demeure à vendre dans le quercy

Dominant un hameau du Quercy Blanc, sur plus de 2.5 ha,
une demeure noble et ses dépendances du 18ème s., inscrites MH

Montcuq, LOT midi-pyrenees 46800 FR
Midi-Pyrénées

Situation

La demeure est au sud du Lot, à une trentaine de kilomètres de Cahors. Agen et sa gare TGV, ainsi que Toulouse et son aéroport international, sont à moins de 100 km. Dans la région, les doux reliefs des collines boisées répondent aux zones plus sèches qui laissent poindre le calcaire blanc, emblématique de cette partie du Quercy. De nombreux cours d’eau y ont creusé des vallées fertiles, où se cultivent les céréales, les fruits et la vigne. Le patrimoine architectural est fait de vestiges gallo-romains, de bastides médiévales, de villages perchés, de châteaux, d’églises romanes, de moulins à vent. Le pont Valentré à Cahors est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Admirables aussi les villages médiévaux de Montpezat-du-Quercy et Lauzerte, les donjons de Montcuq et Luzech, le château de Mercuès. Toutes les commodités se trouvent à moins de dix minutes dans une paisible bourgade où il fait bon flâner dans les ruelles bordées de vieilles demeures aux façades du Moyen Age préservées : un marché s'y tient tous les dimanches, de nombreuses manifestations culturelles y sont organisées tout au long de l’année.

Description

Protégée par de hautes murailles et par deux tours-pigeonniers placées tels des postes de guet aux abords des seuls accès à la propriété, la demeure et ses dépendances semblent encore veiller sur le petit hameau auquel elles appartiennent ainsi que sur la belle vallée en contrebas. A l'arrière de l'édifice, au nord-est, un bois protecteur de chênes pubescents et de buis s'étend sur plus de 2 ha. Un petit chemin qui dessert les habitations de la partie supérieure du hameau permet d'atteindre la tour-porche constituant l'entrée principale. Elle prend appui sur un corps de bâtiment construit au 18ème s. sur les fondations d'un repaire médiéval détruit au cours de la guerre de Cent Ans. Lui-même jouxte un garage placé en extension au sud-est, ainsi qu'une grande annexe (ancienne étable, ateliers, remise) en retour d'équerre au nord-est. La cour, ainsi délimitée par les communs et l'enceinte, se prolonge sur quelques dizaines de mètres par une vaste esplanade au devant du logis principal : le panorama y est de toute beauté. Plus au nord-ouest, un jardin arboré agrémenté par de nombreux buis s'adosse à la falaise dont la blancheur du calcaire, si caractéristique de la région, fait contraste. A l'arrière du logis : une importante surface ombragée, idéale pour les mois d'été, l'ancien four à pruneaux ainsi que le chemin en pente douce qui mène au bois. Sur la seconde tour-pigeonnier prend appui un haut portail forgé qui sécurise l'entrée à la propriété. Au sud, en contrebas de l'esplanade et de l'enceinte, deux autres petites parcelles forment un jardin étagé, et un abri maçonné voûté recèle la résurgence d'une source.

La demeure

Edifiée à flanc de coteau au 18ème s. en pierre de taille et moellons de calcaire, la maison s'élève sur deux niveaux, auxquels s'ajoute un étage de combles. L'ensemble est couvert d'une toiture à longs pans en tuiles canal. Le corps de logis forme un grand bloc de plan rectangulaire à sept travées intégrant un grand escalier central, à rampes droites, qui dessert les différentes pièces de l’habitation réparties à droite et à gauche. Cette distribution de l’espace intérieur est signalée sur la façade principale par une large porte d’entrée de part et d’autre de laquelle sont réparties symétriquement les fenêtres rectangulaires du rez-de-chaussée et de l’étage, ainsi que les oculus qui éclairent le comble. Au nord-ouest, un escalier droit permet de distribuer directement les pièces situées à l'étage et peut donc rendre cette partie indépendante.
Les intérieurs à rénover représentent une surface habitable de 310 m2 environ. La décoration a été remaniée au 19ème s., et une belle patine témoigne encore de son élégance passée. Les éléments d'origine renforcent l'authenticité du lieu : sols (dallages en pierre, terre cuite, planchers et parquets d 'époque), plafonds en voûtes peu prononcées, portes du 18ème s., trumeaux de cheminée moulurés ou peints, souillarde avec évier en pierre... Si la demeure ne dispose pas encore des standards du confort d’aujourd’hui, elle conserve néanmoins une très bonne tenue générale, et reste en l'état habitable, surtout à la belle saison compte tenu des solutions de chauffage existantes. La majorité des pièces sont grandes, lumineuses et dispose d'une vue saisissante sur la vallée.


Rez-de-chaussée
Les pièces sont ordonnées de part et d'autre du hall d'entrée. A droite, une grande cuisine (26 m2), où se prennent également les repas comme autrefois, est suivie d'une salle à manger, actuellement utilisée comme bureau. À gauche, deux pièces voûtées : la première, autrefois salon, est pour le moment dévolue à l'entreposage car à rénover dans sa totalité; la seconde est une chambre ouverte sur l'extérieur par une grande porte-fenêtre. Des pièces plus petites sont disposées le long de l'élévation arrière. Elles abritent des caves, celliers ou garde-manger voûtés qui ne communiquent qu'avec la cuisine et l'ancien salon.
Entresol
Le premier palier de l'escalier principal donne accès à un petit réduit dissimulé derrière la cloison nord-ouest, accessible par quelques marches en pierre.
Premier étage
A l'étage les pièces s'ordonnent également en enfilade de part et d'autre de l'imposante cage d'escalier. Si l'agencement actuel permet de distinguer six chambres – trois à droite, trois à gauche, avec une salle de bain de chaque côté –, il pourrait laisser place à une, voire deux grandes suites composées d'un séjour, d'une chambre, d'un bureau et d'une salle de bain. La partie de gauche est accessible directement et de façon indépendante par un escalier extérieur situé sur la façade nord-ouest.
Deuxième étage
Une volée de l'escalier principal y accède. Les seules toilettes actuellement installées sont ici. Un passage permet de se rendre dans les combles.

Le garage

Il s'agit d'une construction en pierre dotée d'une toiture à pan unique. Elle prend appui au sud-est sur le corps de bâtiment d'entrée. Sa surface est de 25 m2 environ

Les corps de bâtiment d'entrée et les tours-pigeonniers

Les maçonneries édifiées à la fin du 15ème s. englobent les vestiges d’une construction du 13e s. dans le soubassement de laquelle subsiste tout un réseau de souterrains aménagés avec silos et escaliers taillés dans le roc, évoquant des populations en quête de refuge. Dans la seconde moitié du 18ème s. un porche d’entrée, au-dessus duquel s’élève la tour-pigeonnier, fut édifié. Les bâtiments du sud-est abritent des espaces de service, avec un ancien four et une partie logement, mais aussi un ancien chai avec des pièces voûtées (total utile hors caves et sous-sol, 138 m2 environ). L'aile en retour au nord abrite une ancienne étable, des ateliers, et une remise (total pour l'ensemble 124 m2 environ au sol; hors étage à recréer). Au nord-est de cette aile, une deuxième tour -pigeonnier quadrangulaire est installée en bordure de falaise (16 m2 environ au sol).

Ce que nous en pensons

La majestueuse demeure, ses dépendances, les deux tours qui l'ennoblissent se déploient sur une vaste terrasse au-dessus du hameau. Derrière, par une échancrure dans les arbres de la colline, le calcaire blanc du Quercy scintille au soleil. Devant la vue porte loin sur une campagne d'une grande douceur. Les travaux à faire seront d'autant plus facilement acceptés que maints détails suscitent l'admiration comme l'appareil des belles pierres de la façade, de plus en plus petites en s'élevant vers la génoise qui les couronne. L'ensemble est suffisamment grand pour se prêter à des projets divers. Bien sûr l'Inscription au titre des Monuments Historiques sera une aide précieuse.

515 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 781846

Surface cadastrale 2 ha 69 a 50 ca
Surface du bâtiment principal 317 m2
Surface des dépendances 330 m2

Responsable régional
Périgord, Limousin, Quercy

Ilan Libert       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus