Dans un village de caractère, proche des gorges de l'Ardèche,
un logis aux accents de bastide et ses dépendances
Uzès, GARD languedoc-roussillon 30700 FR

Situation

À quarante-deux kilomètres d'Uzès ; soixante-six, d'Avignon (gare TGV), une heure quinze de Nîmes (gare TGV), produit de la Renaissance, le grand village, se situe sur une hauteur entre les gorges de l'Ardèche et celles de la Cèze, au seuil des Cévennes. Le paysage aux accents toscans associant une agriculture diversifiée à la garrigue sauvage développe un décor somptueux. Le bourg est vivant et diverses manifestations y attirent un public nombreux et est un des points centraux du tourisme dans le sud de l'Ardèche.

Description

L'accès se fait de la rue par une grille encadrée de piliers de pierre. D'un côté, le bâtiment de l'ancienne magnanerie avec le portail de la remise à voiture ; en face, la maison de maitre. Plus loin, à l'est, se situe le gîte ; plus haut, un peu à l'écart, la piscine.

Le terrain

D'une superficie d'à peu près 2.700 m², il est planté d'essences méditerranéennes, et parcouru d'allées gravillonnées. Son entretien est aisé : une réserve d'eau de 30.000 litres ainsi que deux puits de 30.000 litres chacun suffisent largement à l'arrosage et alimentent également les toilettes et machines à laver de la propriété. À l'écart, sur une terrasse bordée de murets de pierre, une piscine de 9 m x 4 m à traitement au sel, chauffée et protégée par un abri se dépliant.

La maison

D'un style et d'un plan proche d'une bastide provençale aux ouvertures régulières, sans doute d'origine plus ancienne, son aspect et son décor actuel dateraient sa restructuration de la fin du 18ème siècle, en pierre claire apparente. Entourée sur trois côtés par une terrasse surélevée de quelques marches par rapport au terrain, formant un léger piédestal;
Récemment restaurée avec talent en achevant l'isolation, elle comporte quatre niveaux, deux d'habitation, un de belles caves voûtées et l'ancien grenier récemment aménagé. La partie habitable représente une surface d'environ 380 m².
Au rez-de-chaussée la porte d'entrée à dribble vantail, surmontée d'un cadran solaire, ouvre sur la cage d'escalier à rampe de ferronnerie de la première moitié du 19ème siècle. Celle-ci, comme certaines cheminées, témoigne de travaux exécutés à cette époque. Tous les sols sont en pierre avec chauffage central inséré. D'un côté, un salon avec porte-fenêtre ouvrant sur la terrasse qui communique avec une cuisine par une grande ouverture vitrée. Une cheminée de pierre est occupée par les éléments de cuisson et la porte vitrée donne sur la terrasse. De l'entrée, un couloir distribue une salle de séjour constitué de deux pièces dont le mur de séparation a été supprimé, un bureau. Le salon est traversant et une cheminée de pierre blanche sous un trumeau de stuc y a été construite. Dans le prolongement, une cuisine d'un côté, buanderie de l'autre, toilettes et accès à la chaudière.
Le premier étages constitue de quatre chambres avec vue sur la campagne vallonée et au loin les Cévennes ou sur le jardin. Trois grandes salles de bain incluant baignoire dont une à remous, toilettes et douche avec chauffage par le sol et radiateurs. Placards de rangement dans le couloir.
Au niveau supérieur, les anciens combles sont aménagés : trois chambres et une salle d'eau.
De la cage d'escalier au rez-de-chaussée, une porte ouvre sur l'escalier descendant aux caves voûtées. Celles-ci occupent tout un niveau et sont également accessibles et éclairées côté rue. Leur hauteur importante à permis à une époque ancienne de les diviser en deux niveaux par un plancher en bois.

Le gîte

Eloigné et séparé de la maison par des massifs de plantes, sur deux niveau totalisant environ 80 m², il est composé d'un séjour avec cuisine, surmonté de deux chambres et salle de bain.

La maganerie

Long bâtiment accessible à la fois par la cour et par la rue, son rez-de-chaussée voûté abritait les écuries et une remise à voiture. L'étage, d'une hauteur sous toiture importante (4,69 m environ), est divisé en quatre pièces totalisant plus de 160 m². La toiture est récente et isolée comme pour l'ensemble des bâtiments. L'intérieur est brut et nécessitera des travaux.

Ce que nous en pensons

Dans le bourg remarquablement préservé, une demeure confortable et lumineuse à l'aménagement réussi et impeccablement restaurée.Tranquille bien qu'en centre-ville et isolée des regards, un gîte indépendant, un grand bâtiment à mettre encore en valeur, tout cela offrant des possibilités multiples d'utilisation.

1 323 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 259223

Surface cadastrale 2618 m2
Surface du bâtiment principal 385 m2
Surface des dépendances 550 m2
Nombre de chambres 8

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gard


Regis Senseby +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus