À 25 km de Paris, un ensemble unique baptisé par la Duchesse de Windsor
et ses jardins dessinés par Russel Page
Orsay, ESSONNE ile-de-france 91400 FR

Situation

À 30 minutes du centre de Paris et de l'aéroport d'Orly, la propriété se situe en bordure d'une ville-porte du parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse. Protégée des grands axes et facilement accessible depuis Paris par l'autoroute A10 et la N118, la ville connaît les qualités de service d'une commune de vingt-mille habitants et compte deux gares situées sur la ligne du RER B.

Description

La propriété d'une surface totale de 1.368 m² environ est établie au creux d'une vallée, dans un territoire rural et forestier parmi les plus remarquables d'Ile-de-France, protégé de toute nuisance sonore et visuelle. L'ensemble comporte plusieurs bâtisses centenaires en moellon de meulière, harmonieusement agencées sous des toits à longs pans couverts de tuile plate. Depuis la route, une impasse mène à l'entrée de la propriété. Dès le portail franchi, une large allée pavée se dessine dans l'axe du moulin d'une surface de 525 m2 environ et dont on perçoit immédiatement la façade puissante et élégante. L'allée est bordée d'un côté par un mur en pierre, au-delà duquel des jardins en terrasse ont été aménagés. Un passage accède à une aire de stationnement située un peu plus haut. Côté opposé, les dépendances transformées en maisons d'amis se succèdent, formant un bâti continu jusqu'au moulin. Jardin et prairies épousent délicatement le relief de la vallée et jouent avec le cours d'eau qui alimentait autrefois le moulin. Un terrain de polo a été aménagé au nord-ouest de la propriété.

Le moulin

Établi sur les bords d'un affluent de l'Yvette et construit en 1734, il cesse son activité meunière en 1908. Acquis en 1920 par un peintre réputé, le moulin et ses dépendances sont peu à peu transformés en résidence. Dans les années 50, la propriété est cédée à des membres de la famille royale d'Angleterre, qui en font leur lieu de villégiature jusqu'en 1973. Ils réaménagent les lieux dans un esprit "british" aujourd'hui encore très présent. Passionnés de jardin, ils font réaliser un jardin à l'anglaise. Acquise par une fondation en 2005, la propriété est entièrement rénovée tout en restant fidèle à l'esprit cottage des lieux.
La bâtisse construite en retour d'équerre, est élevée sur deux niveaux sous combles et couverte d'une toiture à trois pans couverte de tuile plate et rythmée par des lucarnes rampantes. Le porche, coiffé d'une toiture supportée par quatre colonnes en bois sculpté marque l'entrée principale. Au-dessus, un large cadran solaire est scellé dans la façade.
Les pièces principales sont toutes traversantes, l'ensemble des poutres apparentes et les boiseries sont peintes.


Rez-de-chaussée
Une entrée spacieuse dessert un salon et une lumineuse pièce d'angle aménagée en bureau. Les deux pièces ont des cheminées en pierre. Les sols sont en pierre de Bourgogne et sisal. Un escalier en bois adossé à la façade nord conduit à l'étage. La salle à manger, également accessible depuis l'entrée, est reliée à deux pièces de service. Un escalier secondaire mène aux chambres de service situées en étage. La seconde partie de la bâtisse regroupe un vaste espace salon, le volume d'une double hauteur est éclairé par une large baie. Sous la mezzanine qui accueille le petit salon de l'étage, une cuisine moderne et une salle de bains ont été aménagées. À l'opposé, et après avoir franchi quelques marches, une double porte ouvre sur une très grande chambre donnant sur le jardin. Le parquet est de chêne blond et une cheminée a la particularité d'être en briques peintes.
Premier étage
Le vestibule situé à l'angle des deux bâtisses distribue différents espaces du corps principal ainsi que les chambres à coucher de la bâtisse en retour d'équerre. La salle de réception, pièce maîtresse du corps principal, revêt, par son sol en tomette, sa double hauteur et sa charpente apparente, un caractère plus campagnard. Très spacieux, éclairé par de hautes baies, le vaste volume domine la propriété et ouvre sur le paysage côté jardin. Un salon est aménagé devant la cheminée en pierre. À l'opposé, un grand bar délimite un espace cuisine. Dans le prolongement de l'espace salon, une petite salle de séjour, puis un palier qui dessert sur deux étages des chambres de service et des salles de bain. À proximité de la pièce de réception, l'ancienne chambre du duc, située dans l'angle du corps principal, est aménagée sur deux niveaux confortables, lumineux. Dans l'espace sous combles, une garde-robe et une luxueuse salle de bain. À la suite, l'ancien appartement de la duchesse est composé d'une antichambre et d'une chambre en enfilade, toutes deux agrémentées de cheminées et de parquets anciens. Dans le prolongement, une salle de bain ouvre une perspective sur le paysage.

L'orangerie

Elle a été construite au 20ème siècle, afin de relier les dépendances existantes et refermer la cour. Le duc l'avait aménagée comme un petit musée pour y exposer les objets témoins de son passé. L'impressionnant volume est éclairé par de larges baies côté cour et côté jardin, toutes étant équipées de volets intérieurs. Le sol est en pierre de Bourgogne, la charpente est apparente et deux cheminées en vis-à-vis sont adossés à chacun des pignons.

Les maisons d'amis

Au nombre de cinq et d'une surface comprise entre 70 et 242 m², elles ont été aménagées dans les anciennes dépendances et forment un long bâti continu en pierre couvert de tuile plate, à l'exception des anciennes écuries accolées au moulin. Chaque maison est indépendante et dispose de terrasses et jardins privés. Les espaces intérieurs ont tous été aménagés avec soin, sobriété. Le pigeonnier a conservé son charme d'antan et crée la surprise avec un salon dont les murs sont ornés de décors en céramique. La petite maison a ses murs lambrissés et peints ; sa cheminée en brique. La plus grande des maisons se distingue par son élévation sur trois niveaux. Les volumes sont grands, lumineux, confortables et élégants.

La maison du gardien

Située à l'extrémité ouest du moulin, la petite maison dispose d'une chambre et d'une pièce commune ouverte sur une terrasse privée.

Les dépendances

Ces espaces techniques couverts ont été aménagés au 20ème siècle pour l'entretien de la propriété. Ils sont accessibles mais non visibles depuis l'allée centrale de la propriété.

Le parc, les jardins.

La qualité remarquable des aménagements extérieurs revient au grand architecte paysagiste Russel Page. Les anciens cours d'eau du moulin ont été redessinés en associant pièces d'eau, rocailles, et bordures exubérantes plantées dans la grande tradition du cottage anglais. Même si les plantations n'ont pas toutes survécu, la remarquable structure des jardins subsiste et offre des points de vue intéressants. Les formes courbes et irrégulières subliment la beauté de la nature et des chaos rocheux qui bordent la propriété.

Ce que nous en pensons

Les éléments hydrauliques du moulin ont été démantelés et les aménagements successifs ont anobli les espaces intérieurs sans entacher l'authenticité du bâti. Aussi, la force du rapport intime qui lient les lieux depuis leur origine à la nature est magnifiquement préservée. Vaste, confortable et pittoresque, l'ensemble forme un cocon raffiné, délicat et d'une grande rareté où famille et amis pourront séjourner somptueusement. Un domaine rural très british dans une vallée de silence et de nature. Presque isolée et pourtant si proche de Paris.

Vente en exclusivité

3 980 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 263115

Surface cadastrale 13 ha 17 a 52 ca
Surface du bâtiment principal 545 m2
Surface des dépendances 823 m2
Nombre de chambres 4

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Rambouillet & sa région


Marie-Lyne Mary +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus