manoir à vendre près de caen - calvados

Dans le Calvados, à mi-chemin entre Caen et la mer, sur 6,3 ha
un manoir du 18ème siècle avec prairies, bois, étang, rivière et jardin
Caen, CALVADOS basse-normandie 14000 FR

Situation

À la périphérie de la plaine de Caen, le manoir se situe à 250 km de Paris : deux heures et demi par la route et moins de deux heures par le train, gare de Caen. À 10 km, l’aéroport relie Londres et le sud de la France. Le village le plus proche avec tous les commerces utiles est à 1,5 km.

Description

À l’écart du village, loti dans une cuvette traversée d'une rivière, le manoir est entouré par un parc et de hauts arbres, une prairie, un pré et un bois avec étang. On accède au manoir par un portail en pierre à porte charretière et porte piétonne. Le bâti, avec ses quatre extensions en enfilade, donne d’un côté sur le parc ; de l’autre, sur un jardin clos de murs avec pelouses à la française. Un pavillon occupe un angle du jardin. Une grande dépendance se situe à côté du portail, un petit poulailler en pierre du 18ème siècle marque l’entrée de la prairie. Une ancienne boulangerie se situe à l’orée du bois.

Le manoir

Le manoir est composé d’un corps de logis central prolongé par une grande extension d’un côté et trois plus petites de l’autre. Les murs sont en moellon de pierre, rythmés verticalement par des pilastres. Le corps de logis central est divisé par un cordon.
Faisant face au parc, la grande extension est percée au milieu du rez-de-chaussée de trois ouvertures cochères en anse de panier et deux portes de chaque côté. Le premier étage est caractérisé par une large baie passante, qui accueille trois fenêtres. Elle est couverte par un appentis.
De l’autre côté du corps de logis central, les trois extensions sont nettement différenciées par les hauteurs de toit allant en diminuant. La première extension est percée de quatre ouvertures. Un logis indépendant avec escalier de pierre, extérieur, la prolonge suivi par une extension à usage de pièce de réception percée de deux portes à quatre vantaux.
Au contraire de ses voisines, le corps de logis central est on ne peut plus symétrique : la porte d’entrée est encadrée par quatre fenêtres à six carreaux au premier niveau. Les mêmes cinq fenêtres se retrouvent au second niveau.
L’autre façade de la demeure donne sur un parc clos de murs entourant un jardin à la française. Celui-ci s’étend devant le corps de logis central et les deux extensions qui lui sont accolées. Le hall d'entrée est logé dans un avant-corps central surmonté d’un fronton triangulaire. Une terrasse pavée de grandes dalles de pierre longe la façade. Au centre, un escalier en U à montées parallèles et aussi convergentes descend vers le jardin.
Les pièces du manoir sont situées dans le corps de logis central et les deux extensions qui lui sont accolées.


Rez-de-chaussée
Il ne comprend pas la surface des pièces ouvertes par les trois portes cochères. Ces pièces sont indépendantes et abritent un atelier, un cocon pour un beau véhicule et une salle de gymnastique. La dernière porte, quant à elle, débouche sur un vieil escalier de pierre en colimaçon qui grimpe jusqu’à une petite chambre de bonne au troisième niveau.
La porte d’entrée, côté parc, ouvre sur un vestibule dallé en pierre de Bourgogne avec un escalier en bois et deux ouvertures donnant sur une pièce de séjour et une salle à manger. Ces deux pièces présentent les mêmes caractéristiques. Elles sont éclairées par quatre grandes baies et ornées d’une cheminée. Les soubassements des murs sont lambrissés et le plafond est divisé longitudinalement par des caissons moulurés. Dans le salon, le sol est un parquet à point-de-Hongrie tandis qu’il est en lame droite dans la salle à manger. Dans le prolongement du salon, une ouverture ménage un accès à un bureau dont les murs sont rcouverts sur toute leur hauteur par des panneaux rectangulaires lambrissés peints et décorés de moulures. Le sol est le même que celui des vestibules de l’entrée et de la cuisine. Le plafond à poutres et solives est également peint. De ce bureau, une ouverture mène à une petite bibliothèque et des toilettes. Une porte vitrée ouvre sur le parc.
Le salon et la salle à manger sont également reliés par un hall d’entrée ouvrant sur le jardin à la française et dont la porte d’entrée est semblable à sa jumelle. Une ouverture dans la salle à manger commande l’accès à la cuisine. Les murs de celle-ci sont chaulés. Elle est ornée d’une cheminée de pierre et cœur de brique qui fait face au piano de cuisson dont elle est séparée par un îlot central. Elle est éclairée par deux petites et deux grandes baies. Deux ouvertures se font face et ouvrent sur le parc et le jardin. Quelques degrés mènent à une porte qui ménage un accès, au premier niveau du logement d’amis, à un couloir vers la salle de réception. Ce couloir dessert, d’un côté, des toilettes, une lingerie, une cave et la chaufferie ; de l'autre, une pièce de la tour à l’arrière du logis. Une porte ouvre sur la prairie.
Premier étage
Il s’étend d’un bout à l’autre des trois bâtiments. Le palier dessert, d’un côté, la chambre principale, une salle de bain avec douche et toilettes, puis une pièce à usage de dressing. La chambre principale est ornée d’une cheminée en marbre. Elle est éclairée par quatre grandes baies et son sol est en parquet à points-de-Hongrie. Le plafond est à corniche moulurée à décoration de guirlandes de fleurs.
De l’autre côté, un couloir dessert trois chambres, dont deux en enfilade, et une avec salle de bain. Le sol est un parquet de lame droite. Leur plafond est à corniche. Les soubassements des murs sont moulurés. Le couloir débouche dans une pièce éclairée par la grande baie horizontale et ses trois fenêtres. Une ouverture mène à une salle de douche et toilettes. La troisième ouverture mène à une cinquième chambre avec salle de douche.
Deuxième étage
Ce niveau comprend uniquement la surface du corps de logis central. Il est mansardé et les pièces sont éclairées par des lucarnes surmontées d'une toiture à deux pans d'un côté ; de lucarnes horizontales, de l'autre.
L'escalier en pierre accède à un palier avec des ouvertures menant, de chacun des côtés, à deux chambres semblables et leur salle de douche et toilettes.
Maison d'amis
Un escalier de pierre extérieur y accède, côté parc. À l’arrière, lui sont accolés une tour, dont le toit est à trois pans, ainsi qu'un édicule en pierre et son toit à un pan, à usage de fruitier. Deux ouvertures, l'une sur la terrasse, l'autre face à la tour, accèdent à cet édicule. Le logis est composé d’une pièce de séjour avec une cheminée et est éclairé par trois baies. Une porte ouvre sur un petit couloir qui dessert une salle d’eau, des toilettes et une chambre logée dans la tour.
Bâtiment de réception
La salle de réception se déploie sur la hauteur des deux niveaux jusqu’à la charpente apparente. Deux quadruples portes vitrées y accèdent depuis le parc et la prairie. Les murs, percés d’ouvertures, sont tapissés de lame de bois et le sol est un parquet à lame droite. Une cheminée entourée d’un appareil de brique est incorporée dans un mur en saillie.
Bâtiment de dépendances
D’une surface d’environ 115 m², il abritait autrefois les écuries, dont les auges en pierre sont encore visibles, des garages pour les voitures à cheval et des remises. Il est séparé en deux parties par un escalier de pierre et les étages sont à rénover. Un large préau, qui peut abriter quatre véhicules, y est accolé.
Four à pain
Entre la prairie et le bois, la boulangerie abrite un four à pain. D’une surface d’environ 35 m², elle est à rénover.
Pavillon
Situé à un angle du jardin à la française, il est construit en moellon. La couverture du toit, à quatre pans, est en tuile. Les murs sont percés de quatre ouvertures. Les traces des ouvertures de son jumeau qui a disparu sont encore visibles sur le mur opposé.
Poulailler
Il est proche du manoir et date de la même époque. D’une surface d’environ 10 m², il est construit en pierre, avec un toit à un seul pan, ainsi que les pondoirs à l’intérieur. Un perchoir en pierre, en hauteur, protégeaient leurs occupantes à l’intérieur tout en leur permettant d’aller vaquer aisément à l’extérieur.
Prairies
D’une superficie d’environ 2,7 ha, le pré est entouré de lices, de murs et de haies. Il est partiellement bordé par la rivière. Les chevaux y ont un abri de prairie en bois contenant deux boxes.

La prairie longe le manoir et ses jardins. Elle est séparée du bois par la rivière. Entourée de hautes tiges, Elle abrite dans un coin un ancien court de tennis.

Le parc
Il s’étend devant le manoir jusqu’au pré dont il est séparé par des murs en pierre. Un escalier en pierre de quelques degrés, recouvert d’un auvent de tuile posé sur des colonnes, y est accolé. L’ouverture a été condamnée. Les cèdres, marronniers, et autres cerisiers veillent sur deux bassins et leurs habitantes.
À l'arrière du manoir, une prairie précède le bois et l'étang, dont elle est séparée par le bras de la rivière. Un pont en bois suffisamment large pour un véhicule permet de l'enjamber. La prairie est entourée de hautes tiges et abrite un court de tennis.
La piscine
En toute discrétion, une piscine a été placée au fond du parc. Elle est sobre et le bassin rectangulaire est simplement entouré d’une triple rangée de dalle de pierre.

Ce que nous en pensons

Le lieu se lit comme une composition musicale. Les prairies sont une mélopée. Le bois, l’étang et la rivière s’écoutent comme une ballade. Les jardins font penser à une berceuse et le parc assurément à une chanson gaie et entraînante. La demeure, quant à elle, joue le rôle de la partition. Sur les lignes de ses extensions, les différentes ouvertures font office de notes et le refrain est assuré par la symétrie du corps de logis. Le tempo est tenu par la variété des constructions. Il est modulé par la diversité de la nature qui l’entoure.
À la dernière note, le morceau n’a pas encore révélé toutes ses nuances et demande à être encore écouté.

1 490 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 843208

Surface cadastrale 6 ha 30 a 68 ca
Surface du bâtiment principal 600 m2
Surface des dépendances 160 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Ouest Basse-normandie


Brune Boivieux       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus