châteaux à vendre - pyrénées-atlantiques - aquitaine

Au cœur du Béarn, château ISMH des 14e et 16e s.
parfaitement restauré sur 14 ha de prés et bois

Pau, PYRENEES-ATLANTIQUES aquitaine 64000 FR
Aquitaine

Situation

Dans une région qui ignore la pollution atmosphérique car dépourvue d'industrie, à trois quarts d’heure de Pau et de Tarbes (gares TGV et aéroports internationaux), une heure cinquante de Bordeaux (gare TGV et aéroport international), à l’extrémité méridionale du Madiran, à flanc de colline et entouré de forêt avec vue dégagée sur un petit vignoble et les collines situés à l’ouest. Le château se dresse sur une ancienne motte, sans aucune habitation à l’entour. Outre sa protection assurée par l'inscription aux Monuments Historiques, le site est lui-même classé pour ses pelouses sèches à orchidées. Écoles et collège à sept kilomètres ; lycée à Pau. Entre Pyrénées (pistes de ski) et Océan Atlantique, la région séduit par son équilibre climatique et sa douceur de vivre est légendaire.

Description

Le château et ses terres, aujourd'hui d’une surface de près de quatorze hectares, comptaient autrefois parmi les grandes propriétés seigneuriales. Celle-ci a appartenu à d’illustres familles gasconnes du 14ème au 19ème s. Comme elle se situe dans la zone d’appellation Madiran, elle bénéficie des droits afférents à cette appellation.
L’entrée du château se situe à l’est, sur un vaste terre-plein aménagé en contrebas de la crête de la colline. La demeure ne subit pas les effets de la pente, la vue demeurant dégagée et la lumière de l’est douce et généreuse.
Outre le corps d’habitation, d'anciennes écuries aménagées, occupent une place d’importance et s’imposent par l’esthétique de leur construction. Celles-ci pourraient aisément retrouver leur fonction d'origine.
Un abri pour chevaux (trois boxes) est situé en contrebas du château, entre bois et prairie, côté est.
Une piscine a été implantée entre la façade ouest du château, un pigeonnier du XVIème siècle (IMH) et un bosquet descendant vers le vallon. Par sa sobriété, celle-ci s'intègre harmonieusement au site.

Le château

L'accès se fait par une petite route goudronnée descendant de la crête où se situe le village éponyme. Elle débouche sur un terre-plein marqué par un large portail qu'encadrent deux piles en pierre. Le portail ouvre sur une courte allée bordée de gazon. Celle-ci débouche sur ce qui est désormais une cour ouverte, étayée d'un mur à contreforts. Un cèdre majestueux accueille le visiteur.
Le bâtiment s'élève sur trois niveaux sous combles aménagés. Il étonne, tant par la qualité manifeste de sa restauration que par celle de la pierre qui a été employée lors de la construction dont l'origine remonte au XIVème siècle. L'impression générale rendue par la maçonnerie est celle d'un bâtiment doré où il serait difficile d'introduire une aiguille entre deux pierres tant la texture est dense et l'appareil parfaitement jointoyé.
Les bâtisseurs semblent s'être livrés au fil du temps à un véritable exercice de style par l'emploi d'une assez grande variété de volumes sur une surface assez réduite : tour carrée, tour hexagonale, échauguette en poivrière constituant du fait de sa relative hauteur une sorte de tour d'angle. Aussi, une terrasse, située à l'ouest, formant belvédère ; une autre terrasse, plus petite, donnant au sud et dont la fonction serait plutôt celle d'un lieu de passage. L'enchevêtrement des masses est une réussite pour l'œil et un bonheur pour la circulation. Un balcon de bois, couvert, au niveau des combles, marque l'angle nord-est.
La construction de la charpente est d'une telle qualité qu'elle nous est parvenue dans un état ne justifiant que des interventions mineures. La couverture, entièrement neuve, se caractérise par une subtile juxtaposition de petite tuile plate pour toutes les parties principales et de tuile canal pour tous les éléments rapportés de type appentis ou auvent. Des gouttières en cuivre ont été mises en place en 2010.


Rez-de-chaussée
Le corps de bâtiment se compose de deux parties séparées l'une de l'autre par un passage auquel on accède du dehors par une porte d'entrée en haut d'un escalier. La partie gauche, la moins élevée, abrite actuellement une salle basse, transformée en une intime taverne avec four à bois (31 m²) ainsi qu'une salle de billard (39 m²), pièces qui donnent le ton d'une demeure où l'agrément occupe une place fondamentale.
La partie droite, la plus élevée du château, abrite les pièces traditionnellement consacrées à la réception : salons, salle à manger mais aussi cuisine. Comme il se doit, cette dernière est une pièce de 23 m² spacieuse, claire, aérée et parfaitement aménagée, au sol en tomette. Une arrière-cuisine de 18 m² sert d'office. En outre, une buanderie (14 m²) très fonctionnelle.
Une cave à vin à usage domestique (13 m²) est à portée de main. Le salon (50 m²) et la salle à manger (40 m²) possèdent chacun une intéressante cheminée à manteau de pierre et trumeau de brique (en fonction). Leur sol est dallé de pierre de gave pyrénéen. Les murs sont en pierre de taille apparente.
Premier étage
Tout comme le rez-de-chaussée, le premier étage est séparé par un passage. Il s'y trouve une chambre (47 m²) et une salle bain (14 m²) situées au-dessus de la taverne et de la salle de billard. Dans la partie droite, un escalier à vis situé dans la tour hexagonale distribue deux chambres : l'une (35 m², hsp : 3,39 m) avec salle de bain et cabinet de toilette séparés, dissimulées derrière des boiseries anciennes en bois de noyer ; la seconde (38 m², hsp. 3,15 m) ouvrant sur une salle de bain en suite au sol dallé de marbre (4 m²). Les chambres sont toutes deux parquetées de chêne. Très belles boiseries en noyer du 18ème siècle et stucs.

Deuxième étage
Les niveaux supérieurs s'élèvent sur la partie droite uniquement. Les deux pièces principales sont distribuées par l'escalier à vis. La première est une chambre de maître (44 m², hsp : 3,41 m) ; la seconde, une chambre faisant office de bureau (41 m², hsp : 3,52 m²), ouvre sur une salle de bain (27 m², hsp : 3,46) avec douche séparée, sol en marbre.
Une chambre de maître au sol parqueté de chêne est dotée d'une cheminée Renaissance en pierre d'une élégante sobriété avec âtre en brique plate. Un cabinet de toilette a été aménagé dans l'échauguette en poivrière. La seconde chambre, actuellement bureau, ouvre sur une salle de bain qui communique avec un balcon suspendu à l'angle nord-est.
Combles
Les combles ont été aménagés et, à l'instar des niveaux inférieurs, sont scindés en deux pièces principales distribuées par l'escalier à vis.
Les charpentes y sont de nature différente, la plus remarquable étant sans doute celle à chevrons-portant-fermes dont l'agencement des aisseliers est si régulier qu'il produit l'effet d'une charpente en berceau.
La chambre où se situe cette charpente (23 m², hauteur sous poutre : 2 m) possède une salle de bain (7 m2, hsp : 3,46). La seconde chambre, plus vaste (37 m², hauteur sous poutre : 2,45 m), est aussi généreusement éclairée par des ouvertures mansardées. Les sols des deux chambres sont parquetés de chêne.

Appartement du gardien

Le rez-de-chaussée abrite une grande pièce faisant office de cuisine et de salle à manger (29 m², hsp : 3,11 m) et un salon (22 m², hsp : 3,30 m). Sol en brique large, carrée. A l'étage, un couloir distribue trois chambres (15 m², 8 m2, et 13 m²) et une salle de bain (13 m²) avec sol en travertin. La hauteur sous plafond y est de 2,90 m.


Rez-de-chaussée
L'authenticité architecturale qui caractérise la demeure se retrouve dans l'agencement cuisine/salle à manger, l'ensemble constituant traditionnellement la pièce où l'on vivait, la seule à être vraiment chauffée l'hiver. Les proportions tout autant que la lumière rendent une atmosphère intime à ce lieu empreint de simplicité.
Combles
Le niveau est confortablement aménagé. Quoique de dimensions modestes, les chambres sont agréables par leurs proportions et aménagement. Le sol du couloir de distribution et des chambres est couvert d'une natte en jonc de mer ; celui de la salle de bain est en travertin.

Anciennes écuries

Les anciennes écuries ont un temps été aménagées en chai et elles pourraient aisément retrouver leur fonction d'origine ou encore être aménagées en lieu de réception. Le bâtiment actuel s'élève sur deux niveaux : outre les écuries en rez-de-chaussée, un bureau à l'étage avec vue sur la partie basse.


Rez-de-chaussée
Les anciennes écuries sont d'une superficie de 107 m². La hauteur sous plafond est de 3,21 m dans la partie située sous le bureau et de 8,24 sous faîtage. Une pièce atelier avec toilettes et douche occupe une surface de 21 m².
Deuxième niveau
Le bureau (58 m²) est d'une hauteur sous poutre de 1,95 m et de 4,94 m sous faîtage.

Ce que nous en pensons

Outre le site et sa protection, le château, un des fleurons historiques de la région, séduit d’emblée par l’intimité qui s’en dégage, ainsi que par la beauté de la pierre et la perfection de son état. La qualité de la restauration et des aménagements réalisés en fait non seulement un lieu de résidence où tout concourt à l’agrément du séjour, mais aussi un investissement. En effet, la seule location occasionnelle du château représente en soi un placement et couvre les frais d’entretien de la propriété et les salaires du personnel qui en a la charge.
Lieu de résidence ou (et) de rapport, cette propriété représente dans le genre un idéal d'intimité et profite d'une situation géographique particulièrement avantageuse.

2 090 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 494417

Surface cadastrale 13 ha 88 a 80 ca
Surface du bâtiment principal 650 m2
Surface des dépendances 186 m2

Responsable régional
Gers

Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus