demeures à vendre - loire - rhône-alpes

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, aux abords d'une ville classée «Unesco de design»,
une vaste maison de maître du début du 20ème s. et sa dépendance dans le jardin

Saint-Étienne, LOIRE rhones-alpes 42000 FR
Rhône-Alpes

Situation

Au centre de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la petite cité dans laquelle se trouve la propriété est dotée d’un tissu industriel important avec des entreprises "leaders" dans leur domaine. Elle est toute proche de Saint-Etienne, grande ville classée "Unesco de design", riche de son histoire liée à la modernité industrielle, terre de créateurs et d'inventeurs. En constante mutation, elle est animée par une dynamique liant l'art et l'industrie.
La gare TGV de Châteaucreux est à un quart d'heure de la maison, Lyon et l'aéroport international Saint-Exupéry sont à moins d'une heure.

Description

Au centre de la petite ville d'environ 15 000 habitants, la propriété a été construite en 1913 par un industriel fidèle à ses origines du nord de la France : elles se révèlent notamment dans l'emploi de la brique. L'Art nouveau a aussi marqué les esprits. Un jardin d'environ 500 m² est planté d'arbres centenaires. Une dépendance y a pris place. Toutes les commodités de la vie quotidienne sont à deux pas : marché, boutiques, écoles, collège, structures culturelles et sportives ainsi qu'une gare SNCF.

La maison de maître

La maison de maître s'élève en briques face au jardin. Elle est en U avec deux ailes auxquelles a été donnée une allure de tours, l'une polygonale, l'autre rectangulaire. De grandes baies sur le jardin -certaines cintrées-, apportent beaucoup de luminosité. Au centre de la maison, entre les tours, une terrasse en rez-de-jardin mène au petit clos grâce à quelques marches. Elle est délimitée par des balustrades, tout comme la terrasse située au deuxième étage. D'une surface d'environ 200 m² par niveau, la propriété a été, au fil du temps, divisée en deux verticalement grâce à la présence de deux escaliers intérieurs. La communication peut être facilement rétablie entre les deux parties.


Rez-de-chaussée
Chacune des deux habitations a sa propre entrée au rez-de-chaussée. L'une donne dans un hall d'où part un bel escalier en bois. L'autre dessert le rez-de-chaussée lui-même, composé de garages sur environ 65 m², de trois grandes caves et de la chaufferie. Un escalier monte au niveau supérieur du second logement.
Rez-de-jardin
Ce niveau d'environ 210 m² regroupe les pièces de réception des deux habitations : cuisines, salle à manger, salons, bibliothèques. Toutes ces pièces sont marquées par l'Art nouveau dans leur décor : quelques radiateurs en fonte fleurie, parquets à bâtons-rompus, cheminées en marbre, baies larges et cintrées et deux escaliers en bois majestueux pour desservir les niveaux supérieurs. Les salons de chacune des parties ouvrent sur la terrasse centrale en rez-de-jardin.
Premier étage
Le premier étage abrite les chambres des deux habitations -huit au total-, ainsi que des salles de bain au design de l'époque. Les grandes hauteurs sous plafond contribuent à dilater le volume des pièces. Les baies anciennes sont équipées de volets intérieurs et ouvrent majoritairement sur le jardin.
Deuxième étage
Il abrite cinq chambres et des salles de bain. Certaines pièces sont en parties mansardées et sont éclairées par des chiens-assis. De la même façon qu'en rez-de-jardin, des baies ouvrent sur la terrasse centrale délimitée par une balustrade. Les ouvertures arrondies de la tour octogonale sont très hautes, ce qui a permis l'aménagement d'une mezzanine.

La petite dépendance dans le jardin

La petite dépendance d'environ 55 m² se dresse en pierre, dans le jardin, accolée au mur de clôture. Ses ouvertures sont encadrées par des briques rouges qui rappellent celles de la maison de maître. Le toit recouvre la maisonnette d'un seul pan. Dans le jardin, les arbres centenaires créent un rideau végétal qui semble isoler la propriété du reste du monde. Deux portails métalliques ouvrent sur une ruelle.

Ce que nous en pensons

La maison est révélatrice de l'histoire de la région : des fortunes s'y sont faites dans l'industrie à la fin du 19ème et au début du 20ème s. La brique, appareillée en bandes, rappelle le nord de la France, alors lui aussi en pleine effervescence manufacturière et minière. Avec ses ailes qui se donnent des allures de tours, ses terrasses et ses toits débordants, la demeure a aussi quelque chose d'une villa florentine. Toutes ces références seront une source d'inspiration pour les travaux que devront faire les nouveaux occupants. Le style, les volumes, la lumière diffusée par les grandes baies sont là. Et même un jardin, avec une dépendance, en pleine ville. La surface est telle qu'une division en plusieurs logements ne poserait aucun problème.

Vente en exclusivité

370 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 464152

Surface cadastrale 776 m2
Surface du bâtiment principal 630 m2
Surface des dépendances 55 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Parc Naturel Du Pilat et Ouest Isère

Florence Granier       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus