monument historique à vendre anjou - angers

Dans un village de l'Anjou, sur 4,3 ha et dominant une rivière,
un presbytère des 17ème et 18ème siècles inscrit MH avec dépendances
Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR

Situation

Au cœur d’un village. À cinq et dix minutes de deux petites villes disposant de tous les commerces et services. À 30 minutes environ de la ville d’Angers reliée à Paris par un train à grande vitesse (une dizaine d’allers et retours par jour en moins d’une heure trente). À un peu plus d’une heure des villes de Rennes et de Nantes.

Description

Sur la place du village, un portail piétonnier ouvre sur un jardin en terrasse qui surplombe une cour, où affleure un rocher de schiste. Autour de celle-ci s’ordonnent harmonieusement la maison d’amis, le presbytère et la grange. À l’arrière de la maison d’amis et sur un des côtés du presbytère, le parc. Au fond du parc, un pavillon et une maison d’été avec piscine. Le pavillon marque l’entrée principale de la propriété. Cette entrée est accessible d'une rue du village partant de la place. Bordant la façade arrière du logis ainsi que le parc, des prairies descendent en pente douce jusqu’aux bords de la rivière.

Le presbytère

Sa période de construction remonte aux 17ème et 18ème siècles. Il est constitué d’un corps de bâtiment central prolongé, sur un côté, par un pavillon ; sur l’autre, par une première aile et, à l’arrière, par une deuxième aile. Cette dernière, perpendiculaire au corps central, délimite deux terrasses en surplomb de la rivière. Édifié en pierre de schiste, il s’élève sur deux niveaux dont un sous combles. Il est couvert d'une toiture d’ardoise : à la Mansart pour le corps de bâtiment principal ; à quatre pans pour le pavillon ; à trois et deux pans pour les ailes. Toutes ces toitures sont percées de nombreuses lucarnes. Les encadrements des ouvertures et les lucarnes sont en tuffeau. Les façades et les toitures sont inscrites Monument Historique.


Rez-de-chaussée
Le salon d’entrée, accessible depuis la cour, distribue les pièces du rez-de-chaussée. D’un côte, la salle à manger puis la cuisine avec sa pierre d’évier. De l’autre, le salon de musique puis le grand salon-bibliothèque. En face, un dégagement avec l’escalier puis un couloir desservant des toilettes et trois chambres dont une avec une salle d’eau et des toilettes ainsi qu'une autre chambre avec salle de bain et toilettes. Sols en carreau de terre cuite, plafond à la française et volets intérieurs dans toutes ces pièces. Cheminée en tuffeau dans toutes ces pièces également, sauf dans une des chambres. Les cheminées des pièces de réception et de l’une des deux chambres sont remarquables et, à ce titre, inscrites Monument Historique. Également inscrit, l’escalier à deux volées avec repos et rampe à balustres de bois. Dessus de porte en boiserie dans le salon de musique. La cuisine, la salle à manger, les salons et le dégagement ouvrent directement sur l’extérieur, côté cour et côté jardin, sur les terrasses. Sous une partie des chambres, la cave.

Premier étage
Le palier distribue d’un côté, une salle d’archives puis un bureau ; de l’autre, un dégagement. Ce dégagement accède à une chambre avec salle de bain et toilettes ainsi qu’à deux couloirs. Le premier couloir conduit à une salle de bain, des toilettes et une chambre avec une salle de bain. Le second couloir conduit à trois chambres. Sols en carreau de terre cuite, poutres au plafond et volets intérieurs dans toutes ces pièces. Cheminée en tuffeau dans deux des chambres.

La maison annexe

Édifiée en pierre de schiste, elle s’élève sur deux niveaux dont un sous combles. Elle est couverte d’une toiture d’ardoise à quatre pans à égouts retroussés. L’encadrement des ouvertures est en tuffeau.


Rez-de-chaussée
Accessible de la cour, l’entrée dessert l’escalier, la lingerie avec des toilettes et le salon. Le salon communique avec la cuisine, une salle de bain avec des toilettes et une chambre située en contrebas. Sols en carreau de terre cuite et plafonds à la française dans ces pièces. Cheminée en tuffeau dans le salon. Le salon, la cuisine et la chambre ouvrent directement sur l’extérieur.
Entresol
Il comprend une salle de douche avec toilettes.
Premier étage
Un couloir équipé de placards distribue deux chambres également munies de placards.

Les dépendances

Elles se composent d'une grange dans la cour, d'un pavillon d'entrée et d'une maison d'été près de la piscine.
Sur un des côtés de la cour, la grange avec son bucher et sa mezzanine (100 m2 au sol). Également édifiée en pierre de schiste et recouverte d’une toiture d’ardoise à quatre pans à égouts retroussés, elle est en parfaite harmonie avec le presbytère et la maison annexe.
Largement ouverte sur la piscine (12 m x 6 m) qui lui fait face, la maison d'été (67 m2 environ) comprend un salon/salle à manger, un espace cuisine, deux chambres en enfilade, une salle de bain avec des toilettes et une salle d’eau également avec des toilettes.
De forme carrée et surmonté d’une toiture d’ardoise à quatre pans, le pavillon d’entrée (11,6 m2) abrite une petite pièce déjà équipée d’un point d’eau.

Le parc

Conçu et dessiné par un paysagiste désormais célèbre, il est en parfaite symbiose avec la topographie du site et son environnement. À l'arrière du presbytère, des terrasses bordées de murs en schiste et plantées de vieux tilleuls surplombent la vallée et une prairie qui descend jusqu’à la rivière. Vers l'ouest, une longue allée de charmes borde le jardin autour de la piscine, longe des prairies et conduit à un bois et au court de tennis.

Ce que nous en pensons

Avec l'ordonnance harmonieuse du bâti, l'enfilade des pièces de réception, les cheminées ouvragées et l’escalier à balustres de bois, les lieux sont élégants. Élégance des 17ème et 18ème siècles préservée. C’est aussi l'élégance particulière de l'inscription de cet ensemble dans le site qui l'environne. Dominant une vallée, tout ici a été pensé pour l'esthétique et la qualité de la vie : les terrasses plantées de vieux tilleuls sur lesquelles ouvrent les pièces du presbytère, l'allée de charmes qui doucement descend vers la rivière et ses chemins de halage. En bon état, les lieux sont habitables immédiatement. Quelques travaux de confort sont envisageables. Une famille y trouvera toutes ses aises. Vastes, ces lieux peuvent aussi bien accueillir des hôtes de passage.

Vente en exclusivité

848 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 519566

Surface cadastrale 4 ha 37 a 22 ca
Surface du bâtiment principal 478 m2
Surface des dépendances 306 m2

Responsable régional
Anjou


Denis Trassard       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus