Deauville, à 500 m de la plage, de l'hippodrome de la Touques et de la place Morny,
une villa dans un ensemble emblématique de la station balnéaire
Deauville, CALVADOS basse-normandie 14800 FR

Situation

Deauville, station balnéaire mythique de la côte Fleurie, est l'un des sites les plus caractéristiques du pays d'Auge et de sa campagne riante et fleurie. La demeure est à moins de cinq cents mètres de tous les lieux emblématiques : que ce soit le casino Barrière, le Nomandy ou encore la place du marché. La rue est l'une des plus prisées de Deauville. La gare, à un kilomètre, permet de rejoindre Paris en deux heures dix.

Description

Les célèbres Planches et le casino, ces deux pièces maîtresses de la villégiature, sont inaugurées en 1864. Perpendiculairement au rivage, une avenue relie le casino à l'hippodrome, autre élément fondateur de la ville plaisirs. Deux immeubles symétriques, toujours à la même époque, sont érigés de part et d'autre de cette avenue. Construits en brique, parfois en damier, en pan de bois et en moellons de pierre, leurs deux extrémités sont flanquées d'un pavillon carré. Les toits à la Mansart d'ardoise sont percés de nombreuses lucarnes. Des arcades supportant une large terrasse bordent les façades des immeubles. La villa est insérée dans l'un d'entre eux.

La villa

Le premier étage et sa terrasse sont dédiés aux pièces de réception, surmontées par les espaces réservés à la nuit.
Un appartement sur deux niveaux a été aménagé au rez-de-chaussée et au rez-de-jardin. Un portillon, au bout du jardin paysager, permet d'y accéder de façon indépendante.

La villa et sa terrasse

De la façade principale, une porte ouvre sur un vestibule, puis quelques marches et un couloir. De là, un escalier monte vers le premier étage.


Rez-de-jardin
Un sauna et un espace buanderie y sont installés.
Premier étage
L'escalier débouche sur un vaste palier. Deux larges portes-fenêtres se font face. Elles sont surmontées d'une imposte vitrée avec un arc en plein cintre et mènent au salon et à la salle à manger. Un petit dégagement conduit vers la cuisine. A ce niveau, le sol est parqueté de lames droites. La cuisine et la salle à manger sont éclairées par de grandes baies légèrement cintrées. Dans le salon, une cheminée en pierre de taille recouverte d'un manteau en bois sculpté fait face à une grande bibliothèque. Des lambris de soubassement recouvrent les murs. Deux marches, puis une porte-fenêtre, ouvrent sur une vaste terrasse.
Deuxième étage
Par l'escalier, et à mi-chemin entre le premier et le deuxième étage, des toilettes ont pris place. Le palier dessert d'un côté deux chambres, une salle d'eau et des toilettes. Et, de l'autre, la chambre principale et sa salle de bains, douche et toilettes.
Combles
Une grande chambre a été aménagée ainsi qu'une salle de bains, un bureau et des toilettes séparées. Elle est éclairée par trois fenêtres de toit.

L'appartement indépendant

L'appartement est accessible par deux entrées distinctes : par le vestibule de la villa ou par une porte-fenêtre donnant sur le jardin.


Rez-de-chaussée
Le dégagement dessert deux chambres, d'un côté. La lumière est apportée par une grande fenêtre cintrée dans l'une tandis qu'une porte-fenêtre ouvre sur un balcon dans l'autre. De l'autre côté, deux ouvertures mènent à une salle d'eau et des toilettes. Un escalier en vis descend vers le rez-de-jardin.

Rez-de-jardin
L'escalier en bois peint en blanc débouche sur une vaste pièce. Elle est éclairée par une baie et une porte-fenêtre, légèrement cintrées, qui ouvre sur une petite terrasse et le jardin. Le sol est un parquet de larges lames de chêne clair. Une cheminée en brique sous un manteau en bois décore un mur. A l'opposé, une cuisine a été aménagée dans un angle. Elle est séparée de la pièce par des murs vitrés.
Le jardin
La terrasse de grands carreaux de terre cuite est prolongée par un jardin paysager. Une allée étroite gravillonnée le sépare en deux sur la longueur et aboutit au portillon sur la rue. Il est parsemé de part et d'autre de buis sculptés en topiaire, de massifs et de petits arbres taillés. Le jardin est largement soustrait des regards par de hautes haies de thuyas qui l'encadrent.

Ce que nous en pensons

A deux heures de Paris, cette cité élégante est la station normande la plus connue au monde. Il est facile de se glisser dans les pas de Coco Chanel, Tristan Bernard ou André Citroën. Arpenter les rues de Deauville revient à visiter un musée à ciel ouvert de l'architecture balnéaire. Rayonnant de la place Morny, les villas et autres folies architecturales font œuvre à la fois d'exubérance et de variétés de style.
Grâce à cette villa, dont la restauration est particulièrement aboutie et son emplacement privilégié, il sera possible de vivre aux côtés du Tout-Paris, des aristocrates et célébrités d'antan ou ... d'aujourd'hui.

2 950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 281495

Surface cadastrale 250 m2
Surface du bâtiment principal 291 m2
Surface des dépendances 3 m2
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Cotentin


Jean Gatellier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus