demeures à vendre - var - dans l'est du var

Dans l'est du Var, entre le vignoble et la forêt des Maures,
une bastide restaurée par les Compagnons du Devoir et ses 10 ha de terres

Draguignan, VAR paca 83300 FR
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Situation

À proximité d'un village médiéval au milieu du vignoble varois, une bastide noyée dans une nature préservée et protégée. En partant d'une petite route touristique, l'entrée dans la propriété se fait en montant un chemin de terre, bordé de restanques en pierre. Tout en haut, la maison domine la forêt et les collines boisées du massif des Maures. Les plages sont à 30 min environ, soit à Sainte-Maxime, soit à Saint-Raphaël. Une gare TGV, les Arcs, est à 9 km, ainsi qu'une sortie sur l'autoroute A8 (Saint-Tropez - Le Muy). L'aéroport international de Nice-Côte d'Azur est accessible en 50 min environ.

Description

La bastide rurale, qui date probablement du 19ème siècle, a été entièrement reconstruite : il n'en restait que des murs en ruine. À l'origine, les paysans cultivaient ici des fleurs odorantes, pour les livrer aux parfumeries de Seillans ou de Grasse. La bastide reflète maintenant une ambiance aixoise, avec une terrasse où deux énormes platanes centenaires apportent de l'ombre en été. Ils ont été déplantés et apportés d'une avenue de Nice où ils devaient être condamnés à la coupe. La bastide a un étage. Sous son toit recouvert de tuiles canal vieillies : une triple génoise. La façade présente des ouvertures cintrées, dont quatre portes-fenêtres au rez-de-chaussée . Chaque ouverture a des volets battants en bois peints en vert-de-gris. La porte d'entrée en noyer est très ancienne, avec des jambages en bois sculptés. Son chambranle en pierre de taille comporte une corniche à denticules. Un balcon en fer forgé, à l'étage, donne un petit côté bourgeois au bâtiment. Sur la gauche de la terrasse, une maison d'amis est installée dans un authentique cabanon de vigne en pierre. En contrebas, un champ de restanques en pierre sèche dévale vers un lac privé. Un canyon traverse la propriété, formant un parcours pittoresque, avec une cascade monumentale et des trous d'eau bleu turquoise.

La bastide

La bastide ancienne, sur deux niveaux, est en cours de restauration. Un travail remarquable a été effectué par des artisans d'art, Compagnons du Devoir. Le rez-de-chaussée comprend une entrée avec un escalier monumental, une salle à manger, une cuisine avec garde-manger et une buanderie. De l'autre côté, un grand salon, avec cheminée en pierre, s'ouvre sur la terrasse. Une pièce aveugle attenante pourrait être ouverte sur cet espace. L'étage comprend trois grandes chambres, avec chacune sa salle de bain, et des dressings.


Rez-de-chaussée
L'entrée dans la bastide est sublimée par un sol en grandes dalles de Bourgogne, lustrées par le temps. Un départ d'escalier en pierre de Tavel, aux marches chaulées de blanc, se remarque aussitôt franchie la vénérable porte d'entrée en noyer. La rampe d'escalier forme des circonvolutions sculptées dans le marbre, jusqu'à l'étage. En bas dans l'entrée, à droite, une salle à manger avec deux portes-fenêtres qui s'ouvrent d'un côté sur la terrasse ombragée et de l'autre vers la cuisine. Les murs de la pièce sont recouverts de trompe-l'œil, qui représentent des moulures en bois et d'autres décors dans des tons ivoire et gris. Les plafonds ont des corniches moulurées, avec éclairages dissimulés, qui mettent en valeur la pièce en soirée. Les sols, comme dans le reste de la maison sont constitués de grandes dalles de Bourgogne. La cuisine indépendante a elle aussi sa terrasse, couverte d'une glycine odorante. Un office et une buanderie sont attenants. A gauche cette fois dans l'entrée, un accès vers un grand salon, encore à terminer, avec une cheminée en pierre. Derrière, une grande pièce « aveugle » ne demande qu'à être ouverte pour agrandir l'espace.
Premier étage
Un escalier en forme de fer à cheval, taillé dans le marbre avec des marches en pierre de Tavel "Ivoire", conduit à l'étage. Le haut plafond central est décoré d'une fresque de style baroque représentant des jeunes gens à la baignade, et des chérubins qui jouent à côté d'eux. L'escalier, dont la main courante est en marbre, se termine par un fronton avec un motif en relief en forme d'écusson. Les trois chambres ne se ressemblent pas. Chacune dispose d'une salle de bain ou d'une salle d'eau en marbre, de Carrare, Sarrancolin Opéra ou Rouge Languedoc. Une lingerie a été installée à l'étage.

La maison du jardinier

Un cabanon en pierre a été aménagé comme maison d'amis (ou de gardiens). L'habitation, de 40m² environ, comprend une salle à manger avec cuisine et une mezzanine. Une terrasse avec une pergola recouverte d'une glycine grimpante, communique avec un jardin planté d'arbres fruitiers, cognassiers, figuiers, oliviers... Des escaliers permettent un accès indépendant.

Le lac privé et la cascade

En contrebas de la bastide, une petite rivière coule dans un vallon encaissé, où l'eau se fraie un chemin sur les sols calcaires. Une cascade de 10 m de hauteur environ alimente un bassin naturel qui se déverse dans d'autres cavités les unes à la suite des autres. Un petit lac artificiel a été aménagé. Il retient l'eau même les années très sèches. Une faune rare et préservée trouve elle aussi les lieux à son goût.

Ce que nous en pensons

La propriété a resurgi du passé grâce au savoir-faire ancestral des Compagnons du Devoir. La décoration intérieure, marbre, pierre de taille, trompe-l'œil, s'est voulue résolument plus sophistiquée que l'extérieur rustique de la maison. Les grandes dalles de Bourgogne, la porte d'entrée en noyer, s'ajoutent aux nombreux détails ornementaux. L'intérieur est presque terminé. Le grand salon et sa pièce secrète en sont aux finitions. Le parking et le chemin d'accès seront aménagés pour plus de facilité à moins que ce soit leur état naturel qui emporte l'adhésion. Les nouveaux occupants n'auront que leur touche finale à apporter pour achever la métamorphose d'une demeure dont l'originalité réside dans les contrastes. Une nature de rêve -rivière aux eaux pures , cascade, petit lac-, frappe à la porte.

1 908 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 472840

Surface cadastrale 9 ha 36 a 85 ca
Surface du bâtiment principal 185 m2
Surface des dépendances 28 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Côte Varoise

Fabienne Pillard       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus