pleureur, tulipier, sapin d’Espagne, poirier, cognassier, abricotier. Mais aussi, glycine, hortensias, rosiers, agapanthes embellissent les jardins. Une grande citerne enterrée récupère les eaux de pluie. Puits et bassin. Les dépendances délimitent la cour principale : l’ancien logis du cocher, une grange faisant office de garage, d’atelier et de remise avec cave à vin semi-enterrée.

La maison de maître

Édifiée en 1861, elle s’élève sur trois niveaux. De plan rectangulaire, sa surface est d'environ 286 m² hors combles. Les murs sont en moellon couvert d’un enduit ; les soubassements, en pierre de taille. Tous les encadrements de baies, en brique. Une toiture à la Mansart est couverte d’ardoise et le brisis est percé de part et d’autre de lucarnes jacobines. Les souches de cheminée sont en brique. Chaque pas de porte d’entrée est surélevé de quelques marches. Toutes les fenêtres en double-vitrage en bois s’ornent d’un garde-corps en ferronnerie. Persiennes et portes fenêtres sont également en bois.


Rez-de-chaussée
Le niveau est d’une superficie d’environ 143 m² et d’une hauteur sous plafond d’environ 3,20 m. La façade sud dispose de deux entrées. L’entrée principale dessert les deux côtés de la maison. Elle est le départ d'un escalier tournant en chêne muni d’une rambarde en ferronnerie d’art et main courante en bois et des toilettes. Le sol est couvert de carreaux de faïence étoilé. Un côté est à ce jour aménagé d’une suite principale : chambres, garde-robe, salle de bain et salle de douche. Les murs sont peints et le sol est couvert de tomette ancienne. L’autre côté distribue, un salon ouvrant sur de belles perspectives : l’allée du parc, la prairie et le bois. Une cheminée à foyer fermé dont le manteau est en pierre. Le sol est couvert de tomette ancienne losangée. La deuxième entrée distribue une cuisine équipée disposant d’une cheminée. Le plan de travail et évier sont en marbre, tandis que la crédence est en pierre du Gard. Les meubles sont en bois de chêne peints en blanc. La salle à manger : tomette et papier peint aux murs.
Premier étage
Sa surface est d'environ 142 m² ; sa hauteur sous plafond, d’environ 2,80 m. Une pièce palière distribue le niveau. D’un côté, une chambre, une salle d’eau et des toilettes ; de l’autre, une large galerie dessert quatre chambres dont une est transformée en bibliothèque avec une cheminée en marbre noir. Les sols sont en tomette hexagonale. La lumière y est traversante et les vues dégagées.
Combles
Ils pourraient être aménagés. Leur superficie est d’environ 130 m² ; la hauteur sous plafond, d’environ 1,80 m.

Les communs

Ils totalisent une superficie d’environ 245 m².
Formant un ensemble, ils réunissent une grange à usage de garage d’une superficie d’environ 54 m² ainsi que l’ancien logement du cocher, d’environ 68 m², bâti sur deux niveaux et servant d’atelier. Le bâtiment traditionnel est en pierre. La couverture de sa toiture à deux pans est en tuile ancienne plate. À la suite, cellier, chaufferie, cave à vin semi enterrée d’une surface d’environ 37 m² et une serre d’environ 33 m².

Ce que nous en pensons

Voici une propriété qui a l'allure de ce qu'elle est : simple, harmonieuse. La discrétion qui en résulte en fait toute l'élégance. Parfaitement entretenue, elle forme un vaste ensemble où, outre le confort indéniable de la maison, la nature a ses droits. Maîtrisée, celle-ci dégage un sentiment d'intimité rassurant avec le bâti. La maison laisse place à de libres projections d’aménagements intérieurs ou de décorations. La présence de commerces et d’écoles à quelques kilomètres permettront d’en faire, aussi bien une résidence principale qu’une délicieuse maison de villégiature.

580 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 261947

Surface cadastrale 2 ha 77 a 39 ca
Surface du bâtiment principal 286 m2
Surface des dépendances 245 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gâtinais et Puisaye


Dalila Bessahli       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus