En Finistère, à 10 min des plages, sur un terrain de plus de 1 ha,
un manoir-porche du 15e s., un jardin clos et des dépendances, à restaurer entièrement
Saint-Pol-de-Léon, FINISTERE bretagne 29250 FR

Situation

Dans le Léon, le manoir est à cinq kilomètres d'une petite ville regroupant commerces, lycées et infrastructures. La gare de Morlaix est à quarante minutes. Le TGV relie Paris en trois heures. Vingt-cinq minutes suffisent pour rejoindre l'aéroport de Brest avec ses nombreuses destinations. Le port de Roscoff, et ses destinations pour l'Angleterre, se rejoint en trente minutes.

Description

Situé en retrait de la route qui relient les communes voisines, le manoir se trouve au bout d'une allée, en position dominante et au milieu de la campagne vallonnée, essentiellement composée de champs et de prairies. Une allée débouche dans la cour. Au centre, apparaît le manoir, imposante construction élevée sur trois niveaux, auquel un logis-porche est accolé, avec portes cochères et piétonnes. A l'arrière, un jardin est fermé par le logis et son extension en retour d'équerre, une dépendance dans un angle et de hauts murs. Les différentes dépendances, témoins de son passé rural, entourent les bâtiments.

Le manoir

Au début du moyen-âge, les temps sont marqués par les invasions des Vikings qui cherchaient à pénétrer dans le territoire. Afin de surveiller la côte et protéger l’arrière-pays, furent ainsi érigées les mottes castrales dominant le cours des rivières. À la fin du moyen-âge, les dangers d’invasion étant écartés et le calme rétabli à l’intérieur des terres, les familles nobles abandonnèrent les mottes pour des manoirs fortifiés plus confortables et organiser l’exploitation du domaine seigneurial. De cette époque, date la construction de l'actuel manoir. Plusieurs logis le composent. Le bâtiment principal est construit en moellons de granit, sur trois niveaux, ce qui en fait sa rareté. Sous toiture d'ardoise à trois pans sur un pignon, il est à deux pans sur son autre pignon. La façade est percée de nombreuses ouvertures. Portes cintrées, meurtrières, baies en accolade témoignent de la richesse du seigneur à l'époque de sa construction.


Porche d'entrée
Attenant au manoir principal, il le prolonge sur son côté, fermant ainsi la cour se trouvant de l'autre côté. Sous toiture d'ardoise à deux pans, il est construit en moellons de granit, percé de baies. Au centre du bâti, se trouve la porte cochère ainsi que la porte piétonne en ogive. Ces portes ouvrent vers le porche lui faisant face, actuellement fermé de moellons de granit.
Bâtiment de dépendances
Situé en retour d'équerre du manoir, cette remise est actuellement fermée et sert de stockage. Une petite remise attenante lui est accolée.
Etable
Faisant face à la remise en retour d'équerre, ce bâtiment est moellons de granit, percé d'une porte cintrée.
Hangar
A l'arrière de l'étable, un grand hangar agricole sert de remise.

Le logis

En retour d'équerre du manoir central et du logis porche, cette partie du manoir est construite en moellons de granit sur deux niveaux. On y trouve un escalier en dalles de pierre. De grandes cheminées sont présentes dans les nombreuses pièces du logis, dont une donnant vers un ancien four à pain. Les portes cintrées, les fenêtres entourées par des pierres taillées en accolade, animent les façades.


Jardin potager
L'ancien potager fait face au logis en retour d'équerre, il est d'une surface d'environ 2000 m².
Ensemble de bâtiments
Dans le prolongement du logis en retour d'équerre dans la cour, de cette ancienne partie ne subsiste qu'un pignon et ses cheminées. Il a été préservé des intempéries par une couverture temporaire. En prolongement, un bâtiment de dépendance sert de remise.
Bâtiment de dépendances
Accolé au pignon subsistant, il sert de remise.
Hangar
Un deuxième hangar est installé à l'entrée de la propriété, derrière le jardin. Il est entièrement dallé et dispose des arrivées électriques et d'eau.
Puits
Le puits, en moellons de granit de forme ronde, se trouve dans la cour, et fait face au logis en retour d'équerre. Il témoigne de l'ancien droit féodal à l'eau.

Ce que nous en pensons

Ce manoir endormi, dont le début de construction remonte au 15ème siècle, est bien situé, dans une campagne vallonnée et très proche de la mer. Il attend qu'un amateur de patrimoine s'attache à le restaurer. Son intérêt architectural est indéniable. Les traces du temps apparaissent visiblement, des éléments d'origine sont en place, d'autres ont été triés et stockés sur place. Entièrement à restaurer, les surfaces et les possibilités de réalisation représentent un potentiel important.

Vente en exclusivité

260 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 191598

Surface cadastrale 10506 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2
Surface des dépendances 700 m2

Conseiller
Finistère Nord


Sabine de Kermenguy +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus