En Bretagne, à quinze minutes de la mer,
une ancienne commanderie de Templiers à réhabiliter sur près d'un hectare
Lannion, COTES-D'ARMOR bretagne 22300 FR

Situation

À cinq minutes de la ligne TGV Paris-Brest et de toutes les commodités, au sein du Trégor touristique, à 10 km de la mer, le tout facilement accessible par une voie rapide. La propriété est située à la campagne, au sein d'un hameau, dans une impasse. À proximité, plusieurs marchés et vente à la ferme, notamment maraîchage, de produits locaux biologiques.

Description

La propriété est une ancienne commanderie de Templiers du 15ème siècle transformée en manoir au 16ème siècle et occupé par une famille noble locale. Le bâti est à la perpendiculaire de la petite voie d'accès, avec son jardin caché par un petit retour d'angle et orienté au sud-ouest. Face à lui, une ruine cadastrée, équipée sur l'un des pignons d'un ancien four à pain. À l'arrière, une ancienne étable ouvre sur les 8.500 m² de terrain.

L'ancienne commanderie

Le bâti est de plan rectangulaire à étage, coiffé d'un toit à deux pans. La façade est percée de deux portes en ogive, jumelées, peu communes dans la région. La salle basse est chauffée par une cheminée monumentale de style Renaissance dont les corbeaux, sculptés en volutes et se terminant par un motif végétal, reposent sur des pieds-droits cannelés.


Rez-de-chaussée
Chacune des portes jumelées ouvre sur un espace de séjour. Alors que l'aile gauche est plus vaste, l'aile droite encore sur terre battue, possède également une importante cheminée, témoignage qu'elle fut jadis bien autre chose que le cellier. L'aile gauche est le départ d'un escalier en bois qui accède aux étages. L'aile droite se contente d'une échelle fixe qui donne sur un haut grenier à aménager.
Premier étage
Deux pièces dans l'aile gauche, dont une cloisonnée avec sa petite cheminée, était probablement une ancienne chambre. Un escalier mène au grenier.

La ruine

De construction probablement un peu plus récente (sans doute du dix-septième siècle), elle fait face à la commanderie. La toiture est encore présente sur une partie. L'ensemble de la charpente et de la toiture du bâtiment est à reconstruire.

La remise

À l'arrière du bâtiment principal, à son extrémité en bord du chemin d'accès, une remise isole judicieusement la face sud de la maison qui serait propice à l'implantation d'une terrasse et d'un jardin sans aucun vis-à-vis. L'espace actuel à l'intérieur de la remise a gardé toute sa rusticité d'antan.

Le petit local technique

À l'extrémité de la commanderie, un petit local plus récent, pourrait être destiné à un local technique tel chaufferie par pompe à chaleur, ou autre.

Le hangar agricole

Cadastré, de construction traditionnelle pour la région, en bois posé sur pierre de granit. Il faisait office de fenil, et de remise à outils agricoles. La structure est en très bon état et la couverture est à réviser.

Ce que nous en pensons

Vestiges d'une époque où la présence de l'Ordre du Temple rayonnait aux alentours. La noblesse de son architecture lui a valu sa sauvegarde, grâce en partie à plusieurs grandes familles de la région qui en firent leur logis. Elle ne demande aujourd'hui qu'à retrouver ses anciennes lettres de noblesse, pour devenir un lieu de recueillement paisible, à quelques minutes des plages. Elle a tout pour y trouver refuge : un toit, l'eau, l'électricité, deux cheminées ... et sa prise téléphonique. Pour obtenir un confort moins spartiate, des travaux conséquents d'aménagement sont à envisager. La propriété est suffisamment vaste pour imaginer une présence animale et un potager prolifère. La campagne à la mer.

158 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 206037

Surface cadastrale 8440 m2
Nombre de chambres 1
Surface du bâtiment principal 150 m2
Surface des dépendances 269 m2

Responsable régional
Côte de Granit Rose - Trégor


Jérôme Masson +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus