Proche d'Angers, dans un site protégé qui surplombe une rivière,
une demeure du 19ème siècle à restaurer et ses jardins terrasses
Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR

Situation

La propriété est située au sein d'un hameau proche d’un village disposant des principaux commerces et services. Angers et sa gare sont à moins de vingt kilomètres. Le TGV permet de relier Paris, avec plus d’une dizaine d’allers et retours par jour, en moins d’une heure trente. Les accès aux autoroutes A11 et A85 sont à une dizaine de kilomètres.

Description

De la rue, une allée d’accès conduit à l’entrée de la propriété située près de la demeure. La façade principale, exposée au sud, regarde les trois jardins en terrasse qui descendent doucement jusqu’à la rivière. Une partie de la façade à l'arrière est mitoyenne. Ce petit domaine est entouré sur deux côtés par des murs. Une porte piétonne, qui mène à la chapelle du onzième siècle du hameau, est contigüe à la dépendance placée à angle droit de la maison.

La demeure

Construite en tuffeau, elle s’élève sur deux niveaux. La toiture d’ardoise à quatre pentes semble posée sur une élégante corniche également en tuffeau. Sa façade sud, très régulière, est percée de nombreuses ouvertures, dont des portes-fenêtres dans la plupart des pièces du rez-de-chaussée.


Les caves
Des caves voûtées occupent une grande partie de la surface de la maison. Un escalier extérieur, protégé par un petit appentis, et l'escalier du rez-de-chaussée permettent d'y accéder.
Rez-de-chaussée
La porte d'entrée débouche sur un salon et ses trois ouvertures. A l'opposé, une porte ouvre sur un vestibule. Les deux autres portes mènent à un second salon, et deux pièces en enfilade, une cuisine et son arrière-cuisine. Dans le petit hall, l'escalier, pavé d'ardoise, qui dessert l'étage et la cave, jouxte une salle d'eau et ses toilettes. Les sols sont pavés de carreaux de terre cuite ou de carrelage en damier. Des cheminées en marbre ou en tuffeau décorent les pièces. Les poutres sont apparentes. A mi-étage, une fontaine murale orne l'escalier.

Premier étage
Le palier dessert une salle d’eau, des toilettes, une chambre et deux couloirs. Le premier distribue trois chambres et un cabinet de toilettes. Le second, trois chambres et un dégagement d'où part l’escalier qui conduit au grenier. Partout, les sols sont pavés de carreaux de terre cuite et les poutres sont apparentes. Des cheminées en marbre et des placards sont présents dans la plupart des chambres, dont une est complétée par un garde-robe et un cabinet de toilettes.

La dépendance

De forme rectangulaire, elle est construite en moellon de pierre et recouverte d’une toiture d’ardoise à quatre pans. L’espace intérieur est divisé en trois pièces. Le grenier est aménageable. Un ancien poulailler est adossé au pignon ensoleillé.

Le jardin

Le jardin est constitué de trois terrasses qui, par paliers successifs, descendent jusqu’au chemin bordant la rivière. Exposées au sud, des vergers y ont été autrefois plantés. Un mur de soutènement avec une double descente sépare les deux premières terrasses. Un vieil escalier droit en ardoise et tuffeau fait le lien avec la troisième. Ces terrasses sont bordées de murs sur deux côtés et clôturées sur un autre.

Ce que nous en pensons

L'endroit mérite grandement d'être réinvesti. Ce lieu a une histoire qui remonte à bien longtemps. La chapelle du onzième siècle, toute proche, et les fondations de la maison en sont les principaux témoins. L'environnement est remarquable et, maintenant, protégé. Où que porte le regard, cette véritable mer de verdure, que traverse une rivière tranquille, est vierge de toute imperfection. Les plus beaux cieux de France s'y trouvent d'après un certain poète. Les jardins en terrasse rappellent immanquablement l'Italie. La façade de la demeure est sobre mais élégante. Les espaces intérieurs et leurs volumes sont généreux et les matériaux utilisés authentiques. De plus, le gros œuvre est en bon état. Et, dans ce décor des plus champêtres, la ville reste à portée de main. Autant de raisons donc de s'intéresser à cette propriété. D'autant que celle qui la jouxte peut être également acquise.

475 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 167289

Surface cadastrale 7373 m2
Surface du bâtiment principal 348 m2
Surface des dépendances 60 m2
Nombre de chambres 7

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou


Denis Trassard +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus