En Bourgogne, à proximité de Mâcon,
un ancien château-fort régnant sur son vignoble et ses jardins
Pierreclos, Saône-et-Loire Bourgogne FR

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Non seulement le climat de la région était agréable mais le monument offrait aussi beaucoup de potentiel.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Un moment de calme dans un bel endroit agrémenté d’une visite des lieux et d’une dégustation des vins du domaine.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Pierreclos est un château "vivant", à l'architecture complexe. Au bout d'une allée pavée, une grille, entre deux pavillons, donne accès à une avant-cour qu'un passage voûté, sépare de la cour du château. Des bâtiments en équerre entourent celle-ci des deux côtés. Au sud-est, se dresse une haute tour carrée couronnée des consoles d'un chemin de ronde. Contre elle, s'appuie un bâtiment rectangulaire qui englobe une tour carrée cantonnée d'échauguettes rondes sur culots construites au 19ème siècle. Cette tour est coiffée d'un toit en pavillon. Le corps de logis principal en retour d'équerre comporte deux étages. Un bâtiment inachevé s'adosse contre lui. Ces bâtiments sont desservis par un escalier intérieur à vis suspendu dont les paliers sont couverts de voûtes d'arêtes retombant sur des piliers d'ordre toscan. Des communs et les restes d'une ancienne église de la seconde moitié du 12ème siècle, dont il ne subsiste que le clocher et le chœur, complètent l'ensemble.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

On pourrait rester longtemps à déguster un vin du domaine sur la terrasse du château accompagné d'un fromage de chèvre ou d'un Mâconnais selon le moment de la journée, mais il serait dommage de passer à côté, à quelques minutes de là, des incontournables roches de Solutré et de Vergisson. De même, il serait regrettable de ne pas de laisser tenter par une pôchouse servie par Gilles dans son Restaurant du Pont à Saint Didier sur Chalaronne.

Quelle est son histoire ?

Pierreclos tire son étymologie de « petra clausa », qui signifie pierre fermée, autrement dit tombeau. En effet, au 12ème siècle, il s’agit encore d’une nécropole consacrée aux hommes illustres de cette province romaine. Le château apparait en 1282 dans les archives, lorsque le seigneur de Berzé engage son château auprès du duc de Bourgogne. La place forte traverse ensuite les grandes périodes de l'histoire de France : la guerre de cent ans, les guerres de religion, la révolution française. Depuis le 18ème siècle, il évolue en un château d'agrément entouré de jardins.

Ce que nous en pensons

Fièrement dressé sur sa terrasse à l’extrémité d’une butte dominant le fond de la vallée et le village, l’ancien tombeau et forteresse de Pierreclos, inscrit aux Monuments Historiques, offre bien plus que des vues magnifiques sur son vignoble. Producteurs en Macon, Pouilly, Saint Véran et Bourgogne, ses propriétaires-vignerons ne se contentent pas d’ouvrir les lieux à la visite et à la dégustation de leurs crus certifiés biologiques. Ils ont réservé cinq chambres de leur vaste et imposante demeure dont une spectaculaire suite dans le donjon aux hôtes de passage. Si leur harmonie de beige et de blanc sans doute choisie en hommage à la pierre ici omniprésente, contraste avec la richesse des toitures en tuiles vernissées typiques de la région, Pierreclos n’en reste pas moins un formidable hommage à cette Bourgogne autrefois célébrée par Lamartine. Milly-Lamartine, le vignoble de l’ami poète et voisin vigneron des anciens seigneurs du château est d’ailleurs aujourd’hui propriété du Château. Habiter Pierreclos ne serait-ce que le temps d’une soirée ou d’une nuit, c’est l’assurance de trouver un peu de ce vallon que tapissait le givre du matin ou de ces tours que le soir dorait dans le lointain selon l’auteur de « Milly ou la terre natale ».

Tarif

entre 155 € et 280 € / nuit

Réf 342134

Ouverture du 1 janvier au 31 décembre

Capacité d'accueil

15 5 5

Pierreclos dispose de cinq chambres d'hôtes dont deux suites familiales, l’une pouvant héberger jusqu’à quatre personnes et l’autre jusqu’à cinq. La suite dite des Comtes, la plus vaste des chambres, occupe sur près de soixante-cinq mètres carrés le premier étage du donjon. Elle offre une entrée indépendante, un parquet Versailles et un plafond "à la française", des boiseries murales du 17ème siècle, une vue dominante sur le vignoble et la campagne environnante. À l’exception de celle-ci équipée d’un lit en cent quatre-vingt, toutes les autres chambres disposent de lits queen-size.

Équipements et services
  • Piscine 12mx5m
  • Internet WIFI
  • Lit bébé

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus