Près du centre-ville de Mandelieu, à 5 minutes de Cannes,
une grande villa art-déco dans un jardin en restanques

Situation

Prolongeant la ville de Cannes le long de la côte, Mandelieu profite d'un aéroport privé et de six ports différents, mais aussi de la proximité de l'aéroport de Nice qui n'est qu'à 15 mn par l'autoroute et d'un accès facile puisqu'il n'impose pas de traverser la ville. La propriété est un peu en retrait du centre, dans l'agréable quartier du Capitou qui s'étend au bas des collines avoisinantes, situation qui lui assure une vue dégagée à la fois sur sur la baie de Cannes, l'arrière-pays de Grasse et le massif de l'Estérel.

Description

Dressée en bordure d'une ruelle peu fréquentée et juchée sur un terrain aménagé en restanques franches, la silhouette de la villa se détache nettement sur son environnement, témoignant d'une ascendance art déco dont elle utilise tout le vocabulaire. Sur la façade principale de la maison, une partie du bâti s'avance en saillie comme la proue d'un paquebot. Son plan rectangulaire généreux intègre plusieurs terrasses, de hautes fenêtres cintrées et des balustrades en poire typiques de son époque de construction. La diversité des espaces intérieurs comme extérieurs compose un ensemble riche mais homogène. Bien qu'en excellent état, l'ensemble est largement resté dans son jus et nécessitera quelques travaux de réfection, notamment à l'extérieur.

La villa

Bâtie dans les années 20 pour une cantatrice célèbre à l'époque, la villa compte trois étages et une douzaine de pièces.


Rez-de-chaussée
Accessible via une entrée secondaire depuis la rue, tout ce niveau indépendant du reste de la maison servait probablement de lieu de répétitions, et l'on y donnait semble-t-il des petits spectacles à en juger par la petite scène avec balustrade qui subsiste dans la pièce principale. L'ensemble comprend une chambre, une grande cuisine et une salle de bain. Il se prolonge par une grande terrasse de plain-pied où a été aménagé un puits.
Premier étage
C'est à cet étage que se révèle tout le raffinement de la villa. L'entrée principale s'ouvre sur un couloir carrelé qui dessert de chaque côté les deux salons de réception. Le premier, sur la droite, épouse la courbe de l'avancée. L'autre, rectangulaire, est équipé d'une cheminée de marbre blanc et de portes-fenêtre ouvrant au sud sur le grand balcon-terrasse. Les pièces sont hautes de plafond et amplement éclairées par les grandes fenêtres cintrées. Les sols carrelés sont en damier ou carreaux de ciment. A l'arrière, la cuisine s'ouvre côté est sur une grande terrasse attenante. Vers l'ouest, un long couloir conduit à trois chambres et leur salles de bain respectives. Vu de la façade principale, le paysage dégagé confère une sensation d'espace car au delà des toits de la cité, on aperçoit le bord de la mer et les îles de Lérins, tandis que sur les côtés s'étend l'arrière pays boisé avec au loin le massif de l'Estérel. Sur l'arrière du bâtiment, les chambres et salles d'eau contemplent le jardin, dont les restanques arborées composent un espace vert très reposant, sans aucune nuisance.
Deuxième étage
Un escalier en chêne massif mène à ce niveau occupé par les appartements du maître de maison. Il est centré sur un salon que prolonge une terrasse panoramique aménagée en arc de cercle, rythmée par quelques colonnes soutenant l'avancée de la toiture. S'y ajoutent une chambre avec sa salle de bain, un bureau et une salle de projection capitonnée. Derrière cette dernière pièce subsiste un petit grenier non aménagé, qui n'attend que d'être transformé en terrasse plein sud.
Garage
Un double garage fermé se trouve à l'entrée de la villa, coté est, sous la terrasse attenante à la cuisine. Son plafond est percé d'une ouverture où pourra être installé un escalier ou un petit ascenseur afin de relier cet ensemble à la terrasse et d'accéder directement à l'étage principal.

Le jardin
La villa est construite sur une pente assez accentuée décomposée en plusieurs restanques séparées par de solides murs en pierre. Reliées par des escaliers, ces dernières sont densément plantées de fruitiers, eucalyptus et plantes locales, et assez larges pour offrir une grande diversité d'ambiances, tantôt sous forme de végétation, tantôt sous celle de terrasses ensoleillées ou ombragées.

Ce que nous en pensons

Les constructions de style art-déco ont ceci de particulier qu'elles semblent toujours à leur place, quels que soient la latitude et l'environnement qui les ont vues naître. La présente villa en offre une lumineuse illustration et confirme la règle par sa manière d'émerger à flanc de colline, jaillissant du jardin en restanques comme un paquebot fend les flots. Abstraction faite des façades qui ont été un peu délaissées mais retrouveront facilement leur splendeur après quelques légers travaux de remise en état, son raffinement et sa sobriété préservés font encore un puissant effet. Idéalement située en retrait de l'animation quoi qu'à deux pas du centre-ville, la propriété est de celles qui font envisager l'existence sur des bases nouvelles, d'autant qu'elle laissera à ses nouveaux propriétaires un vaste éventail de possibilités d'aménagement.

830 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 503833

Surface cadastrale 1503 m2
Surface du bâtiment principal 340 m2
Surface des dépendances 50 m2

Responsable régional
De Cannes à Menton

Emmanuel Honold       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus