Dans un village en région Centre-Val de Loire, proche du département de Seine-et-Marne,
une harmonieuse demeure bourgeoise du 19ème s.
Montargis, LOIRET centre-val-de-loire 45200 FR

Situation

La localité commerçante se situe dans le département du Loiret, à 120 km de Paris, dont 110 km via les autoroutes A6/A77, ou la nationale 7. La gare ferroviaire qui permet de rallier Paris se trouve à 10 km. L’aérodrome de Vimory à 5 km. Orléans est à 60 km. La plus grande forêt domaniale de France métropolitaine -35 000 ha- est toute proche. Parmi les nombreux joyaux du patrimoine architectural de la région, le canal d’Orléans, d’une longueur de 78 km, traverse la petite cité de 1400 habitants. La voie d'eau a été construite à la fin du 17ème s. pour acheminer vers Paris des marchandises et le bois pour chauffer la ville. Elle a ainsi relié le bassin de la Loire à celui de la Seine pendant plus de 200 ans.

Description

La propriété, d’une superficie d’un hectare et d’un seul tenant, est située au centre du bourg, entourée de haies. Au sud une route conduit au village, au nord un bois est bordé par le canal d’Orléans. La demeure se dresse au centre du parc verdoyant qui la protège. L’accès se fait par un grand portail en bois. De chaque côté : deux grandes dépendances. Massifs, petites allées, parterres fleuris, verger et sous-bois sont autant de perspectives et de compartiments colorés, à la fois sauvages et disciplinés. Glycines, rosiers et vigne vierge grimpent sur les façades, tandis que des haies de buis délimitent des espaces plantés d'espèces variées : ormes, chênes, acacias, bambous, cyprès, osier, saule tortueux, magnolia et bignone, lilas et hortensias, pommiers, poiriers et cerisiers, cognassier. Le puits permet l’arrosage du parc.

La maison de maître

La demeure est d'un modèle architectural du 19ème s. qui a le culte de l’axe. La fonction prime sur l’ornementation. De style classique, le corps de logis, d’une superficie totale de 412 m² présente entre 3 et 3.42 m de hauteur sous plafond. Il s’élève sur trois niveaux et pour partie sur cave voûtée. Les façades en pierre sont recouvertes d’un enduit de couleur sable. Le corps central, large de cinq travées, est flanqué de deux pavillons. Les encadrements des nombreuses baies et les corniches sont en pierre de taille. Les fenêtres en bois s’habillent d’un garde-corps en ferronnerie ouvragée et se referment de persiennes en bois. Les portes d’entrées possèdent un pas-de-porte. Les toitures à quatre et deux pans sont recouvertes d’ardoise et percées de quelques tabatières et lucarnes jacobines.


Rez-de-chaussée
Le niveau réunit environ 174 m². Un vaste hall d’entrée dessert les deux côtés de la maison. Le sol est en de dalles de pierre avec petits carreaux de couleur noire. Les murs sont revêtus de lambris d’appui et de hauteur. Le plafond, au-dessus d’une corniche, est orné d'une rosace en stuc. L’escalier tournant en bois a une rampe en ferronnerie d’art avec une main courante en bois. L’aile droite réunit trois pièces dont deux sont communicantes : un salon et une salle de musique, un bureau, décorés de cheminées au manteau de pierre. Les sols sont recouverts de tomettes anciennes et d’un parquet à l’anglaise. Un couloir (sur lequel donnent une buanderie et des toilettes) distribue les pièces de l’aile gauche : la salle à manger est sur parquet à l’anglaise et rehaussée de lambris d’appui. Corniche et rosace au plafond. Dans une niche a été installé un poêle en faïence. Dans la cuisine, les éléments de mobilier réalisés sur mesure sont en bois, en brique, et carreaux de faïence bleus et blancs pour la cuisinière. La cuisine intègre une grande cheminée à foyer ouvert et des placards en bois. Le sol est recouvert d’un damier de carreaux de ciment et de tomettes anciennes tandis que les murs sont peints. Deux grandes portes vitrées et une fenêtre font entrer la lumière et donnent accès au jardin et à la cave voûtée.
Premier étage
D’une superficie d’environ 130 m² et d’une hauteur sous plafond de 3 m. Un long couloir dessert toutes les pièces : cinq chambres, dont l'une dispose d'une salle de bain/toilettes et une autre d'une salle de douche /toilettes. Une salle de douche/toilettes indépendante donne sur le couloir. L’étage renferme également un escalier de service menant aux combles. Toutes les chambres peuvent communiquer entre elles. Certaines sont ornementées d'une cheminée en pierre. Les sols sont recouverts de tomettes anciennes ou d’un parquet droit et les murs sont peints de couleurs claires. Toutes les baies offrent une vue sur le parc au nord comme au sud.

Combles
Ils s’étendent sur environ 108 m² dont 65 m² aménagés. Ils abritent trois chambres, une salle de douche à l’italienne /toilettes. La deuxième partie est un grenier. Tous les sols sont recouverts de tomettes anciennes et les poutres laissées apparentes.

Les caves
D’une superficie d’environ 30 m², elle se divise en deux : une cave à vin et une pièce technique.

Les communs

Il s’agit d'une longère traditionnelle, restaurée, de plan rectangulaire, et divisée en deux parties. La superficie totale est d’environ 110 m². La maison d’amis, sur 76 m², réunit un bureau, une cuisine, deux chambres et une salle de douche/toilettes. A la suite, un bûcher et petite pièce de rangement. Les poutres sont laissées apparentes. Le sol est entièrement revêtu de tomettes anciennes. Chaque pièce dispose d’une cheminée et d’un radiateur en fonte. Les murs extérieurs sont recouverts d’un enduit. Les encadrements des baies sont habillés de brique. La toiture à deux pans en tuiles plates est percée de lucarnes.

Les anciennes écuries

D’une superficie d’environ 198 m² et de plan rectangulaire, le bâtiment élevé sur deux niveaux est construit en pierre sous une toiture à deux pans en tuiles plates. Elle est percée d’une lucarne-pignon et de plusieurs fenêtres de toit. Toutes les baies sont appareillées de brique et s’ouvrent latéralement sur le jardin central.


Rez-de-chaussée
Le premier niveau abrite un petit hall d’entrée avec toilettes, un garage, une sellerie, deux boxes et une pièce technique.
Premier étage
L’étage, d’une superficie d’environ 100 m² au sol renferme une grande chambre avec salle de douche/toilettes et un vaste salon. Une cheminée et des radiateurs en fonte permettent de chauffer l'espace sous poutres apparentes. Le sol est revêtu de tomettes anciennes d’un rouge vénitien.

Ce que nous en pensons

Un certain classicisme, si ses ingrédients constitutifs sont respectés -symétrie, frontons, lambris, corniches, moulures-, est la base de la liberté. Il autorise toutes les audaces, comme ici, où couleurs et mobilier contemporains sont chez eux. Les dépendances ne déparent pas la demeure, dans un style plus régionaliste qui joue avec les modénatures de brique. Les hôtes s'y sentiront bien, comme dans le parc qui est comme un échantillon de cette région boisée, aérée, au climat tempéré et facilement reliée à la capitale.

Vente en exclusivité

650 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 707234

Surface cadastrale 11817 m2
Surface du bâtiment principal 412 m2
Surface des dépendances 308 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gâtinais et Puisaye


Dalila Bessahli       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus