Dans le doux terroir des Côtes-du-Jura,
un moulin à eau, sa vigne et sa nature préservée
Château-Chalon, JURA franche-comte 39210 FR

Situation

À guère plus d'une heure de la frontière avec la Suisse voisine, et aussi de Dijon ou Beaune ; à trente minutes de Dole, sa gare TGV reliant Paris en deux heures et son aéroport desservant Porto, Londres, Bastia ou Rome. En bordure et en surplomb d'un petit village accroché aux coteaux du Revermont, avec ses fontaines et son clocher caractéristique du Jura.

Description

Alors que la parcelle de terrain fait cinquante-sept ares, celle-ci semble bien plus vaste, puisque la vue, du moulin en surplomb du village, fuit de toute part vers les vignes, les prés et la forêt. L'usine hydraulique, en bordure du Rostaing, est posée sur la terrasse la plus basse, à l'angle du terrain formé entre le bief et la rue d'accès. Cela donne lieu à des espaces naturels variés, tels les six ares de vignes, le verger planté de vieux arbres fruitiers, la pièce d'eau et le jardin. Une terrasse plate, en haut du terrain, serait à même de recevoir une piscine à débordement, produisant ainsi le sentiment d'être au milieu des vignes. Le moulin, bâtisse simple dans ses formes, en belle pierre, est élevé sur trois niveaux avec, au niveau de la cour, les caves et les parties techniques. L'accès au premier étage se fait de l'extérieur par une volée circulaire de marches, ou par un bucolique escalier bicentenaire presque effacé qui fait découvrir l'ancien coffre-fort du meunier et invite à la cueillette des fraises des bois qui ont poussé là. À ce même niveau se situent, abritée sous une belle charpente, une terrasse dallée, ainsi qu'une véranda abritée où déguster les bouteilles produites in situ lorsque l'hiver est là.

L'usine hydraulique

Partant d'un règlement du service hydraulique des Ponts et Chaussées et d'une archive de géographie de 1929, l'histoire du lieu se présente ainsi. Le plus vraisemblable est que la petite usine aurait eu pour activité le travail des pierres précieuses (industrie lapidaire ou diamantaire). Plus récemment, nous commémorons ici le passage du maquis de l'Ain, dit Charles, qui se réfugia dans la cave.
Bâtisse rectangulaire dont l'aspect élancé est renforcé côté rue par les arbres de la forêt en arrière-plan. Composée de trois corps de bâtiment, le moulin à proprement parler, la grange et le four, la maison du meunier. À l'intérieur, les décrochés de niveau sont nombreux et animent la circulation dans la maison, semblant démultiplier les espaces. Côté jardin, la toiture de vieille tuile rougie fait écho aux pierres jaunes du pays.


Sous-sol
À ce niveau et en partant du ruisseau se situent trois pièces, le vaste garage à l'emplacement des mécanismes du moulin d'autrefois, la cave technique avec la chaudière à l'emplacement de l'ancien four, l'atelier dans une cave voûtée, la seconde cave voûtée de vinification et de conservation des bouteilles à peine enterrée.
Rez-de-chaussée
Desservie par un vestibule, une salle de séjour menant à la terrasse ainsi qu'à la véranda.
Rez-de-jardin
Anciennement la partie moulin de l'édifice, ces pièces, côté bief, peuvent être indépendantes du reste de la maison, pour être louées ou pour accueillir amis et famille. Une chambre et une vaste salle de bain.
Demi-étage
Quelques marches accèdent à la cuisine ou à la salle à manger, où seul un des murs a été conservé tel quel : en pierre, les autres ayant été enduits et pouvant aisément recouvrer leur aspect originel. Dans la salle à manger, les précédents occupants des lieux ont abaissé le plafond et crée une passerelle en bois entre les corps de bâtiment. Un passe-plat a été aménagé entre cette pièce et la cuisine. Au sol, un pavage hexagonal de terre cuite.
Premier étage
Partant du vestibule de l'entrée, l'escalier en bois dessert l'étage avec ses quatre chambres, parquetées et avec des vues sur la nature.
Deuxième étage
Dans une partie des combles a été crée une chambre éclairée par deux fenêtres de toit. Le reste des combles est isolé et la surface habitable n'y est pas exploitée.
Le jardin
En terrasses, le jardin est multiple. Dan sua partie haute, la pièce d'eau, retenue d'eau pour le bief, de trente mètres sur cinq, vidé pour la dernière fois en 2012. Un espace plat, bien exposé, semblerait idéal pour y implanter une piscine. Un peu plus loin, le verger. Une cabane en bois se situe au milieu du jardin. Ici et là, moult détails : petit escalier, fontaine, évier. Dans la partie basse, un grand rectangle de jardin plus domestiqué, ses rosiers, sa gloriette en fer forgée, entre la pente, ses vignes et la rue. Celui-ci est constructible et pourrait devenir un gîte indépendant de la maison principale.
Appellation
AOC Côtes du Jura
Production annuelle
La production annuelle des vignes est de deux hectolitres.
Age moyen des vignes
Les vignes ont toutes été plantées il y a vingt-cinq ans.
Encépagement
Poulsard, Chardonnay, Trousseau, Savagnin, Pinot

Ce que nous en pensons

Du caractère, il n'en manque pas, ce moulin à eau, simple et intemporel. Nulle ostentation ici, mais de la pierre, du vrai, de la nature partout et de bonnes bouteilles de vins à produire puis à boire entre amis ou parents. Pour qui souhaite redonner au lieu son aspect d'origine, c'est ici chose aisée. Il conviendrait alors d'ôter, ou de modifier la véranda, ainsi que l'abri à véhicules. La distribution est particulièrement commode pour qui souhaiterait créer des chambres d'hôtes ou des gîtes, d'autant que la parcelle le long de la rue est constructible. L'environnement est ici de toute beauté, les vues à l'infini et la présence de la vigne sont un indéniable atout. Enfin, la situation est idéale pour qui aime contempler la nature tout en vivant dans un village fort recherché du Jura, proche de la Suisse, de Paris et de grandes villes d'Europe.

Vente en exclusivité

700 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 997070

Surface cadastrale 5700 m2
Surface du bâtiment principal 410 m2
Surface des vignes 600 m2
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Jura


Fanny Proffit +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus