manoir à vendre à coté de orne - perche - bellême - rémalard

Au coeur du Perche, en position dominante,
un manoir inscrit MH et son jardin remarquable
Rémalard, ORNE basse-normandie 61110 FR

Situation

Au sud est du département de l'Orne, au coeur de l'ancienne province historique du Perche. A proximité des trois villes emblématiques que sont Bellême, Rémalard, Mortagne-au-Perche qui offrent tous les commerces et services. Paris, distant de 160 km, est rejoint en deux heures par l'A11 ou la RN12. La liaison TER avec la gare de Paris-Montparnasse est à vingt kilomètres. Douces collines boisées, rivières dans des vallons, bocages, manoirs et longères aux couleurs chaudes composent un environnement immédiat très préservé et typique du Perche.

Description

A la sortie du village, une petite route tranquille permet d'accéder au manoir dominant la vallée de l'Huisne. A mi-pente d'une colline, se détache l'ancien colombier entouré de son mur d'enceinte. Le manoir se profile ensuite au bout d'un chemin qui longe le mur jusqu'à l'entrée. Une fois franchie la haute grille en fer forgé, le manoir orienté nord/sud se découvre avec deux parties distinctes : le logis avec son toit en pavillon à quatre pans et les anciens "grands appartements". Il a conservé ses structures originelles du 16e s. malgré les divisions toujours actuelles dont il a fait l'objet au 19e s. L'ensemble est entouré de jardins avec une grande diversité d'arbres, de buis, de plantes et de pièces d'eau.

Le manoir

Edifié à la fin du 16e s. en moellons de pierre enduits à la chaux et pierres de taille. Bâti sur des caves voûtées accessibles de plain- pied côté nord, il comprend un rez-de-chaussée surélevé côté cour et de plain-pied côté jardin, un premier étage et un second étage sous les versants du toit percés de lucarnes. En retour d'angle côté ouest, une tourelle, une ancienne chapelle sur caves, une tour, l'ensemble communiquant par l'intérieur. Les façades avant et arrière sont animées de larges ouvertures y compris dans le toit au moyen de lucarnes à deux baies jumelées.


Rez-de-chaussée
Le vestibule d'entrée distribue en étoile les principales pièces : salon, salle à manger, cuisine ainsi que les toilettes. Le salon est particulièrement lumineux avec quatre ouvertures dont une porte-fenêtre donnant sur l'escalier en pierre qui descend vers la cour. Tomettes anciennes, poutres et solives en chêne, cheminée monumentale en pierre, murs enduits à la chaux, fenêtres avec volets intérieurs et portes ont été conservés. Le salon permet d'accéder à la cage d'escalier à la française par une double porte en chêne. La cage d'escalier s'ouvre sur la terrasse côté sud par une double porte en bois. La salle à manger se situe dans l'ancienne chapelle édifiée en 1623 avec l'agrément de l'évêque de Sées. Couverte d'une toiture en pavillon à quatre pans, elle a conservé le lambrissage originel de sa charpente visible de l'intérieur. Les vitraux de ses fenêtres ogivales sont à décor de chardons pour rappeler les origines écossaises d'un des propriétaires. Une double porte fenêtre donne accès à la partie ouest du jardin. Depuis la salle à manger, un passage avec quelques marches mène au premier étage de la tour. La cuisine équipée est accessible par le vestibule et par l'extérieur côté ouest. Elle dispose d'une cheminée en pierre et d'un plan de travail en pierre de Bourgogne.
Premier étage
L'escalier principal desservant les deux étages est voûté, à volées droites en pierre et éclairé par des fenêtres sur chaque palier. Le premier palier distribue deux premières chambres dont l'une avec cheminée en pierre. Les plafonds sont à la française et les ouvertures de part et d'autre donnent sur le jardin; les sols sont parquetés. Une salle de bains avec toilettes communique avec ces deux chambres. Une troisième chambre accessible également par un escalier en bois partant du vestibule dispose de sa salle d'eau avec toilettes.
Deuxième étage
Le palier donne accès à un dégagement distribuant deux chambres et une salle de bains avec toilettes, l'ensemble sous les pans du toit. Une petite pièce à usage de débarras, qui communique avec une des deux chambres, sera facilement aménageable en chambre d'enfant. Les combles ne sont pas aménagés pour le moment.
Rez-de-jardin
Accessible depuis la cour d'entrée, une grande pièce voûtée avec cheminée qui était l'ancienne cuisine du manoir, prolongée par une buanderie à usage de chaufferie et deux caves. L'ensemble se situant sous le salon surélevé du manoir. De la même façon, sous l'ancienne chapelle une grande pièce à usage de remise dont l'entrée est de plain-pied avec le sol côté ouest. Des toilettes dans la petite tour sont également accessibles par le rez-de-jardin.

Les dépendances

De part et d'autre de la grille d'entrée du manoir et accolés au mur d'enceinte, deux bâtiments rectangulaires en brique avec toitures en ardoise, l'un à usage de garage, l'autre à usage de remise.

Le jardin

Le jardin a été imaginé par le très réputé paysagiste anglais Russel Page dans les années "30". Au fil des ans, les occupants ont réussi à créer un jardin accompli. Il suffit de pousser la grille d'entrée pour découvrir la mare aux nénuphars bordée d'hostas et d'iris colorés, les mixed-borders, les chambres de verdure, le bassin aux carpes, les rosiers liane qui courent sur les murs ou montent à l'assaut des pommiers. Le tout dominé par l'ombre gigantesque d'un if datant de Louis XIV et de grands arbres séculaires. Dans ce jardin le printemps est comme une explosion à fragmentation multiple qu'il est possible de contempler non seulement du manoir, et en particulier de sa terrasse au sud, mais également en déambulant le long des allées bordées de buis.

Ce que nous en pensons

Cette demeure aux champs, baignée de lumière, a conservé la quasi totalité des éléments d'origine constitutifs de son élégance. Elle est ouverte sur son jardin remarquable à l'illustre pédigrée. Dans un tel cadre, l'acquéreur s'accommodera sans difficulté d'une partition des lieux qui a fait ses preuves depuis plus de 150 ans. Le logis est à taille humaine, l'environnement immédiat envoûtant.

590 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 798384

Surface cadastrale 7830 m2
Surface du bâtiment principal 250 m2
Surface des dépendances 165 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Perche


Hugues de Linares       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus