Dans le Pays d'Auge, à 25 mn de Deauville, sur un parc de 2 ha,
un élégant manoir des 17ème et 18ème siècles en pierre et pan de bois
Bonnebosq, CALVADOS basse-normandie 14340 FR

Situation

Le manoir se situe dans un petit hameau au cœur du bocage, des près et bosquets, vallons et villages si caractéristiques du pays d'Auge. Le village augeron avec les commerces de proximité est à moins de deux kilomètres. Lisieux, avec toutes les infrastructures, est à dix-huit kilomètres. Une liaison ferroviaire relie Paris en une heure quarante-cinq.
Les côtes de la Manche ne sont pas loin, qu'elles soient de Nacre, Fleurie ou de Grâce (entre vingt et trente kilomètres).

Description

D'une petite route, un portail en fer forgé ouvre sur une cour gravillonnée. Les voitures peuvent s'abriter sous un bâtiment à pan de bois. Une haute haie de cyprès sépare la cour du manoir. Il est entouré de grands espaces enherbés parsemés de nombreux arbres. De petites allées ont été tracées et suivent les contours de la propriété. Elles conduisent également à une maison d'amis située en bordure du ruisseau qui longe la propriété sur deux côtés, ainsi qu'à la piscine et son pool-house positionnés au centre.

Le manoir

Sa construction en L s'étale du dix-septième au vingtième siècle. Construit en pan de bois sur un mur de moellons de pierre, le manoir originel, à trois niveaux, est flanqué d'une tour qui abrite l'escalier. Au dix-huitième siècle une première extension est accolée et la toiture à la Mansart est percée de lucarnes. La moitié supérieure d'un pignon est recouverte d'essentes de châtaignier. En retour d'équerre, la seconde extension, contemporaine, est construite avec un seul étage le long du mur d'enceinte. Sa toiture de tuile plate percée de lucarnes est à deux pentes et les murs sont en moellons de pierre. A sa suite, un grand abri sert de stockage pour le bois.


Rez-de-chaussée
Une double porte vitrée, située dans l'angle de la demeure, ouvre sur le hall d'entrée. Une ouverture vers le manoir originel débouche sur une salle à manger et, en enfilade, le salon. De l'autre côté du hall, une porte permet d'accéder à la cuisine. Puis, un couloir mène vers la chaufferie et l'office. Une cave à vin à température y a été aménagée et un escalier en bois grimpe vers l'étage. Les éléments de décoration du manoir originel ont été repris dans l'extension contemporaine : carreaux de terre cuite au sol, poutres et solives peintes en blanc ou en couleur, pan de bois ou murs de briques apparents. Le salon de l'extension du dix-huitième siècle est vaste et lumineux. Il est éclairé par quatre baies légèrement cintrées et deux portes-fenêtres surmontées d'un arc en plein-cintre. Les murs sont couverts de lambris de hauteur couronnés par une corniche. Le sol est pavé de grandes dalles de pierre de couleur claire. La cheminée de la salle à manger est en pierre de taille avec un linteau en bois tandis que celle du salon est en marbre, surmontée d'une glace ornée d'un trumeau.
Premier étage
L'escalier tournant à gauche part de la salle à manger. Marches, poteaux, balustres et rambarde sont en orme. Il débouche sur un palier mi-carrelé mi-parqueté qui dessert, d'un côté, une chambre et, de l'autre, un couloir. Le sol de la chambre est en carreau de terre cuite. Là encore, les murs très clairs sont couverts de lambris de hauteur surmontés d'une corniche. Ils sont percés sur deux côtés par une baie. Le troisième côté est orné d'une cheminée en pierre et sa hotte droite moulurée. Deux ouvertures dans le couloir ouvrent sur la chambre principale et des toilettes, reliées entre elles par une salle de bains et une garde-robe. Les fermes de la chambre sont apparentes. Le sol est un parquet de lames droites. A l'instar de la précédente, la cheminée en marbre est surmontée d'une hotte droite moulurée. Couloir, chambre, salle de bains et garde-robe sont éclairés par six baies.
Dans l'extension contemporaine, l'escalier de l'office monte vers les combles aménagés en deux espaces ouverts séparés par un petit palier. Les fermes sont apparentes. Deux lucarnes éclairent cet ensemble.
Deuxième étage
L'escalier en orme s'est allégé et tourne maintenant à droite. Il débouche sur un couloir parqueté. Ce niveau est légèrement mansardé. Les trois chambres, dont deux en enfilade, sont éclairées par des lucarnes à peine cintrées. Leur sol est couvert de carreaux de terre cuite anciens. Dans le couloir, deux portes ouvrent sur une salle d'eau et de vastes toilettes.

La maison d'amis

Cette ancienne grange est construite en moellons de pierre sous une toiture à quatre pans de tuile plate percée de lucarnes. Les ouvertures sont entourées de pierre de taille. Comme pour le manoir, la maison est bordée par un passage pavé de moellons.


Rez-de-chaussée
Ce niveau est divisé en deux parties. Le sol est entièrement dallé de carreaux de terre cuite anciens. Les poutres et solives sont apparentes. Baies et portes vitrées éclairent largement les espaces. Une cuisine est séparée du salon par une grande cheminée en moellons, pierres de taille et linteau en bois. A l'arrière de la cuisine, des toilettes ont été installés à côté de l'escalier.
Premier étage
L'escalier en bois débouche sur un palier qui dessert deux chambres et une salle de bains et toilettes.

La piscine

Centrée sur le parc, elle est entourée d'une large terrasse en lame de bois. Elle est partiellement dissimulée du manoir par des arbustes et des buis qui bordent l'arrière du pool-house. Il est construit en bois surmonté d'une toiture recouverte de tuiles plates.

Le parc

Le parc s'étend devant la demeure. Il est entouré d'un côté par un mur d'enceinte en brique qui le sépare d'une petite route, d'un autre par une haie majoritairement de peupliers. Un ru, bordé de nombreux arbres, longe les deux derniers côtés. Des allées gravillonnées le sillonnent et conduisent notamment à la maison d'amis et à la piscine. Saule, tulipier de Virginie et acacia doré font partie des nombreuses variétés. Un séquoia veille sur le manoir, une haie de charmilles entoure un banc en pierre, des bouleaux formant un bosquet, entourés de cèdres, semblent converser. Par ailleurs, quelques ifs taillés, un magnolia ou encore un important massif de rhododendrons sont dispersés tandis qu'un parterre à la française de roses entouré de buis prolonge le vaste salon du manoir.
Enfin, le plus ancien arbre de la planète est par deux fois représenté : l'arbre aux mille écus, le Ginkgo Biloba.

Ce que nous en pensons

Dans ce recoin du pays d'Auge, le manoir et son parc se tapissent entourés par des hautes tiges et comme défendus par un ruisseau. Patiemment restaurés et embellis, l'allure champêtre du manoir et le parc campagnard ont cédé la place à l'élégance et au raffinement. Ils s'expriment tout autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Aux pièces vastes et lumineuses de la demeure répondent des recoins dans le parc : un lieu de repos entouré de charmilles ou encore un salon de thé au bord du ruisseau et, bien sûr, la piscine largement ensoleillée. La maison d'amis se fait discrète.
A peu de distance de Deauville et des autres lieux de villégiatures de la côte Fleurie, cette propriété harmonieuse sera à la fois un foyer et un refuge.

1 596 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 341540

Surface cadastrale 18399 m2
Surface du bâtiment principal 360 m2
Surface des dépendances 100 m2
Nombre de chambres 4

Responsable régional
Caen et sa région


Yann Campion +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus