demeures à vendre - ardèche - rhône-alpes

Au cœur de l'Ardèche verte, à 1 heure de Valence,
un château du 18e S. entouré de son parc, inscription MH en cours

Annonay, ARDECHE rhones-alpes 07100 FR
Rhône-Alpes

Situation

Le piémont nord-ardéchois est un territoire sauvage et pittoresque, une authentique terre d'évasion. Son riche passé remontant à la préhistoire s'est constamment enrichi au fil de l'Histoire, depuis l'époque gallo-romaine jusqu'à la période contemporaine.
Le château est situé à proximité d'un petit village médiéval réputé pour son patrimoine et son histoire, mais également pour ses commerces, ses nombreuses animations (soupe aux choux, fête de l'été, marché de Noël...), son agriculture et ses produits du terroir (Picodons, St Joseph...).
A 15 min de la vallée du Rhône et ses axes autoroutiers, 1 heure de Valence et sa gare TGV qui permet de gagner Paris en 2h10. A 3 heures de Genève.

Description

La propriété est close de murs en pierre. Le lourd portail en fer forgé du 18ème siècle est encadré de deux piliers en pierre. Il s'ouvre sur une belle et longue allée bordée d'arbres menant au bâti en pierre qui encadre une cour fermée. Sur la façade ouest, deux tours rondes flanquent un portail en bois clouté à panneaux en losange et caissons resté dans son état ancien, élément rappelant que la propriété est une ancienne demeure fortifiée. Au milieu du 18ème siècle, une célèbre famille de notables la transforme et l'embellit. De nombreuses et larges baies sont alors créées sur la longue façade sud faisant face au parc, ainsi que dans la cour. En 1768, un bel écusson armorié vient rehausser cette façade que prolonge l'ancienne orangeraie. Deux ailes abritent les volumes d'habitation, la troisième étant constituée par l'ancienne écurie surmontée de sa grange à foin, avec de part et d'autre du porche d'entrée des garages ainsi qu'une ancienne chapelle. Des petites dépendances sont parsemées dans la partie orientale du domaine, dont l'une abrite le four à pain.

Le château

Ses façades principales en pierre sont surmontées de belles génoises prolongeant une toiture en tuile romane. Seule la façade sud remaniée au 18ème siècle est enduite à la chaux, à l'ancienne. Une large terrasse se déploie devant les espaces verts du parc.


Rez-de-chaussée
Une lourde porte en bois commande l'entrée dans le large vestibule, où une arche voûtée en pierre côtoie le départ d'un bel escalier en pierre. La pièce donne accès aux espaces de réception.
D'un côté, la salle à manger où trône une cheminée du 18ème siècle, pièce qui communique avec l'orangerie par l'intermédiaire d'un vestiaire équipé d'un cabinet de toilette.
En face, le vestibule dessert le grand salon dont la belle luminosité est assurée par de larges baies orientées au sud. Une cheminée en bois et occupe tout un pan de mur. Le sol parqueté se prolonge dans le bureau qui jouxte le salon. Les anciennes portes en bois se replient sur elles-mêmes, de sorte que les deux pièces peuvent composer une vaste et unique salle de réception. Dans la continuité du bureau, le fumoir coiffé d'une voûte croisée est réchauffé par un parquet à bâtons rompus.
L'autre côté du vestibule ouvre sur la cuisine, qui donne également sur le parc. Elle communique avec l'arrière-cuisine, la buanderie et la chaufferie situées dans l'aile orientale du château, qui abrite également deux pièces restées "dans leur jus", dont l'une a conservé son ancienne cheminée en pierre. Toutes ces pièces s'ouvrent sur l'extérieur.
La partie formant le logement du gardien est placée dans la continuité de cette aile.

Entresol
Le magnifique escalier en pierre dessert un entresol donnant accès à trois chambres aménagées dans l'aile orientale. Il s'agit de pièces confortables et spacieuses au sol parqueté, associées à des salles de bain et cabinets de toilette.
Premier étage
Le premier étage s'ouvre sur un palier de répartition large et lumineux. Son sol est recouvert de tomettes rouges dont six sont décorées des clés du Vatican, détail rappelant que plusieurs cardinaux ont séjourné dans le château au cours du 18ème siècle. Les archives du diocèse étaient d'ailleurs conservées dans la bibliothèque située à ce niveau, superbe pièce datée de 1747 au sol parqueté et au plafond orné de boiseries. La cheminée en marbre est soutenue par des cariatides et les murs sont revêtus de soieries. Les nombreuses boiseries et vitrines sont peintes. Ce niveau abrite également de nombreuses chambres et salle de bain dont la plupart ont une cheminée et de beaux parquets. L'une des chambres, conservée dans son état ancien, comporte une cheminée Louis XV en pierre dont le trumeau en gypseries à attributs militaires figure en bonne place dans le dossier de classement MH, au même titre que la bibliothèque.
Combles
L'accès à ce niveau se fait par un escalier situé dans l'aile orientale, au niveau de la lingerie. Vastes et percés de plusieurs fenestrons, ces combles forment un espace encore vierge susceptible d'être aménagé.
Orangerie
Elle a conservé ses remarquables portes vitrées à carreaux mais ne sert plus aujourd'hui que de remise. Elle communique directement avec l'intérieur du château.
Chapelle
Ce petit édifice resté dans son état ancien se dresse à côté du porche d'entrée. Son ciel enduit et peint d'une couleur bleue semée d'étoiles devra être restauré car il en manque de larges portions. Le sol est recouvert de terre cuite ancienne et le bénitier a été conservé.
Bâtiment de dépendances
Il s'agit de la troisième aile du château, située au nord. Le rez-de-chaussée est occupé par l'ancienne écurie, toujours équipée de ses stalles et râteliers à foin. La grange à foin est située au premier niveau dont l'accès emprunte une rampe qui permettait aux charrettes d'y accéder facilement. La charpente, ancienne et travaillée, est en bon état. Ce volume pourrait être transformé en une belle pièce de réception.
La piscine
Son bassin a été aménagé à l'écart du château. De grande dimension avec ses 16 m x 7.5 m, elle est au sel, chauffée et équipée d'un système de contre-nage. Elle est encadrée par une large terrasse et associée à un pavillon technique.

Ce que nous en pensons

La bâtisse a conservé bien des attributs qui font aujourd'hui de cette ancienne maison forte une demeure où l'on se sent parfaitement à l'abri et protégé de tout, au même titre que les notables et hauts dignitaires ecclésiastiques qui en ont longtemps fait leur lieu de résidence. Son embellissement au 18ème siècle lui a toutefois apporté un charme intérieur éclatant, la bibliothèque et ses boiseries polychromes imposant à elle seule un véritable choc esthétique. Confortable et vouée au bien-être de ses occupants, la propriété a en outre été totalement rénovée au début des années 2000 avec beaucoup de soin et de goût, travaux qui lui ont apporté une chaleureuse ambiance familiale. Sa génoise et ses teintes ocre rappellent que cette partie de l'Ardèche baigne dans une ambiance quasi-méditerranéenne. Le parc, entièrement clos et généreusement arboré, accentue encore cette image chaleureuse et reposante. La propriété n'en est pas moins proche de petites villes et des grandes agglomérations de la vallée du Rhône, conjonction qui en fait un lieu idéal pour héberger une grande famille sans crainte de se sentir à l'écart.

1 090 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 308357

Surface cadastrale 8 ha 33 a 29 ca
Surface du bâtiment principal 700 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Parc Naturel Du Pilat et Ouest Isère

Florence Granier       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus