En Charente, à proximité d’Angoulême,
une ancienne épicerie de village transformée en maison d’hôtes

Saint-Yrieix-sur-Charente, Charente Poitou-Charentes FR
Chambres d'hôtes, Poitou-Charentes

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Je suis née à Angoulême, j'ai toujours vécu en Charente et c'est une région que j'aime découvrir chaque jour un peu plus. En partant d'Angoulême vers l'ouest, nous allons jusqu'à l'Océan en traversant les vignobles de Cognac. Vers l'est, nous sommes tout près de la vallée de la Dordogne, au sud et au nord se cachent plusieurs des plus beaux villages de France, Verteuil, Aubeterre.... C'est en recherchant une maison de famille que j'ai visité presque par hasard cette ancienne épicerie et café de village, à six kilomètres d'Angoulême. Abandonnée depuis plus de quarante ans, elle semblait attendre qu'on lui redonne vie.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Le séjour à L'épicerie de Vénat est une expérience authentique. L'esprit des lieux a été conservé et les hôtes prennent leur petit déjeuner au bar en formica ou sur la grande table en bois des joueurs de belote. Ils font des parties de babyfoot, découvrent la collection de vues stéréoscopiques et les enfants profitent des jouets anciens. Aux beaux jours, les cafés et boissons rafraîchissantes sont servis sur la terrasse sous la glycine. Les hôtes sont invités à faire des bouquets de plantes aromatiques dans le petit jardin et à déguster les confitures faites maison et des produits locaux qui sont en vente dans l'ancienne épicerie.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

La construction date de 1850. À l'origine, il s’agit d’une des dépendances d'une ferme. La particularité architecturale des fermes charentaises est d'avoir leurs dépendances disposées en cour carrée devant l'habitation principale. Cette cour est fermée par un grand portail de bois taillé pour le passage des charrettes. À sa gauche ou à sa droite une porte plus petite permettait le passage des habitants. La bâtisse n'a pas de fondation, les murs sont très larges, jusqu'à un mètre, et sont constitués de moellons et pierres de taille montés à la terre. Au cours de la restauration, les artisans ont retrouvé les passages qui permettaient de communiquer entre les dépendances.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Le village de Vénat est une merveille à découvrir, les traces de la vie rurale sont présentes à chaque pas, les voisins ont magnifiquement préservé les anciennes fermes. Dans la bambouseraie, assis sur un banc de pierre près du lavoir, il fait bon boire un verre de rosé sorti du panier. Les enfants adorent y observer les grenouilles et les têtards. Angoulême est à huit kilomètres par la coulée verte, à pied ou à vélo en longeant la Charente. Les hôtes peuvent aussi se rendre à la Cabane de L'épicerie en bord de Charente, à quatre kilomètres, pour pique-niquer, se reposer, faire la sieste... À proximité, mon adresse préférée pour bruncher est la « Cantine de Blomkäl », superbe lieu-concept aménagé dans une ancienne usine de textile. Il y a beaucoup de jolis itinéraires pour découvrir la Charente, je conseille souvent la petite route qui mène à Cognac en suivant la vallée de la Charente et traverse des villages superbes : Chapmillon, Saint-Simeux, Vibrac...

Quelle est son histoire ?

L'activité de la ferme, essentiellement maraîchère, s'est achevée dans les années quarante et les dépendances ont été vendues une à une. Celle qui est devenue l'épicerie se situe dans la rue de l'église au cœur du petit village de Vénat. C'était l'emplacement idéal pour y créer un petit commerce. Deux générations, de mère en fille, ont tenu l'épicerie et le café. La façade a été enduite et des frises de ciment peintes lui ont donné un aspect plus moderne. Sans doute en raison de l'étroitesse de la rue et des moyens modestes des épicières, il n'y a jamais eu de devanture ni d'enseigne. À l'intérieur, l'aménagement était tout aussi simple : des étagères et des coffres pour les semences dans l'épicerie, trois grandes tables de bois dans le café réservées aux joueurs de belote.

Ce que nous en pensons

Tout est joyeux ici ! Sur l’étroite rue du village, la façade basse et chaulée, coiffée de sa génoise et de ses tuiles canal, attire l’œil par sa blancheur éclatante légèrement gris-bleu. À l’intérieur, c’est un festival de couleurs acidulées qui emportent les hôtes dans le passé presque intact de cette ancienne épicerie-café au charme simple mais dont la rénovation a été soigneusement pensée, jusque dans les moindres détails. On aimera rester blotti à l’abri de ces murs ou du petit jardin et passer des heures à rêver d’un temps où la vie s’écoulait tranquille et chaleureuse, non loin des méandres de la Charente.

Tarif

entre 50 € et 80 € / nuit
entre 50 € et 80 € / week-end

Réf 751738

Ouverture du 1 janvier au 31 décembre

Capacité d'accueil

8 3 3

Les trois chambres sont à l'étage. Deux d'entre elles sont des chambres doubles avec possibilité d'ajouter un lit bébé ou un futon pour enfant. La troisième est familiale et peut accueillir deux adultes et deux enfants. Chacune dispose d'une salle de bains privative avec douche ou baignoire. Le petit déjeuner est pris dans l'ancien café ou sur la terrasse. Tout est bio, les confitures sont faites maison.

Équipements et services
  • Internet WIFI
  • Lit bébé

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus