manoir à vendre picardie

Un grand domaine de chasse composé de bois, de marais et de terres,
comportant un élégant manoir du 19ème et de vastes dépendances
Laon, AISNE picardie 02000 FR

Situation

Le domaine est situé en bordure de riches plaines agricoles qui constituent une part significative de sa surface. Pour le reste, il occupe un territoire de marais et de bois limité par le cours d'une rivière au cours nonchalant qui suscite tout au long de son parcours un vaste complexe de marais et de prairies humides.
Une ville bien vivante à 23 km rassemble toutes les facilités administratives, commerciales et éducatives. La gare y propose de nombreux départs quotidiens vers Paris.

Description

Le domaine occupe une surface totale de 216 ha dont 94 ha de terres agricoles (DPB) et 118 ha de bois, landes, étangs et marais. L'ensemble du territoire est aménagé et exploité avec, en priorité, la poursuite d'une activité de chasse commerciale avant tout consacrée au gibier à plumes.
Des bâtiments d'exploitation servent à l’activité agricole et un grand rendez-vous de chasse peut accueillir jusqu'à quarante-cinq participants dans un décor chaleureux et convivial. Une cuisine professionnelle autorise la préparation sur place d'une cuisine de qualité très appréciée d'une clientèle composée pour l'essentiel d'habitués. D'autres pièces spacieuses servent à toute l'organisation des chasses, et bien sûr, à l'exposition du traditionnel « tableau de chasse » qui clôt la journée.
Une petite maison individuelle peut assurer le logement d'un couple travaillant sur le domaine.
Un manoir construit au 19ème siècle, confortable et cossu, constitue la demeure des maîtres des lieux. Elle est entourée d'un parc arboré qui l'isole des bâtiments d'exploitation et du rendez-vous de chasse. Une de ses façades donne sur la campagne environnante avec une perspective sur un grand parterre de pelouse et, au-delà, vers un étang canalisé qui s'enfonce dans les marais du domaine.

Le manoir

Construit à la fin du 19ème siècle, il en porte la marque de façon remarquable. Le corps de logis s’élève sur trois niveaux, dont deux sous combles. Sur chacun de ses côtés, le niveau bas se prolonge en léger retrait et forme deux ailes basses simplement couronnées d'une terrasse longée d'une balustrade de pierre.
Tout l'édifice est construit en brique apparente. Le sous-bassement est en pierre avec un bossage rustique. Le même bossage rustique est utilisé pour l'élévation de chaînes d'angle harpées aux quatre angles du corps de logis et ceux des deux ailes en léger retrait. Toutes les baies du corps de logis sont surmontées d'un arc de décharge purement décoratif.
Sur les deux façades, cinq lucarnes dans le toit à deux pans englobent les baies du deuxième niveau, dont deux grandes et hautes lucarnes à fronton rectangulaire.
Sur la façade du corps de logis donnant sur la campagne, ainsi que sur chaque pignon des deux ailes, un perron accède soit au vestibule central, soit aux pièces des deux ailes. Sur la façade donnant sur le parc, s'élève un porche en sailli précédé d'un petit perron abrité par l'avancée du toit.


Rez-de-chaussée
Le perron de la façade donnant sur la campagne accède à un large couloir qui distribue toutes les pièces du rez-de-chaussée. Le décor est à la fois un bel exemple du style néo-gothique et un préambule de celui de toute la demeure : lambris d'appui à motif de plis de serviette, encadrement de porte en chêne surmonté d'un gable ajouré, plafond à nervures de bois décoratives et carreau de ciment à motifs polychromes au sol.
À l'extrémité du couloir, une petite chapelle, elle aussi exemple archétypique de ce style, avec lambris de hauteur, fenêtres en arc brisé, garni d' un vitrail, séparées par un décor de voutes plein-cintre en appui sur colonnettes de bois, et une tenture fleurdelisée dans les espaces hors bois ainsi créés.
De même, la bibliothèque qui ouvre sur l'entrée sud-ouest, présente un décor néo-gothique encore plus marqué : une exceptionnelle cheminée, toujours en chêne comme l'ensemble des boiseries, avec colonnes, couronnement, et une hotte dans sa partie supérieure, des portes moulurées, un parquet qui est une véritable marqueterie au sol, un plafond à caissons et, au-dessus des lambris d'appui, une fresque au ton pastel représentant une scène du Moyen-Âge.
En communication avec la bibliothèque, un bureau et, franchi un vestibule, une chambre et sa salle de bain.
De l'autre côté du couloir central, les pièces de réception communicantes, en premier lieu la salle à manger puis, dans l'aile sud-est, le grand salon et, en enfilade, le salon de musique. Salle à manger et salon de musique sont décorés dans un style néo-classique avec de nombreux panneaux peints de scènes allégoriques. Le grand salon, présente à nouveau un décor lambrissé du 19ème siècle, plus bourgeois cette fois, où une imposante cheminée avec ses piédroits ornés de caryatides, occupe le centre de la pièce.

Premier étage
En haut de l'escalier, un palier distribue l'ensemble des quatre chambres de l'étage qui donnent sur toutes les façades du manoir. Elles sont toutes spacieuses et accompagnées d'une salle de bain.
Deuxième étage
Le deuxième étage, dans les combles, abrite une chambre à chacune de ses extrémités ainsi que deux espaces cloisonnés à usage collectif situés de part et d'autre du palier attenant aux chambres. Ils pourraient servir à agrandir les chambres existantes. Un cantonnement a permis l'installation d'une douche commune aux deux chambres.
Sous-sol
Le sous-sol total comprend plusieurs pièces de rangement ou à usage de cellier ainsi qu'une très vaste cuisine qui sert également de salle à manger au quotidien. Une buanderie.

Le rendez- vous de chasse

Il prend place dans un long bâtiment de forme à peu prés rectangulaire, de 40 m dans sa longueur et couvrant une surface au sol d'environ 370 m2. Construit en brique, sur deux niveaux, il est composé d'un pavillon central en légère saillie, coiffé d'un toit à quatre pans avec une lucarne à demi-croupe. Il est flanqué de deux ailes, chacune percée de façon symétrique par deux grandes portes voutées en plein-cintre. Deux contreforts à degrés en pierre calcaire marquent les angles du pavillon central. Comme celui du pavillon central, le toit brisé des deux ailes est couvert de tuile plate en terre cuite.


Rez-de-chaussée
Au niveau bas du pavillon central et des deux ailes, un grand vestibule, un garage, une grande salle à manger d'appoint et, en outre, une salle pour l'exposition des tableaux de chasse de la journée.
Deuxième niveau
Ici sont aménagées toutes les pièces servant à l'accueil des hôtes du domaine : une vaste salle à manger agrémentée d'un bar, un vestiaire, une cuisine et une salle de plonge. Enfin, une chambre avec salle de bain à l'usage du chef responsable des repas qui ont, ici, coutume d’être servis aux hôtes.
L'ensemble de ces capacités d'accueil est dans un parfait état d'entretien et respecte les normes en vigueur.

La maison de gardien

À la limite du parc et de l'espace commun où sont construits le rendez-vous et les autres bâtiments de dépendance, une maison de gardien s'élève un peu à l'écart et du manoir et du rendez-vous de chasse.
Ce bâtiment de deux niveaux a été récemment remis à neuf. Un vestibule, une salle à manger, cuisine et deux chambres, chacune étant accompagnée d'une salle de bain.
Un garage est accolé sur un des côtés de la maison.
Surface : environ 110 m2 .

Autres dépendances

Plusieurs autres dépendances complètent l'aménagement du domaine : hangars à usage matériel agricole et forestier, poulailler, ancien chenil. Un château d'eau, en brique, abrite une station de pompage de l'eau du domaine avec un forage profond (environ 40 m).

Le parc

Les alentours du manoir sont aménagés en un parc planté d'arbres fruitiers et de grands arbres d'essence nobles. Il est parsemé de grands parterres de pelouse .
Au nord-est, un mur de clôture sépare le parc de la surface commune au rendez-vous et autres dépendances. Vers le sud-ouest, un grand parterre ouvre sur le domaine avec la perspective d'un étang rectangulaire et allongé, adoptant l'aspect d'un grand canal tout comme dans les domaines les plus prestigieux.

Le territoire du domaine./ La chasse

D'une surface totale de 216 ha en pleine propriété, il s'étend sur 94 ha de terres à vocation agricole et 118 ha de bois, landes, étangs et marais.
En outre, un peu plus de 30 ha de marais communaux sont loués par le propriétaire et viennent agrandir le territoire de chasse.
Le domaine ayant pour vocation principale d’être consacré à une activité de chasse commerciale, la recherche d'un rendement agricole optimum n'a jamais été mis au rang des priorités et les résultats enregistrés de production à l'hectare restent inférieurs à ce qu'ils pourraient être avec des assolements plus diversifiés, limités aujourd'hui à une alternance orge/maïs.
Les étendues forestières du domaine font l'objet d'un Plan Simple de Gestion (PSG) qui porte sur une surface agréée de 71 ha pour une durée à échéance 2028. Environ 40 ha sont plantés de feuillus en futaie où le chêne occupe une place non négligeable, l'exploitation forestière étant essentiellement destinée au bois de chauffage.
Les marais et étangs du domaine figurent sur la carte de Cassini.
La chasse est en tout premier lieu consacrée au gibier à plumes (perdreaux, faisans, canards), le perdreau demeurant la spécialité reconnue.
Toutefois, chevreuils et sangliers sont bien présents sur le territoire, et le domaine bénéficie d'un Plan de Chasse triennal 2017/2020 qui lui attribue 70 chevreuils et 60 sangliers.
Les aménagements pour la pratique de la chasse sont nombreux, de qualité et ont été conçus avec le souci prioritaire de la sécurité (levées de terre par devant les postes de chasse) .
Le domaine accueille jusqu'à 1.000 fusils/an.

Ce que nous en pensons

Un domaine où la nature est bien présente, toute proche du confortable manoir au remarquable décor qui héberge les hôtes des lieux. La magie du marais tout bruissant des champs d'oiseaux et de l'activité des poissons et des grenouilles, saura éveiller tous les sens du chasseur, du naturaliste ou du citadin désireux de retrouver un îlot de nature sauvage à une distance très commode des grands centres urbains.
Si cela est souhaité, l'activité commerciale de chasse pourra être poursuivie, avec profit, sur la base d'une clientèle régulière composée avant tout d'habitués, amoureux du domaine.

3 445 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 686702

Responsable régional
Vosges et Plateau Lorrain


Gilles Larosée       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus