demeure équestre à vendre dordogne

Ancienne maison forte sur 6,5 ha de terres libres
avec dépendances équestres, étang et ruisseau

, CORREZE limousin FR
Limousin

Situation

À une dizaine de minutes de l'autoroute A20 (Paris-Toulouse), une quarantaine de minutes environ des centres-villes de Brive-La-Gaillarde et Limoges (aéroports internationaux, gares SNCF, autoroutes A20 et A89). Au carrefour des départements de la Corrèze, de la Dordogne, et de la Haute-Vienne. Une belle contrée où les nombreux cours d’eau se frayent un chemin parmi les collines boisées et les vergers fleuris. Un rendez-vous incontournable pour les pêcheurs, mais aussi pour les randonneurs pédestres et équestres, ainsi que tous les amoureux des espaces authentiques soucieux et sensibles du rythme coloré des saisons. Des paysages qui incitent aussi à la découverte paisible d’un remarquable patrimoine historique injustement moins connu que celui du Périgord voisin. Ici, forteresses médiévales, demeures Renaissance, abbayes, moulins à eaux, parmi lesquels de véritables chefs-d’œuvre, défient le temps et témoignent de la prospérité du pays : Arnac-Pompadour, Coussac-Bonneval, Ségur-Le-Château, Saint-Robert, Excideuil, Saint-Mesmin, Hautefort, Jumilhac, … À la sortie d'une bourgade agréable à vivre à laquelle on peut se rendre à pieds. Un village vivant où l’on trouve de nombreuses commodités, un marché hebdomadaire, des foires et mêmes d’intéressantes manifestations culturelles.

Description

Placée à mi-pente du versant d'une colline à l'inclinaison douce, la propriété s’étend sur 6,5 hectares environ, d'un seul tenant, et en grande partie clôturés : un très beau pâturage, idéal pour les chevaux, mais également un bois et un ruisseau composent le domaine. À l’écart du voisinage, mais aussi de toute forme de nuisance, la demeure tire ainsi avantageusement profit d’une vue dégagée sur les environs. On accède aux bâtiments par un chemin privé bordé d'une clôture équestre et d'une haie, se terminant en impasse par une cour gravillonnée. On y distingue au nord une aire de stationnement encadrée par le potager et une écurie ; au sud, une grande grange-étable avec appentis attenant permettant d'abriter une voiture ou du matériel agricole. La partie ouest délimitée par une haute haie taillée s'ouvre par un grand portail forgé sur une seconde cours placée en suite. Au nord, deux constructions en pierre placées en retour d'équerre et couvertes de toiture à deux pans, abritent un garage ainsi que l'ancien four à pain. Elles s'accompagnent d'une terrasse avec pergola agrémentée d'une glycine apportant de l'ombre à la belle saison. Au sud la demeure principale siège sur un talus en dominant fièrement les environs. En contrebas de la terrasse aménagée, à l'ombre d'un remarquable chêne centenaire, un bel étang alimenté par une source attire ici les canards soucieux de se rafraîchir.

La maison forte

La demeure est une ancienne maison forte dont les origines remonteraient au 13ème siècle. Au 17ème siècle le lieu est encore désigné comme une seigneurie. Le corps de logis principal adopte la forme d'un quadrilatère. Construit en granit, il s'élève sur quatre niveaux dont un de soubassement, le dernier étant les combles, aujourd'hui aménagés ; la toiture à deux pans étant couverte de petites tuiles plates et équipée de fenêtres de toit de type velux (deux au nord ; cinq au sud). L'édifice comporte au nord une tour centrale carrée d'escalier en vis, ainsi qu'à l'est une extension à niveau unique de facture plus récente, parfaitement intégrée, et surmontée d'une toiture à deux pans couverte aussi par de petites tuiles plates. Certaines ouvertures perçant les façades sont des demi-croisées, d'autres comportent des linteaux décorés d'une accolade ou d'un blason. À l'arrière de l'ouvrage, un escalier droit en pierre mène à une grande terrasse exposée au sud qui ouvre tant sur le salon que la cuisine. On note ici le percement tardif de trois baies donnant accès au salon, datant sans doute de la construction de l'annexe.
Entièrement restaurée dans un grand souci de confort la demeure est aujourd'hui bien loin d'être aussi austère que ce que ne laisse présager sa fonction première. Le moindre espace est ici exploité et tout semble bien pensé. Les volumes contribuent à rendre l'espace accueillant et l'aménagement participe à cette atmosphère générale.


Rez-de-jardin
Soubassement à usage de cave, et de rangement. Le niveau partiellement voûté a été parfaitement assaini (70 m2 environ). On y accède par l'unique embrasure de la façade ouest. Le linteau surmontant la porte est décoré d'une accolade et porte deux blasons. L'aménagement est cosy et baigné d'une lumière tamisée. Le lieu est ainsi parfaitement adapté tant à la conservation du vin qu'à sa dégustation immédiate dans une ambiance "lounge".
Rez-de-chaussée
Le rez-de-cour est largement ouvert sur l'extérieur. La grande cuisine (28 m2 environ), équipée d'un mobilier sur mesure dont un îlot central, donne tant sur la terrasse située au sud que sur celle du nord ombragée par la glycine de la pergola. Le salon s'ouvre également sur la terrasse sud ; les trois grandes baies qui l'éclairent permettant toutefois d'apprécier le remarquable panorama sans avoir à sortir. De facture plus tardive, la cheminée de la pièce est imposante et construite en pierre. Elle fait face à celle de la salle à manger, en pierre également, beaucoup plus ancienne mais devenue ornementale. Les deux pièces sont communicantes et forment ainsi un espace total de 70 m2 environ.
Premier étage
On accède aux niveaux supérieurs en empruntant l'escalier en vis de la tour dont la plupart des marches sont monolithes. Le premier étage se compose de de trois pièces : une chambre, et une grande dressing-room, séparés par une salle de bain centrale (13 m2 environ). La chambre et la garde-robe sont spacieuses (31 m2 et 26 m2 environ) et lumineuses : double exposition, beau plancher de facture récente, cheminées monumentales en pierre à faux-manteaux, volets intérieurs, poutraison apparente en teinte claire. Notons qu'en cas de besoin, il sera tout à fait aisé de créer ici deux pièces à coucher partageant une salle de bain commune ; les accès à celle-ci existant déjà de part et d'autre.
Deuxième étage
Il s'agit d'un niveau de combles aménagés. Un palier surmonté d'un espace de rangement en mezzanine, donne accès à deux chambres (20 m2 au sol environ chacune) séparées par une salle de bain commune (10 m2 environ). Les pièces mansardées sont éclairées par des fenêtres de toit de type velux télécommandés : éléments de charpente apparents, beau plancher de facture récente, placards.

Les écuries

145 m2 au sol environ : édifice en pierres régionales couvert d'une toiture à deux pans. L'intérieur à été parfaitement aménagé pour l'accueil des chevaux : quatre stalles équipées d'abreuvoirs automatiques individuels, dont deux pour juments poulinière et poulain (box double) ; ainsi qu'un box de pansage avec éclairage et solarium sur système triphasé. Un espace sellerie complète l'ensemble. Point d'eau équipé d'un chauffe-eau instantané.

La grange-étable

195 m2 au sol environ : édifice en pierres régionales couvert d'une toiture à deux pans. L'intérieur est subdivisé en plusieurs parties à usage d'étable, de remise et d'atelier ; l'étage permettant l'entreposage du foin ou de la paille. Au sud, à l'arrière du bâtiment on trouve un manège découvert. La façade ouest est prolongée par un appentis (54 m2 environ) permettant d'abriter une voiture ou du matériel agricole.

Garage et ancien four à pain

Les deux bâtiments (36 m2 environ et 15 m2 environ ) sont attenants et placés en retour d'équerre. Une grande terrasse abritée par une pergola avec glycine à été aménagée à l'angle formé par les deux bâtis.

Ce que nous en pensons

Au confins de trois départements remarquables tant par leurs richesses historiques, patrimoniales qu'environnementales, un territoire où le cheval est roi, la demeure s'entoure d'une campagne préservée et profite d'un panorama enviable aux portes d'une bourgade où rien ne semble manquer. Un lieu d'une belle singularité, à taille humaine, que les propriétaires soucieux de la qualité des travaux, ont voulu confortable, chaleureux et parfaitement entretenu. Ceux qui partagent comme eux l'amour des chevaux seront séduits par la qualité des dépendances et des installations ; d'autres y verront de grands espaces à exploiter ou a transformer.

879 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 680529

Surface cadastrale 6 ha 63 a 33 ca
Surface du bâtiment principal 245 m2
Surface des dépendances 391 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Périgord, Limousin, Quercy

Ilan Libert       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus