À Redon, sur plus de sept hectares,
un manoir des 15ème et 19ème siècles en centre-ville
Redon, ILLE-ET-VILAINE bretagne 35600 FR

Situation

Commune de neuf mille habitants, Redon est idéalement située entre Rennes, Nantes et le golfe du Morbihan, aux confins de l'Ille-et-Vilaine ou à la lisère du Morbihan et de la Loire-Atlantique. Paris est à deux heures de TGV. Au confluent d'un fleuve et d'une rivière, la ville était une importante place de batellerie au 19ème siècle, et invite aujourd'hui à de nombreuses et variées balades en bateau. Randonnées pédestres ou cyclistes sont également à l'honneur. Tous commerces ou écoles à proximité.

Description

À l'écart de toute nuisance et au cœur d'un domaine essentiellement boisé, l'accès au manoir se fait par un petit chemin depuis la route principale. Sans aucuns vis-à-vis, son environnement est calme. Plusieurs dépendances (garage, remise ou poulailler) l'entourent. En contrebas de la vaste terrasse face au manoir, un verger et un potager.

Le manoir

Ses origines remontant au 15ème siècle, le manoir a été en grande partie remanié au dix-neuvième et développe une surface d'environ 390 m². D'orientation plein sud, le corps principal est en moellon couvert d'enduit. Les encadrements de baie sont en pierre de taille. Sous une couverture d'ardoise percée de trois lucarnes à frontons triangulaires ainsi que de deux répliques plus petites, il est de deux niveaux sous combles. Un fronton triangulaire percé d'un oculus est situé au-dessus de l'entrée sur l'avant-toit. Une terrasse orientée au sud domine des jardins clos en contrebas. Accolé à l'arrière du bâtiment du côté est, un cellier et un débarras. Une petite volée de marches accède à l'entrée.


Rez-de-chaussée
L'entrée par une porte à doubles vantaux donne sur un vestibule, au sol carrelé, au droit duquel part l'escalier vers le premier étage. D'un côté, un double salon en enfilade (dont un avec cheminée), aux plafonds moulurés et parquetés à l'anglaise et à bâtons-rompus : de l'autre, une salle à manger avec cheminée puis, dans le prolongement, une buanderie, un dégagement et finalement la cuisine. De cette dernière part un escalier menant à une cave, rassemblant une chaufferie ainsi qu'un autre dégagement.
Premier étage
Tout d'abord, un demi-niveau accède à une salle d'eau, des toilettes et un espace de rangement. Du palier du premier étage, deux couloirs desservent quatre chambres (dont une avec garde-robe), deux salles de bain, un bureau et une pièce de rangement.
Deuxième étage
Sous combles, ce niveau présente un escalier desservant un espace atelier, deux pièces de rangement ainsi que deux greniers en enfilade.

Les dépendances

Au nombre de quatre, elles sont toutes situées d'un seul côté du manoir. Un bâtiment comprenant un garage d'environ 45 m² ainsi que deux pièces à usage de remise de 15 et 30 m² environ. À l'étage, deux pièces. À l'arrière, un appentis et à proximité, un ancien fournil. Non loin, une grange surmontée d'un grenier avec, à sa droite, d'anciens poulaillers.

Ce que nous en pensons

Aujourd'hui belle endormie, la propriété ne demande qu'à retrouver un nouveau souffle pour une nouvelle vie. Des travaux redonneront toute sa superbe à cet édifice. Quelques reprises et aménagements des extérieurs, jardin, potager, verger, poulailler, achèveront de parfaire un lieu propice à une autonomie presque autarcique de vie quotidienne et de promenades bucoliques.

553 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 615290

Surface cadastrale 7 ha 34 a 90 ca
Surface du bâtiment principal 390 m2
Surface des dépendances 250 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Finistère Sud, Morbihan


Gilles Durin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus