châteaux à vendre - gironde - au sud de bordeaux

Au sud de Bordeaux,
un château des Lumières dans un parc d'environ 3 hectares

Situation

Au sud-ouest de Bordeaux, le long de la vallée de la Garonne, à moins d’une demi-heure de la gare TGV et moins d’une heure de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, le château est aux portes d’un bourg avec tous les commerces de proximité. L’autoroute Bordeaux - Toulouse est accessible à quelques kilomètres.

Description

La propriété est constituée d’un château du 18e siècle d'environ 700 m² habitables plus 300 m² de greniers aménageables dans un parc d'un peu moins de 3 hectares. L’ensemble est implanté à proximité d’un village. On accède à la demeure par un chemin de terre partant d’une petite route communale et traversant le parc sur plusieurs centaines de mètres. Environnée de pelouse, de bosquets et de terres cultivées, protégée par sa grille d’origine, la maison s’ouvre sur la campagne alentour tout en profitant des commodités du village. Une partie du parc plantée de grands arbres et annoncée par un mur de pierre, fait face à la grille d’entrée, de l’autre côté de la petite route. Autour de la demeure, quelques maisons, d’anciens bâtiments qui appartenaient autrefois à la propriété. Sur un troisième côté, des champs et la vallée de la Garonne en contrebas.

La demeure

Construit vers 1790, l'édifice est de plan classique, rectangulaire et orienté nord- sud. Il est constituée d’un rez-de-chaussée, d’un étage noble plus élevé et d’un grenier aménageable. Ses façades très sobres, se composent de neuf travées de larges baies donnant sur le jardin. Les pignons présentent trois travées incluant des baies du second étage. Au rez de chaussée, les ouvertures sont cintrées, renforçant l’effet de socle. L’entrée principale est marquée par un fronton cintré, seul ornement spécifique sur la façade principale. Côté nord, une terrasse en belvédère, flanquée d’un escalier à double révolution, surplombe le jardin. Celui-ci est planté de grands arbres et de vastes pelouses. Partiellement rénovée au cours des époques, la maison a conservé de très nombreux éléments anciens : une gouttière de pierre sculptée dans le couloir central, des ferronneries travaillées, des parquets en marquèterie, des sols de pierre et carreaux de Gironde anciens, d’épais murs de pierre. L'ensemble est distribué par un couloir est-ouest distribuant les pièces sur les quatre façades.


Rez-de-chaussée
On pénètre dans la maison côté sud par un vaste vestibule au sol en carreaux de Gironde, qui ouvre par deux arches sur l’escalier principal et distribue l’ensemble de la maison. L’escalier est en pierre dure, orné d’un balustre en fer forgé du 18e siècle élégamment ouvragé avec des motifs de chien courant.
Sur la gauche, une cuisine ancienne au sol de pierre dure. Elle est équipée d’un plan de travail maçonné et d’une cheminée en pierre rustique. A la suite, une souillarde ouvrant sur le jardin. On y trouve la majestueuse pierre à eau d’origine. Un monte-plat fait le lien avec l’étage noble. Depuis la cuisine, une porte donne accès au couloir central.
A droite de l’entrée, un petit bureau, ainsi qu’une salle-à-manger au sol en parquet, puis une seconde cuisine plus moderne se succèdent en enfilade. Chaque pièce s’ouvre également sur le corridor central. La cuisine moderne donne directement dans le jardin.
Depuis l’entrée, on accède au couloir central qui distribue toutes les pièces nord.
A l’angle nord-est, une suite composée d’une grande chambre dont le sol est en carreaux de Gironde. Elle donne accès à une petite chambre ornée d’une cheminée en marbre gris de style Louis XVI, surmontée d’un trumeau à cannelures et à guirlande végétale. Cette pièce parquetée de pin donne sur une salle de bain également parquetée, accédant au couloir par un petit passage qui distribue un cabinet de toilette.
En partie centrale de la maison, un grand chai flanqué d’une salle d’eau et d’un cellier ouvrant sur le couloir. Protégé d’épais murs de pierre, cet espace donne sur une terrasse extérieure couverte, à balustre et sol de pierre. Un escalier extérieur à double volée s’y déploie, donnant accès au premier étage et à sa terrasse suspendue dominant le jardin.
Enfin l’angle nord-ouest de la maison est occupé par un ensemble comprenant deux chambres séparées par une ancienne salle de bain avec toilettes. Cet espace est distribué par le vestibule situé derrière l’ancienne cuisine dans la continuité du couloir.

Premier étage
Trois escaliers permettent d’accéder à l’étage noble : le grand escalier central, un second petit escalier intérieur, et l’escalier extérieur à double volée.
Ce niveau se caractérise par des planchers d’origine, et presque 5 m sous-plafond pour les pièces de réception - contre environ 4,20 m dans les autres pièces. Le volume est partagé en trois grandes travées.
En partie centrale, accessible directement depuis le grand escalier, une remarquable pièce de réception traversante de 120 m² formée par le salon et la salle à manger, séparés seulement par une cloison percée de trois grandes baies habillées de châssis vitrés ouvrant.
Côté nord, le salon est percé de deux fenêtres encadrant une porte-fenêtre qui donne accès à la terrasse suspendue. Le plancher en marqueterie à motif est centré sur un médaillon orné d’une rose des vents. Sur le mur à l'est, une cheminée en marbre polychrome de style louis XVI, surmontée d’un trumeau décoré d’une scène peinte évoquant un bas-relief néoclassique, dont le panneau est encadré de frises à motifs végétaux.
Une porte double donne dans la salle à manger percée de trois grandes fenêtres en façade sud. Le parquet à larges lames posé droit et la présence d’un poêle en faïence y apportent une atmosphère très viennoise. Cet espace est encore rehaussé par le jeu des baies cintrées, des perspectives offertes par la cloison centrale et des portes à panneaux moulurés.
Six portes d'accès desservent des pièces en enfilade et les dégagements centraux.
Côté ouest, depuis le grand palier, un vestibule dans lequel arrive le monte-plat distribue quatre pièces. Une belle chambre ouvrant au nord avec une élégante cheminée Louis XVI de marbre noir polychrome et sa salle de bain à la suite. Le parquet a été recouvert d’une moquette. La pièce donne directement sur le salon.
En continuité du vestibule, un palier dans le volume duquel un cabinet de toilette a été aménagé distribue deux autres chambres.
A l’ouest, une chambre ornée d’une cheminée Louis XVI en marbre gris. Parquet recouvert d’une moquette également. A l’angle sud-ouest de la demeure, une grande chambre ouvrant plein sud, avec un sol en parquet et une cheminée Louis XVI en marbre gris.
A l’est depuis le grand salon, une grande chambre en enfilade rehaussée d’une cheminée en marbre blanc sur un sol en parquet. Elle ouvre sur une salle de bain privative. En suivant le couloir central qui donne accès par un escalier de bois aux combles aménageables, on trouve un petit bureau attenant à la chambre.
Au sud depuis le couloir, on accède à une suite de pièces débouchant sur la salle-à-manger : un passage équipé de placards distribue une salle de bain comportant des toilettes, et une petite chambre d’enfant avec une cheminée en marbre gris et un parquet recouvert d’une moquette. Cette dernière pièce donne accès à une grande chambre plein sud avec un parquet à larges lames et une cheminée de marbre rouge polychrome de style Louis XVI. Une fausse double-porte donne accès directement à la salle à manger.

Deuxième étage
Depuis le couloir central, l’escalier de bois donne accès à un espace de circulation desservant côté nord et sud un ensemble de pièces offrant de nombreuses possibilités d’aménagement.
La partie au-dessus du grand salon est rehaussée de plus d’un mètre par rapport aux ailes est et ouest. Les portes anciennes, parquets et sols en carreaux de Gironde composent un ensemble de volumes surprenants éclairés par des chiens assis ou des vasistas.

Le jardin

L'ensemble s’étend sur les quatre côtés de la demeure, préservant son intimité.
Côté sud, de grands arbres se répondent des deux côtés de la grille en fer forgé du 18e siècle, marquant l’entrée principale. Une grande pelouse mène à la maison.
Sur l’arrière, la terrasse à degrés dessine un parterre en contrebas, centré sur un bassin d’eau aujourd’hui à sec. Au fond du jardin, un mur de soutien crée un surplomb de plus de 6 mètres sur la vallée de la Garonne qui coule en contrebas. L’implantation des arbres et les bosquets d’arbustes assurent à la maison une profonde tranquillité bien qu'elle soit proche d’un bourg. Il convient de signaler la présence d’une voie ferrée régionale qui passe à 300 m de la maison, mais dont l'empreinte sonore reste étonnamment discrète.

Ce que nous en pensons

Le classicisme inspiré de la demeure, cette forme d’austérité simple, contraste avec la multitude de petits détails décoratifs et les finitions intérieures remarquables de par leur qualité et leur état de préservation. Si l’ensemble, en bon état général, a besoin de retrouver son souffle, les espaces de réception, les proportions des pièces en général et les jeux de perspectives créent ici une atmosphère unique, un peu hors du temps, inspiratrice de bien-être et d'une certaine prise de recul. Un esprit créatif y trouvera de quoi satisfaire toutes ses attentes. Le fait qu'une voie ferrée passe à 300 mètres peut sembler fâcheux. Pourtant, et contre toute attente, il s'avère après plusieurs visites que cette présence n'impose pas de nuisances. A moins de 35 minutes de Bordeaux-centre, un tel faisceau d'atouts a de quoi convaincre quiconque ressentirait le désir d'acclimater notre siècle dans ce décor d’un autre âge.

980 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 793767

Surface cadastrale 3 ha
Surface du bâtiment principal 1200 m2

Responsable régional
Gironde

Matthieu de Boussac       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus