Entre Anjou bleu et Mayenne,
l’esprit retrouvé d’une maison entre cour et jardin

Segré-en-Anjou-bleu, Maine-et-Loire Pays de la Loire FR
Chambres d'hôtes, Pays de la Loire

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Tout simplement parce que cette région est le berceau de ma famille maternelle.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Indéniablement une atmosphère. Avec un subtil mélange de meubles et d’objets de famille ou chinés, j'y ai reconstitué un art de vivre digne du siècle des Lumières.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Montchevalleraie est construit en schiste et moellons sur un plan régulier en U. Sur sa façade sud, une lucarne complexe présente les caractères d’une serlienne inscrite dans un fronton en plein cintre peu courante dans la région.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Nous avons de très bons restaurants offrant des produits de la région comme « La table du meunier » ou le « Pigeon blanc » mais aussi un excellent boulanger à quelques kilomètres de là qui inventa le fameux chocolat bleu symbolisant la couleur de l’ardoise.

Quelle est son histoire ?

Le château a été édifié au 18ème siècle par une famille de notables angevins. La propriété est restée alors dans la même famille jusqu’en 1970, date à laquelle elle fut louée à Monsieur Lamy ancien directeur du Châtelet à Paris. Il n’était donc pas rare d’y croiser Luis Mariano. C’est en 1995 que j’ai pris possession du domaine.

Ce que nous en pensons

Tout le charme des maisons de famille exsude de Montchevalleraie. À la fois raffinés et colorés, ses intérieurs patiemment reconstitués autour des collections et souvenirs accumulés par son propriétaire se confondent avec les ornements d’un parc à l’anglaise et d’une roseraie romantique. Agrémentés également d’un verger conservatoire, d’un potager raisonné et d’un étang, les six hectares du château forment un pays à part dans ce pays segréen.

Tarif

entre 130 € et 150 € / nuit

Réf 122951

Ouverture du 01 mai au 30 septembre

Capacité d'accueil

5 2 2

Toutes les chambres sont à l'étage noble du château et offrent une vue sur le parc et le jardin. Articulées autour d’un boudoir ou d’un vestibule de distribution, elles sont décorées dans le gout de l’époque, tendues de tissus et garnies d’un mobilier français ou anglais du 19ème siècle. Elles disposent de parquets au sol et de tapis anciens et viennent avec de grandes salles de bains privatives et des toilettes séparés pour chacune d’entre-elles. Les literies sont récentes et de dimensions différentes dans chacune des chambres, en 160 cm pour la Chambre Princesse de Lamballe, en 140 cm pour la Chambre Marie-Antoinette et en 120 cm pour la Chambre Roi René. Les chambres Princesse de Lamballe et Roi René disposent, en outre, de jolies cheminées en marbre.

Équipements et services
  • Internet WIFI

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus