Dans le Loiret, une maison de maître du 18ème siècle
dans un domaine forestier et agricole de 240 hectares

Situation

Dans la région Centre-Val de Loire, au cœur de la plus grande forêt domaniale de France avec ses 35 000 hectares sur les 50 000 que compte au total forêt d’Orléans. A un peu moins de 30 km d’Orléans dont la gare permet de rejoindre Paris-Austerlitz en une heure, et 120 km de la capitale via l’A6/ A10 ou la N20. Le village d'environ 400 habitants est animé par quelques commerces et une excellente auberge. La Loire, fleuve royal, le canal d’Orléans qui traverse une grande partie du massif, les petites cités de caractère et les fameux châteaux composent un patrimoine d’exception autour de la propriété.

Description

La propriété de 240 hectares, proche du village, est d’un seul tenant et traversée partiellement par deux routes départementales, un chemin communal et un petit ru. Les bâtis s’étendent sur environ 4 ha et sont regroupés au nord du domaine, dans sa partie jouxtant la forêt domaniale d’Orléans.
Depuis le village, une petite maison traditionnelle en pierre marque le début d’une majestueuse allée cavalière d’environ un kilomètre bordée de platanes bicentenaires, qui mène jusqu’au premier pont de pierre protégé par une grille ouvragée s’ouvrant sur la maison de maître. Prairies et bois s’étendent tout le long de l'allée. D’un côté sont réunis les bâtiments du corps de ferme composé de la maison de gardien, d’un pavillon d’amis et de granges ; de l’autre se trouvent la salle de chasse, le pigeonnier et le garage. Dressée au centre d’une vaste esplanade et entourée de douves en eau, la maison est flanquée d’une orangerie et d’un petit pavillon. Un deuxième pont en bois conduit au verger clos de hauts murs de pierre, dont le mur nord enjambe les douves. Une grille intérieure en fer forgé s’ouvre sur le parc d’une superficie d’environ un hectare, formant une petite île boisée.

Le domaine de chasse

Le territoire de chasse est non clos et idéalement situé puisque la forêt d’Orléans rend de fait cet ensemble extrêmement giboyeux. Mitoyen d’autres domaines chassés formés de plaines agricoles et de massifs forestiers, il s'étend sur 240 hectares majoritairement boisés (138 ha). Il intègre également des terres agricoles sur 82 ha en culture responsable louées en fermage et des prairies sur 17 ha qui sont d’excellents couverts à gibier.
Le plan de chasse triennal est de 23 cerfs et 45 chevreuils.
L’ensemble est loué à l’année et génère un revenu locatif de 12.000 euros. Le bail est reconduit pour la saison 2016 / 2017.

Le domaine forestier

D'une superficie de 139 ha environ, l'ensemble est soumis à un Plan Simple de Gestion dont le renouvellement est prévu pour 2025.
Nature des peuplements :
Pour 90% : conversions sur 125 ha 45 a
Pour 3% : taillis sur 4 ha 69 a
Pour 2% : futaies résineuses sur 3 ha 06 a
Pour 5% : vides sur 5 ha 87 a
En ce qui concerne les conversions, des travaux de régénération naturelle par coupes progressives sont menés. Des éclaircies sont pratiquées dans la majorité des peuplements en conversion en vue de favoriser des classes de diamètre exploitable ; le sous-étage sera préservé lors des exploitations.
Les taillis sont plantés de bouleau, de chêne, de charme et de tremble. Le tremble demeure l’essence principale ; les taillis sont de qualité très moyenne avec une production faible. Ils sont cependant exploitables à 74%.
Les futaies résineuses sont constituées principalement de pin Laricio de Corse. La qualité des bois est honorable. Un programme ambitieux pour la régénération de ces peuplements est en place.
Les objectifs de traitement de la forêt sont la production de bois d’œuvre, de bois d’industrie et de bois d’énergie.
Le site est également intégré au réseau Natura 2000.

La maison de maître

Le bâtiment du 18ème siècle est de style classique et de plan rectangulaire, aux lignes simples et symétriques. Il a été entièrement restauré. D'une superficie d’environ 500 m² hors combles, la maison s’élève sur trois niveaux. Une corniche en pierre de taille souligne la toiture à quatre pans en ardoise percée de nombreuses lucarnes surmontées d’un petit perron et de souches de cheminée en brique. Les façades en pierre sont recouvertes d’un enduit beige. Les encadrements des nombreuses baies et œils-de-bœuf sont en pierre de taille et les portes ont chacune à leur pied des marches en pierre.


Rez-de-chaussée
Le niveau forme une superficie d’environ 240m² et 3,50 m de hauteur sous plafond. Le grand vestibule aux ouvertures transversales percé de quatre grandes portes en bois dessert les deux côtés du logis. A gauche, un grande entrée dont la fenêtre a conservé son coussiège en carreaux de ciment, pièce qui se divise en trois parties avec un couloir muni de grandes penderies, toilettes avec lave-mains et une entrée abritant l’escalier tournant en chêne avec rambarde en fer et main courante en bois. Une petite salle à manger rehaussée d'un habillage mural blanc en faux stuc habilement sculpté côtoie une cuisine aménagée d’éléments réalisés sur mesure, avec un évier en marbre coiffé d’une hotte monumentale en bois et cheminée à foyer ouvert. Une spacieuse et lumineuse salle à manger réchauffée par une cheminée en pierre s’ouvre sur la terrasse en gravillon. La pièce est décorée de soubassements en bois et de murs peints en blanc où se détache une fresque de chasse réalisée par le peintre et affichiste Albert Guillaume. A droite du vestibule, le premier salon est émaillé de boiseries d’appui et d’une cheminée en marbre ornée d’un bas relief. Une grande porte en bois s’ouvre sur le bureau. Les espaces communiquent avec le deuxième salon parqueté en point de Hongrie. La pièce est décorée de boiseries portant douze médaillons réalisés selon un modèle du 18ème siècle conservé au musée Carnavalet. Ils représentent des motifs conçus par le peintre Jean-Baptiste Oudry sur le thème des fables de Jean de la Fontaine. La salle de réception est également rehaussée de rosaces, moulures et d'une cheminée. La dernière pièce abrite une entrée avec cheminée monumentale et une salle technique. Les sols majoritairement en pierre avec cabochons de couleur sont en tomettes anciennes dans la petite salle à manger et la cuisine.

Premier étage
Le niveau est d’une superficie d’environ 255 m² avec 3,30 m de hauteur sous plafond Le palier dessert une suite parentale et un long couloir qui distribue les six chambres et la lingerie. La première aile intègre une chambre avec parquet Versailles dont les murs, le solivage de couleur claire et les baies concourent à lui assurer une belle luminosité. Ellle s’ouvre sur le dressing puis sur une salle de bain et salle de douche équipée d’une baignoire sabot, de lavabos à double vasque et de toilettes. Chaque pièce est éclairée par une grande fenêtre donnant sur le parc. Chacune des chambres de la deuxième aile a une salle d’eau avec toilettes. Elles sont toutes peintes ou décorées d’un papier-peint imprimé et équipées d'une cheminée et de grands placards en bois. Tous les sols sont parquetés ou recouverts de vieilles tomettes, excepté les points d’eau qui ont le même revêtement qu’au rez-de- chaussée.

Deuxième étage
L'ensemble, d’une superficie d’environ 250m², peut être aménagé. Tout le solivage est laissé apparent et le sol est recouvert de tomettes anciennes.

Les dépendances

Les deux pavillons encadrant la maison de maître sont en pierre recouverte d’un enduit beige. Une corniche en pierre de taille souligne les toitures à quatre pans recouvertes d’ardoise et percées de plusieurs lucarnes surmontées d’un petit fronton. Celui de gauche servait auparavant d’orangerie. Une petite cave est aménagée au-dessous. Celui de droite abrite une petite chapelle et un garage servant de bûcher, pratique car situé à proximité immédiate de la maison.


Ancien corps de ferme
De plan massé, il est composé de deux longères traditionnelles et deux granges d’environ 140m². Les murs sont en pierre apparente et les toitures en tuile de pays. Le logement de gardien et un autre logement à réaménager, d'une superficie totale d’environ 160m², réunissent chacun une pièce de séjour, une chambre, une cuisine et une salle de douche- toilette.
En face se dresse un ensemble composé de la salle de chasse, du pigeonnier, du garage et d’un bûcher. Les bâtis sont en pierre apparente et recouverts d’une toiture neuve en ardoise. La salle de chasse, d’une superficie d’environ 40m², se compose d’une pièce de séjour avec cuisine ouverte et toilettes. Le pigeonnier est d’une surface d’environ 28m² au sol, le garage d’environ 55 m² sur deux niveaux.
Maison
Située à l’entrée de la propriété, elle est actuellement louée. Il s'agit d'une longère en pierre couverte d’une toiture en tuile de pays. D’une superficie d’environ 100m², elle se compose d’une salle à manger, d'un salon, cuisine, une chambre et une salle de douche-toilette. La toiture a été totalement remaniée en 2015 mais l’intérieur, vétuste, devra être entièrement refait en cas de changement de locataire.

Ce que nous en pensons

A 100 km exactement de Paris-Porte d’Orléans, cette demeure exquise posée à la marge du temps urbain profite d’un atout rare : son silence, d'une qualité qui impose instinctivement le respect. Entièrement restaurée, à la fois discrète et romantique, elle s'impose depuis des générations face aux vieux arbres de notre plus grande forêt domaniale avec une forme de noblesse pleine de retenue. L’immensité du site protégé qui l'environne permet de s'y promener sans limite. Quant au sentier communal qui traverse la propriété, il n’est guère emprunté et ne crée donc aucune nuisance. Ultime politesse, la propriété apporte d'ores et déjà à ses propriétaires des revenus annuels significatifs tirés de l’exploitation de la forêt et des différents loyers perçus.

Vente en exclusivité

2 950 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 241825

Surface cadastrale 241 ha 12 a 13 ca
Surface du bâtiment principal 500 m2
Surface des dépendances 763 m2

Responsable régional
Gâtinais Et Puisaye

Dalila Bessahli       +33 1 42 84 80 85


contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus