A 35 min de Paris, au cœur du parc prestigieux de Maisons-Laffitte,
une impressionnante «maison-Façade» de 1880 avec jardin et piscine
Maisons-Laffitte, YVELINES ile-de-france 78600 FR

Situation

«Ville impériale» ou cité du cheval, Maisons-Laffitte est située au nord-ouest de Paris et très bien desservie. 60% de son territoire est constitué par le parc conçu en 1834 et étendu sur 419 ha. Les accès sont libres et la circulation règlementée. Un service de gardiennage est assuré. L'ASP regroupe tous les propriétaires et a pour mission de veiller au respect des dispositions du cahier des charges de 1834 et des règlements édictés. Elle vérifie l'exécution des travaux d'entretien, des embellissements de toute nature : chemins, routes, allées cavalières, places, squares, bassins, avenues, réserves foncières et autres dispositifs du parc. Cela pour favoriser la promenade, le repos, l'agrément des résidents et défendre leurs intérêts.

Description

Le long d'une avenue au coeur du parc, le portail s'ouvre sur la Maison des Tourelles : comme de nombreuses autres en ces lieux, la Maison des Tourelles est une maison dite " maison-façade". Il en existe une grande variété au sein du parc.
La partie centrale du bâtiment est la plus ancienne, avec un perron accessible par un escalier de chaque côté du bassin, fermé par des balustres. Il est surmonté d'un balcon et cette travée centrale se termine vers le haut par un fronton curviligne. Les tours à chaque extrémité ont été rajoutées plus tard et comme toute la restauration faite sur la totalité de la façade elles ont été édifiées dans le respect des matériaux traditionnels, notamment une pierre de taille provenant d'une seule et même carrière proche.
Aux angles des balustrades des tourelles comme aux extrémités de celle de la terrasse centrale : des putti de terre cuite figurant les 4 saisons et des pâtres.
La terrasse de l'une des tourelles est accessible et c'est un océan de verdure qui se découvre tout autour. Le jardin, d'environ 1100 m2 autour de la maison, est principalement devant la façade, au sud. En rez-de-jardin, un bâtiment récent, avec de grandes baies vitrées, mais dont les piliers ont été réalisés dans la même pierre locale, accueille une piscine chauffée avec sa plage et un accès direct à la maison. A l'arrière, un abri de voiture.

La maison

Le plus haut des bâtiments du parc de Maisons-Laffitte et l'un des plus anciens, est édifié sur 4 niveaux. Chacun de ses propriétaires, tous passionnés d'art et d'histoire, l'a ornementé d'éléments architecturaux ou décoratifs. Historiquement "maison de campagne" de Parisiens, la maison a toujours eu une vocation aux réceptions : les salons sont nombreux au rez-de-chaussée et une salle de bal a été créée au 1er. Une double porte à ferronneries donne dans la galerie d'entrée.


Rez-de-chaussée
Une galerie d’entrée traversante sur carreaux de ciment et sous un plafond mouluré distribue le salon à droite avec deux grandes fenêtres sur le jardin au sud, la salle à manger à gauche, avec également deux grandes fenêtres sur le jardin au sud, et au nord, une galerie d’accès au bureau et aux étages avec fenêtre. Le grand salon sur parquet à points-de-Hongrie possède une majestueuse cheminée avec trumeau et, plus spectaculaire encore, un plafond à caissons au dessin intéressant sur fond bleuté. La salle à manger, anciennement salle de musique, au parquet à points-de-Hongrie, tient son originalité d’un plafond stuqué avec un ovale central et des écoinçons représentant des instruments de musique, une cheminée avec trumeau. Un vitrage côté nord donne sur le bureau. Dans la continuité de la salle à manger, toujours orientée au sud, la bibliothèque de la maison a une seule fenêtre pour préserver les ouvrages de la lumière. Le bureau, au nord, au parquet droit, reste très lumineux grâce à la vitre donnant sur la salle à manger. Dans l’aile gauche, un cabinet de toilette et l'accès à la piscine du rez-de-jardin. Dans l’aile droite, une grande cuisine où il est possible de prendre les repas au sud. Un cabinet de toilette et l’accès au sous-sol. L'escalier de bois part du vestibule éclairé par une fenêtre au nord. Il est recouvert d’un tapis, sa rampe est en fer forgé et décorée d'une élégante torchère réalisée par la fonderie Durenne, celle des bronzes de l’opéra de Paris. L'escalier, où la lumière est filtrée par des vitraux plus anciens que la maison, est orné de plaques décoratives reprenant les motifs des cuirs de Cordoue.
Premier étage
L’escalier mène à un palier avec fenêtre qui dessert la suite parentale et un couloir avec d’autres pièces. La suite parentale, exposée au sud, comprend une vaste chambre, anciennement salle de bal, avec deux grandes fenêtres et une porte-fenêtre sur le balcon à balustres au-dessus du perron. Un dressing, une salle de bains avec fenêtre et des toilettes séparées. Toujours au sud deux belles chambres. Côté nord, une lingerie et, à l’ouest, une salle de bains avec toilettes.

Deuxième étage
L’escalier aux marches et à la rampe en bois, plus récent que le précédent, mène à deux grandes pièces dans la partie centrale, et deux chambres de part et d’autre avec salle de bains et toilettes. Les pièces centrales donnent sur un terrasse d’environ 30 m2 avec une vue plongeante sur le jardin. Cette terrasse à balustres est ornée de deux putti représentant des pâtres. La plus vaste de ces deux pièces est traversante et dotée d'une petite cuisine dans un coin. C'est par cet étage qu'il est possible d’accéder au toit -terrasse de la tourelle de gauche.
Tour
La terrasse de la tourelle est le plus haut point de la maison et domine tout le parc de Maisons-Laffitte. D’ici se voient bien les 4 putti récemment restaurés des tourelles : ces délicates sculptures de terre cuite allègent l’architecture imposante des frontons et balustres en pierre. Chacun des putti représentant une des 4 saisons est identifiable par un attribut : un manteau pour l’hiver, des fleurs pour le printemps, du blé pour l’été et du raisIn pour l’automne.
Sous-sol
Réservé autrefois au personnel, aux cuisines et à la lingerie. Les murs de l'escalier sont recouverts d'un enduit à l'ancienne, à l'oeuf, semblable au tadelakt marocain. Les 110 m2 environ sont répartis en 5 pièces principales avec fenêtres pour certaines. La hauteur sous plafond est d'environ 2.50 m. Une grande buanderie avec le local technique de la piscine, trois pièces, une chaufferie et une cave à vin composent actuellement ce niveau.
La piscine
L’espace réservé à la piscine, accessible du jardin et directement de la maison, est couvert sur une surface d’environ 90 m2. Il est entouré sur 3 côtés par des baies vitrées s’ouvrant très largement. C’est une piscine de 5 m x 10 m, chauffée, avec nage à contre-courant. La plage elle-même peut être chauffée et l'espace est doté de déshumidificateurs pour maintenir une ambiance saine et sauvegarder le bâtiment. Vestiaire et accès aux toilettes de la maison pour les nageurs.
Le jardin
D'une superficie d'environ 1100 m2, iI est arboré de nombreuses essences : polonia, tulipier de Virginie, tilleul, pins et bambous, de toute taille et d'âge respectable pour certaines, ce qui est un facteur d'intimité des lieux. Le jardin est agrémenté d'un bassin avec jet d'eau et sculpture au pied du perron, de grands rosiers près des escaliers et d'une Vierge à l'enfant en pierre, du 14ème s., qui veille sur la propriété.

Ce que nous en pensons

Les occupants successifs de la demeure étaient visiblement férus d'architecture et d'ornementation. A l'extérieur le baroque l'emporte avec les frontons et, emblématiques, les putti représentant les 4 saisons. Un orchestre a dû jouer le concerto de Vivaldi dans la salle de musique au cours d'une de ces réceptions pour lesquelles la maison semble être faite. Le lacis du plafond à caissons du salon a été soigneusement dessiné, comme la rampe de l'escalier, digne de l'opéra de Paris. Le second étage et les tourelles restent disponibles pour l'inspiration des nouveaux maîtres des lieux. Depuis les terrasses, la vue sur le parc de Maisons-Laffitte donne l'impression d'être en pleine nature. Un bien-être immédiat en est ressenti, qui sera entretenu dans la grande piscine du rez-de-jardin.

3 646 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 202271

Nombre de pièces 10
Nombre de chambres 7
Nombre de chambres possible8
Surface cadastrale 1348 m2
Hauteur sous plafond3.46
Surface totale intérieure539.78 m2
Surface Carrez 409.49 m2

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
800 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Caroline Caron de Panthou    +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus