A 15 km de Limoges, un domaine qui répond aux envies d'autonomie,
avec manoir et forêts, ferme et prés, étangs et cours d'eau, sur 108 ha
Limoges, HAUTE-VIENNE limousin 87000 FR

Situation

Ville d'art et d'histoire, capitale des arts du feu depuis le 18ème siècle, les manufactures de porcelaine ont définitivement assis la réputation mondiale de Limoges et sa région. Au Moyen-âge, avec le développement des pèlerinages, le Limousin a également connu un essor économique considérable avec la construction de nombreuses églises, abbayes et collégiales. Le bocage, où alternent de vastes prés avec de denses forêts aux arbres poussant avec vigueur et aux points de vue dégagés, a sculpté le paysage. La nature variée du Limousin se retrouve également dans sa cuisine où l'abondance et la diversité dominent, et ce grâce aux élevages bovins bien connus, aux nombreuses rivières poissonneuses et aux forêts généreuses en châtaignes et champignons. Le village, avec tous les commerces de proximité, est accessible à pied.

Description

A l'entrée du village, l'allée conduit au manoir. Tout le long, des chênes la séparent des près qui l'entourent. Les étangs sont visibles au loin.
Connu depuis le 14ème siècle, le manoir regarde à la fois vers les étangs, les prés et les bois, dont il est séparé par de vastes pelouses. A l'abri des regards, une piscine et le poolhouse lui font face. La ferme et les dépendances se déploient à l'arrière. Les bois viennent sertir l'ensemble des bâtiments mis en valeur par les grands espaces enherbés.

Le manoir

Il est constitué de deux corps de logis en équerre. Une grande tour carrée, qui abrite l'escalier, est flanquée dans l'angle. Les murs sont érigés en moellons de pierre couvert d'un enduit. Les pierres de taille des angles ont été posées en besace. Les toitures, à trois pans pour les corps de logis et à quatre pans pour la tour, sont couvertes de tuiles plates. Des fenêtres à petits carreaux ferment les baies des murs et les lucarnes des toits.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée est logée dans la tour. Elle ouvre sur un petit vestibule pavé de grandes dalles de pierre où l'escalier en vis aux larges marches de granit conduit aux étages. Une ouverture mène à un petit salon et, à sa suite, un grand salon. En face, une imposante cheminée en granit couvre une grande partie du mur jusqu'au plafond. Son manteau est mouluré et les piedroits sont en forme de demi-colonne engagée. Les deux salons sont simples en profondeur. Les ouvertures donnent sur le parc. Des tomettes recouvrent le sol de ces deux espaces. Puis, un bureau, et sa cheminée en pierre, communique avec la salle à manger. Le vestibule distribue dans l'autre aile, la cuisine et l'office ainsi que la salle de chasse et des toilettes. De la salle de chasse, un second escalier conduit au premier étage.
Premier étage
L'escalier conduit à un palier qui dessert les chambres dans chaque aile. D'un côté, deux chambres avec leur salle de bains et toilettes et, à l'extrémité, une vaste chambre ornée d'une cheminée, avec salle de bains, douche, toilettes et garde-robe. De l'autre côté, quatre chambres avec des points d'eau, une chambre avec salle de bains, des toilettes et une buanderie.
Deuxième étage
Cet étage était réservé aux plus jeunes. Il reprend sensiblement la même distribution que l'étage inférieur. Ce sont cinq chambres supplémentaires, dont deux en enfilade, et deux autres avec leur point d'eau, qui ont été le témoin de longues veillées entre cousins. Une salle de bains avec toilettes et un grenier complètent cet étage.

Le parc

Aux abords du manoir et du pool house, les pelouses bénéficient d'un arrosage automatique alimenté par un forage. Des chênes animent les perspectives vers les étangs et la forêt. Proche de la piscine, un ancien tennis mériterait d'être rénové.
De nombreux arbres fruitiers permettront la réalisation de clafoutis, dessert emblématique de la cuisine régionale.
Deux étangs, un recensé sur la carte Cassini et un autre déclaré, ont une superficie d'environ sept mille mètres carrés pour l'un et de plus d'un hectare pour l'autre.
Un chemin communal longe une partie de la propriété, mais n'altère en rien son intimité.

Le pool house et la piscine

A quelques pas de la maison, tout a été pensé dans le détail lors de la construction du pool house et de la piscine. Conçu comme une petite maison indépendante, il se compose d'un séjour avec une cheminée, une cuisine, deux chambres, une salle de bains et des toilettes. La piscine est accessible par quelques marches depuis la partie vestiaire du pool house. Un sauna a été aménagé ainsi qu'une douche. La piscine, chauffée à l'aide d'une pompe à chaleur, mesure 14x7m. Elle est alimentée en eau par un forage. La superficie du pool house est d'environ 230 m².

La ferme

La ferme est organisée autour d'une cour composée de deux maisons et de dépendances. La première maison, d'une superficie d'environ 210 m² est construite sur deux niveaux. Elle est composée d'une salle de séjour, une cuisine, trois chambres, une salle de bains et des toilettes. La seconde maison, d'une superficie d'environ 250 m², est à rénover. Elle est de plain-pied et comprend une salle de séjour, une cuisine, trois chambres, deux salles de bains et deux toilettes. Des chaudières à bois assurent le chauffage.
Les dépendances se décomposent ainsi : écuries, granges et autres bâtiment à usage de remise. Leur accès est indépendant de celui du manoir et les prés les encerclent. Une source alimente un bassin toute l'année.
Enfin, et non le moindre de ses atouts, les terres de la ferme sont vierges de tout amendement non autorisé par l'agriculture biologique.

La forêt

La forêt giboyeuse est essentiellement peuplée de sangliers et de chevreuils avec toutefois la présence occasionnelle de grands cervidés.
Elle s'étend sur une superficie d'à peu près 75 ha. Elle est plantée sur 45 ha d'une futaie résineuse de Douglas de 25 ans, sur 10 ha d'érables Sycomore de 25 ans, d'une réserve de chênes sur 2,5 ha et sur près d'1ha de chênes rouges. Le reste est formé essentiellement de taillis. Elle fait l'objet d'un plan simple de gestion.

Ce que nous en pensons

Ce domaine répond aux grands enjeux du 21ème siècle que sont la maîtrise de l'eau, l'autonomie alimentaire et également l'autonomie énergétique avec l'immense réserve de bois constituée par la forêt.
Une rénovation d'une grande qualité a été réalisée dans le manoir il y a plusieurs dizaines d'années, mais qu'il conviendrait de remettre au goût du jour.
Outre son environnement à la nature préservée, ce sont ses nombreuses ressources qui font de ce lieu un site rare. En ces temps de grands changements, qui ne rêve pas d'un havre à quelques milles d'un grand centre urbain. C'est à un visionnaire que s'adresse ce domaine.

1 950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 678875

Surface cadastrale 108 ha
Surface du bâtiment principal 600 m2
Nombre de chambres 12
Surface des dépendances 1000 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Vienne


Jérôme Broun +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus