maison de village à vendre auxerre - hauts-de-forterre

En Bourgogne, dans les Hauts de Forterre,
une imposante maison de village entourée de son parc de 16000 m²

Ouanne, YONNE bourgogne 89560 FR
Bourgogne

Situation

La maison du 19e s., entièrement restaurée, et ses dépendances se trouvent dans un hameau de Bourgogne. Le cadre est bucolique. La propriété est à 1 h 45 de Paris, et à 25 min de la gare d'Auxerre. Les commerces de proximité sont à quelques minutes.
Niché dans son vallon, le village apporte la tranquillité de la vie à la campagne entre champs, rivières, et terres d'élevage. Une église du 16e s. et une bascule pour peser les animaux ainsi qu'un puits ancien lui donnent du cachet.

Description

La propriété est un ancien relais de poste. Après un long parcours, les voyageurs s'arrêtaient pour changer de chevaux, se restaurer et même faire une halte d'un ou deux jours. Autrefois, l'ensemble était entouré de vignes qui ont été détruites par le phylloxera à la veille de la Première Guerre mondiale. La tendance est maintenant de replanter des vignes. Le domaine s'appelle le "mas des Cotats" , un nom qui lui a été donné par les occupants actuels, grands amateurs d'équitation et de vin. La demeure est ancrée sur une colline. Une petite route de campagne y conduit en traversant des paysages variés. D'emblée la propriété se remarque par la couleur des volets et du portail, un bleu cobalt qui est aussi celui de plusieurs pots de céramique de La Puisaye. Le grand portail de bois plein, automatique, s'ouvre sur une grande cour fermée en gravier. La maison fait face aux dépendances. Un peu en retrait se dévoilent une piscine, de hauts arbres puis une clôture amovible entourant un vaste champ planté par endroit d'arbres fruitiers. Une ancienne écurie regarde des étendues verdoyantes.

La maison

La maison comporte deux étages ouverts de baies à petits carreaux. Des appuis en pierre blanche qui proviennent de la carrière d'Aubigny animent la façade. Le lieu d'extraction de la pierre blanche existe depuis l'époque romaine et son exploitation s'est développée aux 18e et 19e s. pour la construction de bâtiments importants comme le Palais Garnier à Paris. Des garde-corps ouvragés en fer forgé ornent les ouvertures du premier étage.
La façade est couverte d'un enduit beige clair récent.
Côté nord, la propriété est bordée d'un petit muret en pierre sèche surmonté d'une clôture ancienne ouvragée très esthétique. Une petite entrée en fer forgé se dissimule dans la végétation.
Le portail entre deux piliers imposants laisse découvrir une cour fermée en gravier pour favoriser le stationnement. Côté sud, la maison fait face à ses dépendances. Les façades sont recouvertes d'une luxuriante végétation et les toitures sont en tuiles anciennes bourguignonnes sauf pour l'habitation principale où le toit est en ardoise.
Côté est, une terrasse précède une piscine chauffée entourée de hauts arbres. Une petite dépendance de couleur ocre est restée dans son jus. S'ensuit un grand verger planté de quelques arbres fruitiers et un champ occupé par deux chevaux qui appartiennent à l'actuelle occupante. Des vues superbes sur la campagne environnante complètent le tableau champêtre du domaine. La maison se distingue par sa façade régulière et les bâtiments agricoles forment un ensemble homogène.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale de la maison fait environ 18 m² avec des tomettes au sol et des poutres anciennes en chêne au plafond. Elle dessert une chambre de 16 m², baignée de lumière par deux grandes baies, l'une au nord et une autre à l'ouest. Des tomettes recouvrent le sol et rappellent le caractère ancien de la maison. Une cheminée à foyer ouvert en pierre blanche domine la pièce. Une buanderie de 13m² environ, entièrement carrelée, se trouve à côté de la chambre. Côté sud, un salon de 32 m² est doté de lambris d'appui blancs sur les murs. Le salon possède de grands placards moulurés : les tomettes au sol et les poutres parachèvent le décor. Une atmosphère agreste se dégage de la maison. La cuisine de 31 m² environ est ornée d'une crédence en faïence provenant peut-être de la manufacture de Delft et qui fait beaucoup d'effet. Arrière-cuisine toute carrelée, toilettes et lavabo. La cuisine donne sur la terrasse. Face à elle, une salle à manger de 24 m² sur parquet ancien de chêne. Elle est décorée d'une cheminée en marbre à foyer ouvert située au centre de la pièce. La salle est dotée de deux baies, et donne sur un paysage bucolique et champêtre.
Au bout de l'entrée, un escalier droit en bois mène aux chambres du premier étage. La marche de départ est en volute. Le départ de la rampe s'orne d'une boule en cuivre.

Premier étage
Cinq chambres sont réparties à l'étage dont une très grande de 35 m² environ avec une mezzanine et une charpente ancienne restaurée. Elle est munie d'un dressing de 8,50 m² et d'une salle de bain entièrement carrelée, très lumineuse, de 17 m². Les murs sont en pierre apparente. Toutes les chambres ont un parquet ancien en chêne, et sont dotées, pour plusieurs d'entre elles, de grands placards et de cheminées. Elles sont aussi lumineuses grâce aux nombreuses ouvertures.
Bâtiment de dépendances
Plusieurs bâtiments de dépendances sont juxtaposés à la maison. Ils sont anciens, enduits à la chaux. Les ouvertures sont en bois peint bleu cobalt. Une ancienne étable de 70 m² environ peut faire office de salle réception. Son sol est en pierre de Bourgogne et les murs en moellons apparents. Une grande cheminée en pierre blanche à foyer ouvert orne la pièce.

Ce que nous en pensons

La maison bourgeoise est sage et les dépendances, dans un autre style, lui sont assorties, et pas seulement pas le jaune de l'enduit et le bleu cobalt des volets : les bâtiments de l'ancien relais de poste ont conservé une certaine opulence d'ensemble dans ce pays de vignes. L'intérieur regorge d'éléments de décor chaleureux : poutres et charpentes apparentes, tomettes anciennes, carreaux de ciment, faïences de Delft, cheminées etc. Légèrement à l'écart, une salle de réception a été installée dans une vaste grange. L'entretien de la propriété dispense les nouveaux occupants de travaux autres que de confort supplémentaire.

Vente en exclusivité

365 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 586607

Surface cadastrale 15897 m2
Surface du bâtiment principal 270 m2
Surface des dépendances 400 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Autour De Saint-fargeau

Isabelle Ponelle       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus