maison de caractère à vendre vallée de la risle proche rouen

Au coeur de la vallée de la Risle, au centre d'un bourg,
une demeure du début 19éme siècle avec quelques surprises
Rouen, EURE haute-normandie 76000 FR

Situation

À 150 km de Paris, 50 km d'Evreux, 35 km de Rouen par des axes routiers commodes d'accès, dans une commune située au cœur de la vallée de la Risle, site classé, traversée par une rivière et recouverte pour moitié par de la forêt. De nombreux commerces de proximité viennent faciliter et animer la vie quotidienne du village.

Description

Au sein d'un village abritant de nombreux monuments culturels, voisine d'une église du 13ème siècle, la demeure se cache derrière une façade ancienne et traditionnelle, de brique rouge sombre et silex, aux fenêtres alignées sous une toiture d'ardoise à deux pans.
Autrefois, commerce de négoce en vin, sa cave souterraine creusée dans la roche abritait les fûts dans des allées et des rails traversaient la bâtisse jusqu'à la rue facilitant ainsi le transport des barriques.
Elle a été transformée en maison familiale dès 1934 avec une grande cour carrée ceinte de murs en pierre de Caen. À l'intérieur se dresse une tourelle couverte d'ardoise dont l'architecture tient à la fois de l'échauguette et de l'oriel. Elle ouvre sur la forêt d'un château médiéval classé MH et une vue panoramique sur la demeure.

La demeure

La demeure compte trois niveaux et, en sous-sol, une cave de vieille pierre. La façade sur rue présente six baies sur deux niveaux et trois lucarnes cintrées dans un brisis d'ardoise rectangulaire.
La maison se prolonge par une cour carrée close de murs en pierre de Caen avec une porte à doubles-vantaux posée sur une maçonnerie en ogive, qu'on aperçoit en son centre, et qui mène à une cave voûtée souterraine et des allées creusées à même la roche. Une tourelle ouvre sur un terrain forestier sur une pente au sommet de laquelle se situe un château médiéval.


Rez-de-chaussée
L'imposante porte d'entrée en bois ouvre sur un large couloir central ayant conservé des vestiges du passé commercial de la bâtisse. Des trottoirs de part et d'autre et de solides poutres apparentes sur lesquelles repose le bâti en sont le témoignage.
Sur un des côtés du trottoir, derrière une première porte à petits carreaux vitrés se situe une pièce faisant office de bureau : fenêtre sur rue et carrelage de ciment datant des années Trente lui confèrent le charme du style Art Déco. Dans le prolongement, une deuxième porte ouvre sur un escalier menant aux étages. Quelques degrés accèdent à des toilettes. De l'autre côté du trottoir, deux portes-fenêtres ouvrent sur un salon de réception au parquet à bâton rompu. Avec les trois arcades qui structurent son espace, il s'étend jusqu'à une salle à manger.
Aperçues depuis le seuil de la porte, une vaste pièce de vie, une cuisine ouverte et une salle à manger précèdent une vaste salle de séjour sous faîte, à près de huit mètres de haut. Une baie vitrée sur toute la hauteur, conçue telle une verrière, donne sur la cour intérieure apportant une puissante luminosité. Un escalier en bois mène à un salon en mezzanine avec une vue panoramique sur l'espace de vie.
Cintrée de murs de brique et pierre de Caen, la cour apporte une ouverture bienvenue sur un espace paisible et intime.
Face à la maison, une grande porte à doubles vantaux accède à la cave souterraine voûtée et ses allées.
Premier étage
L'escalier mène à un dégagement et couloir distribuant trois chambres dont deux sont côte à côte et communiquent. Elles ont un parquet en chêne à lames droites et une cheminée au manteau de marbre. Une troisième petite chambre sert également de bureau. L'étage comprend aussi deux salles de bain et des toilettes. Il accède également à la pièce en mezzanine qui surplombe le salon.
Deuxième étage
Ces anciens combles aménagés se composent de trois chambres qui se jouxtent. Elles sont tapissées et leur sol est couvert soit de moquette, soit de parquet. Une salle de bain et des toilettes.
Sous-sol
Une cave en pierre de Caen avec un accès depuis la pièce de vie abrite, entre autres, une chaudière.

La cour

Dans le prolongement de la maison, fleurie et lumineuse, une cour intérieure carrée, pavée et ceinte d'un mur de brique rouge et de pierre.

La tourelle

Dans un angle droit au fond de la cour, une tourelle se dresse au pied de la forêt montant vers le château médiéval. Un escalier étroit en colimaçon parcouru d'une ancienne rampe en bois, accède au sommet de la tour, à un petit balcon de pierre, duquel on a une vue sur la cour et la demeure.

La cave souterraine

Creusée dans la roche, cette cave souterraine voûtée présente un grand volume avec ses allées latérales. Sa fonction d'origine pourrait être réhabilitée sans pour autant exclure d'autre emploi.

Ce que nous en pensons

Située au cœur d'un village authentique où se mêlent l’eau de la Risle, le bois de la forêt, la pierre d’autrefois et les monuments inscrits au registre du patrimoine culturel, cette demeure singulière à l'atmosphère accueillante se prête aussi bien à l'installation d'une famille qui appréciera la dimension des espaces intérieurs qu'à celle d'un atelier d'artiste ou encore, d'une activité d'accueil d'hôtes. L'environnement propose de nombreuses sorties culturelles comme la visite du château fort du village, du manoir dit Le Franc Manoir, des églises des 13ème et 14ème siècles. En outre, le lieu est vivement recommandable pour les amateurs d'activités sportives tel que le canoë.

Vente en exclusivité

398 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 648666

Surface cadastrale 520 m2
Surface du bâtiment principal 350 m2
Surface des dépendances 400 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Trouville


Michèle Duchateau       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus