maison de caractère à vendre près de tours - bords de loire

À 35 km de Tours, en bord de Loire, entre terre et eau,
une maison tourangelle du 18ème siècle.
Tours, INDRE-ET-LOIRE centre-val-de-loire 37000 FR

Situation

Située dans le Parc Régional Loire-Anjou-Touraine, la commune est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Au coœur du Val de Loire, à mi-chemin entre Tours et Saumur, dans une contrée arrosée par trois cours d’eau, la Loire, l’Indre, et le vieux Cher.
À la fois à la limite de la campagne et d’un ancien port qui a ancré toute son histoire dans la batellerie, la pêche, et aussi le chanvre.
Aujourd’hui un des plus beaux villages de la région, qui s’étire sur plusieurs kilomètres le long de la Loire, et est apprécié des touristes.
Riche de son patrimoine rural, avec une église étonnante, entre les quais, et les maisons de pêcheurs.
À quelques kilomètres seulement de plusieurs cités et châteaux emblématiques de la région.
L’endroit est tranquille, et l’environnement des plus agréables.

Description

Lieu très convoité, dont l’origine remonte au moins au 11ème siècle, le village a obtenu son indépendance administrative au début du 19ème siècle.
Face à plusieurs îlots et bancs de sable, il domine de son quai le lit de la Loire, façonné au fil des millénaires, ainsi que l’autre berge. Tout n'y est que nature et verdure.
Son port et sa grève sont parmi les rares encore en activité, tout comme la batellerie et la pêche, poissons blancs et carnassiers. Chalands, gabares, et autres toues en témoignent encore, illustrant des paysages de carte postale.
Un cinéaste et un écrivain français célèbres ont filmé ou décrit cette atmosphère si particulière.
Un artiste anglo-saxon s’y est établi, et a créé une résidence d’artistes, dans un ancien commerce de bouche, où se retrouvent et exposent des écrivains, graphistes, peintres, ou photographes du monde entier.
L’endroit réunit à la fois le charme des bords de Loire, et celui des paysages caractéristiques de la Touraine.
Ponctuée de nombreux éléments du patrimoine architectural et ethnographique, tel que maisons de varenniers, perrées, girouets, bardeaux, ou autres fours à chanvre ou à poire tapée, la campagne s’étire entre bras de rivières, et chemins de traverse, parcelles d’herbages et fossés ou lannes.
Et non loin de là, dans les cours d’eau, d’anciens routoirs où le chanvre était immergé, avant d’être séché et transformé en cordage ou toile à voile.
Un peu à l’écart du village, et au bord d’un hameau, la bâtisse regarde la campagne.
Autour, plus loin, et jusqu’à perte de vue, tout n’est que verdure, ponctuée parfois de quelques arbres.
La maison borde un terrain clos et arboré, de près de 3 000 m².
Construite au 18ème siècle, elle a été aménagée en une habitation plus traditionnelle, en lui apportant tout le confort nécessaire, tout en préservant le caractère ancien de certains éléments.
Différentes parties en témoignent encore aujourd’hui, même si de nombreux aménagements ont été réalisés.
À l’écart de la maison, deux petites dépendances, plus récentes et plus sobres, à usage d’appentis, abri de jardin ou garage.
La végétation du jardin y est intéressante et variée, entre arbres fruitiers, arbustes, buissons, massifs d’ornement, plantes à bulbe, et quelques arbres. Potager.
Deux terrasses, dont une plus grande, abritée d’un préau, font face à la nature.

La maison

Elle présente une certaine unité architecturale, avec un respect des ouvertures et des structures d’origine.
D’une surface habitable de plus de 200 m², sur un rez-de-chaussée et un étage, en deux parties, accessibles séparément par deux escaliers en bois.
La solide bâtisse, construite en pierre de tuffeau, avec joints à la chaux de sable de Loire, et couverte d’ardoises, est d’une allure homogène.
Des lucarnes de toit, en chien assis, et un original bec d’hirondelle, agrémentent la toiture.
Des murs épais, avec vide d’air et doublage en cloison de plâtres alvéolées procurant une bonne isolation thermique.
Sur un côté, une partie en retour d’angle, abritant la cuisine. Deux moellons de renfort ponctuent le pignon.
La façade avant, plus sobre, ouvre sur un cellier carrelé, de 20 m², faisant office de buanderie et de chaufferie.
Et à l’arrière, côté jardin, la maison est précédée d’une grande terrasse, carrelée, couverte d’un préau, avec un accès en rez-de-jardin sur l’entrée, par une porte en bois, vitrée.
Toutes les menuiseries sont en chêne, fenêtres et portes vitrées, dans le style d’origine, dont deux portes à causette. Volets bois.
L’ensemble est en très bon état, et ne nécessite éventuellement qu’une décoration intérieure. À noter, la qualité et la solidité des murs et de la structure.
Bordant à la fois la propriété et, au-delà, la campagne environnante, un terrain voisin de près de 1 500 m² est disponible à la vente.


Rez-de-chaussée
Un dégagement. Escalier en bois menant à l’étage. Toilettes. Vestiaire.
Sur le côté, une salle de douche, spacieuse.
Au rez-de-chaussée, sols en carreau de terre cuite de la région, murs en pierres de tuffeau, et poutres en chêne apparentes.
Entre les poutres en chêne des plafonds, gravées, des initiales des compagnons charpentiers de l’époque, le torchis d’origine a été enduit de plâtre. À la suite, une pièce de réception, de 30 m², avec une large cheminée en pierre, un second escalier bois pour l’étage, et un accès extérieur. Puis une seconde, aménagée en salle à manger, de 35 m², grande cheminée en pierre, accès extérieurs. Sur le côté, la cuisine meublée et équipée, de 15 m², s’ouvre par une porte coulissante vitrée, en bois. Carrelage mural ancien avec des scènes paysannes sur certaines parties. Cheminée en pierre. Placards. Accès à une autre terrasse carrelée.
Premier étage
À l’étage, des chapes légères, chaînées avec treillis soudés, sur l’ancien torchis, pour une excellente isolation phonique et thermique. Poutres apparentes en chêne. Quatre chambres, deux de 20 m², 15 m² et 10 m², dont une avec mezzanine.
Deux salles de douche et une salle d’eau.

Ce que nous en pensons

En un lieu particulièrement apprécié, une agréable maison à la campagne, toutes deux préservées dans leurs caractéristiques essentielles.
Le jardin se confond avec l’immensité du décor naturel alentour.
Et pourtant, ni Paris, ni des villes proposant toutes les commodités, ne sont éloignées.
Avec plusieurs cités architecturalement célèbres à proximité.
Une belle occasion à saisir, un lieu vraiment recherché.
Une ambiance de villégiature au bord de l’eau et au milieu de la campagne.

310 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 552051

Surface cadastrale 2874 m2
Surface du bâtiment principal 200 m2
Surface des dépendances 30 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Bruno Van Montagu       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus