Dans le sud de la France, entre la mer et les gorges du Verdon,
une bastide de 1787 et son petit jardin à la française

Situation

Dans l'est du Haut-Var, entre Grasse et Draguignan, en direction des gorges du Verdon distantes de 45 km environ. Deux villages pittoresques, connus pour leur histoire médiévale, sont à 2 ou 3 km. L'environnement est préservé avec des paysages escarpés, entre rivières et collines boisées. De nombreux ruisseaux coulent près de la propriété, et les anciens moulins à eau sont nombreux dans le voisinage. Accès à l'autoroute A8 à 25 km, gare TGV à 30km. Draguignan est à 20km. Aéroport International de Nice à 60 mn. Lac de Sainte Croix et Gorges du Verdon à 45 km. Les plages du Var sont à 50km environ, vers Saint-Raphaël ou Sainte-Maxime.

Description

Noyé dans la nature, le bâtiment du 18e siècle a été transformé au fil du temps en une grande demeure de famille avec ses jardins d'agrément. Au midi, sa haute façade en moellons de pierre calcaire est percée de quelque 24 fenêtres aux volets de bois peints dans des teintes vert de gris. Les encadrements des fenêtres sont en pierre de taille et les volets ont conservé leurs crémones d'origine. Le toit à deux pentes est recouvert de tuiles canal. Face à la bastide, un ancien bassin-fontaine est aménagé sur un parterre engazonné et un petit jardin de topiaire s'étend à l'ombre de platanes plus que centenaires. Sur le côté et en contrebas, un autre jardin avec un bassin en pierre empli de nénuphars capte l'eau d'une source descendant du canal en haut de la propriété. Sur le côté gauche de la bastide, d'autres escaliers montent vers une terrasse recouverte de glycine menant au premier étage. En bas du jardin, des escaliers de pierre conduisent à des restanques où poussent des oliviers, des chênes et des ifs qui se perdent dans le ciel bleu azur. Sur l'une d'elles a été installée la piscine. Le panorama est fait de collines boisées, de villages avec leur clocher campanile et de baous à perte de vue. Une petite chapelle est placée en surplomb à l'extrémité de la propriété. Un projet de détachement de parcelle a été déposé pour une construction de 200 m² environ avec un accès indépendant, le portail est déjà en place. Plus bas, une maison de gardien et un jardin.

La grande bastide

Édifiée en 1787, la demeure était à l'origine une grande ferme qui dépendait probablement d'un château comtal dressé à proximité. Elle compte plusieurs salons, salles de séjour, cuisine, cellier, bureau et sept chambres répartis sur près de 500 m² habitables.


Rez-de-chaussée
Le niveau en rez-de-jardin réunit une vaste entrée, un salon-salle à manger, une cuisine, un cellier, un bureau, une salle d'eau et des toilettes pour invités.
Premier étage
Le premier niveau rassemble de belles pièces hautes de plafond exposées plein sud. On peut y accéder via la terrasse extérieure aménagée en haut des escaliers en pierre.
Deuxième étage
Ce niveau formé de plusieurs chambres, d'une salle de séjour et d'une cuisine peut être rendu indépendant.

La maison de gardien

Attenante à la bastide avec un accès direct vers l'extérieur, la maison forme une surface de plus de 120m² habitables et jouxte un jardin privatif.

La piscine

Placée sur une large restanque au dessus de la bastide en pleine nature, son bassin de 14 m x 6 m est protégé par des grilles de sécurité. La vue embrasse les villages environnants jusqu'aux baous à plusieurs kilomètres de là. La piscine et les bassins sont alimentés par l’eau (gratuite) d'un petit canal qui coule à profusion, même en période de sécheresse. Elle sert aussi pour l'arrosage des jardins.

Le terrain du haut avec la petite chapelle

Sur les terres en surplomb se dresse une émouvante petite chapelle, discrètement placée à l'extrémité de la propriété. Un chemin d'accès indépendant y mène via un portail ouvrant sur un chemin dans la forêt. Il est possible de construire une autre habitation de 200 m² environ sur le terrain qui s'étend à proximité, sous réserve de réactualiser un permis de construire déjà accordé.

Ce que nous en pensons

Que d'eau dans cette discrète propriété éclaboussée de lumière ! Tout comme le soleil abreuve la façade plein sud à longueur d'année, la source alimente les bassins et la piscine même en période de sécheresse, avantage substantiel dans la région, d'autant que les droits d'eau actés au 18e siècle sont toujours en vigueur. Cette atmosphère qui rappelle celle des cours d'Aix en Provence baigne toutes les vastes pièces du premier étage, celles du rez-de-chaussée, plus basses puisqu'elles abritaient jadis les étables, réunissant aujourd'hui les cuisines et offices. L'ensemble est assez vaste pour constituer un logement principal et héberger en parallèle des visiteurs de passage, amis ou touristes. Les terres du domaine bénéficient de l'appellation AOC "Olives de Provence", ce qui pourrait aussi donner des idées aux nouveaux venus et changer la destinée de cette élégante demeure où se sont échangés au tournant du siècle quelques secrets d'Histoire...

1 950 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 459150

Surface cadastrale 17073 m2
Surface du bâtiment principal 500 m2
Surface des dépendances 120 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Est Du Var

Christèle Catalifaud       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus