Dans un village de Toscane Charentaise, une gentilhommière du 19ème siècle,
sa dépendance avec son logement de majordome, son parc arboré de 9.000 m².
Chalais, CHARENTE poitou-charentes 16210 FR

Situation

Au cœur du triangle Angoulême - Bordeaux - Périgueux, aux confins de la Charente-Maritime et de la Dordogne. La région est appelée Toscane charentaise en raison de son paysage vallonné couvert de bois de pins et chênes, de champs de blé, maïs et tournesols). La propriété est située en bordure d'un des nombreux villages du sud de la Charente, à proximité de Chalais commune de moins de 2000 habitants (tous commerces, château qui vit grandir le Prince de Talleyrand-Périgord), non loin de la chapelle des Templiers de Cressac connue pour sa fresque du 12ème siècle, la plus grande du monde. Au cœur d'un des terroirs de la gastronomie française : Cognac, pineau, fraises, melons, foie gras, poules de Barbezieux, truffes, cèpes, veau de Chalais etc.

Description

L'accès à la demeure s'effectue soit par le sud en venant du centre du village, soit par le nord en venant de la campagne.
Par le sud, laissant l'église derrière soi, l'accès est presque immédiat. Entre ses grands piliers de calcaire blanc, le portail ouvre sur le parc qui s'étend jusqu'à la balustrade de calcaire blanc qui borde l'habitation de ce côté.
Par le nord, de la campagne, un portail fabriqué à l'ancienne, sans soudure, se situe entre l'arrière de la demeure et la dépendance.
Entre les deux entrées, la clôture est bordée d'une haie de lauriers qui ne laisse rien deviner de l'ornementation du parc. Seuls les grands cèdres se laissent apercevoir.
Devant l'édifice, une balustrade de pierre. Le petit château donne plein sud sur le parc. À l'arrière, parallèlement au logis du maître des lieux, la dépendance.

La gentilhommière

Le petit château dont le corps central est rectangulaire est de deux niveaux sous combles. Son toit à croupe et faible déclivité est couvert d'ardoise. En émerge une lucarne, au sud. À chaque extrémité, en avant-corps, une tour carrée avec un toit pointu, couvert d'ardoise et également percé d'une lucarne. Une véranda qui rappelle une serre est attenante à la tour ouest. L'entrée principale se situe au centre. Un autre accès peut s'effectuer par la tour ouest.
Les ouvertures et les trois lucarnes du toit sont encadrées de pierre de taille blanche dites « coquillère » pour la multitude de petites incrustations de coquillages datant de l'époque à laquelle l'océan recouvrait encore toute la région.
La superficie totale habitable est d'environ 240 m².


Rez-de-chaussée
L'entrée en position centrale ouvre sur un vestibule qui est le départ d'un escalier tournant en orme derrière lequel une porte accède à l'arrière de l'édifice. Le ton est donné : la grille de la porte est faite de fer riveté, le sol est en terre cuite à cabochons de bois. De chaque côté, sont ordonnées deux pièces en enfilade. D'un côté, la salle à manger avec sa cheminée charentaise, son plafond à chevrons blancs et son plancher en bois. À droite de la cheminée, une porte accède à la véranda en passant par une petite pièce à usage de chaufferie. À gauche de l'âtre, une porte ouvre sur la cuisine aménagée dans la tour ouest. Les plans de travail sont en marbre et l'ancien carrelage a été conservé. En revenant dans le vestibule d'entrée, un grand salon orné de délicates boiseries sur tous les murs. En enfilade, un petit salon a été aménagé dans la tour est.
Premier étage
De part et d'autre de l'escalier, deux appartements ont été créés : de chaque côté, une chambre avec sa salle d'eau au carrelage Versace et ses toilettes, suivie d'un petit salon situé dans chaque tour. De toutes les pièces situées au sud, apparaissent le parc et le clocher du village.
Combles
Ils sont aménageables et une pièces y a déjà l'eau courante.

La dépendance

En moellon apparent, sa toiture à deux pans et de faible déclivité est couverte de tuile canal. D'un côté, une grande porte en arche accède à un espace de rangement et stationnement pour véhicule.
De l'autre côté, une porte et les fenêtres correspondent à l'habitation du majordome. Les encadrements des baies sont en pierre calcaire de la région. Au rez-de-chaussée, l'entrée donne sur une grande pièce à usage de salon et salle à manger. À côté, une cuisine. Un escalier mène aux deux chambres de l'étage et leurs salles d'eau carrelées. Les matériaux utilisés sont nobles (carrelage en terre cuite et escalier en chêne).

Le parc

La propriété est entièrement entourée d'une haie de lauriers et d'arbres d'essences diverses. De l'entrée principale, l'allée centrale est bordée de trente-six érables et, de part et d'autre, d'une multitude d'arbres, arbustes et de nombreuses variétés de plantes décoratives ornent l'ensemble : trois cyprès, deux cèdres du Liban, deux cèdres de l'Himalaya, trois tilleuls dont deux centenaires, un araucaria ou « désespoir des singes », deux catalpas, trois saules-crevette, deux palmiers, un ginkgo biloba, un liquidambar, cinq magnolias sans que la liste ne soit exhaustive. Poussent également des plantes aromatiques ainsi que de la vigne et des arbres fruitiers. Les roses du jardin à la française sont toutes blanches, car les tons dominants de l'ensemble sont le bleu et le blanc.
Du côté ouest, un petit abri couvert de tuile de pays a été aménagé pour remiser le bois de chauffage. À côté, un puits recueille les eaux de pluie qui servent à l'arrosage.

Ce que nous en pensons

La quiétude de la demeure reflète celle de la région et de son climat. Le bleu et le blanc définissent parfaitement la beauté et la classe de l'ensemble : les fleurs du jardin à la française, le bleu pour les ardoises de la toiture et le blanc pour le ton de l'édifice.
De par sa taille et son architecture simple, justement raffinée, la demeure répond à l'équilibre entre la vie de château avec toute sa grandeur et une approche où la dimension des lieux demeure humaine. De plus, aussitôt les valises posées, les futurs occupants pourront profiter d'emblée des lieux, tant de l'intérieur que de l'extérieur avec le parc arboré, aucuns travaux n'étant nécessaires.

987 000 € Honoraires de négociation inclus
940 000 € Honoraires exclus
5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 268617

Surface cadastrale 8999 m2
Surface du bâtiment principal 220 m2
Surface des dépendances 200 m2
Nombre de chambres 4

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sud Charente


Ariel Dormeau +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus