châteaux à vendre - calvados - au sud du pays d'auge

Au sud du Pays d'Auge, un château du 19ème S. et sa chapelle
entourés d'environ 20 hectares de parc et bois

Situation

Dans le Pays d'Auge, à l'orée d'une vallée entrecoupée de bois et de prés. Dans une région réputée pour ses élevages, fromages et sports équestres.
A 1h30 de Paris et 45 mn de Deauville-Trouville, et à 15mn de Lisieux, ville touristique et commerçante avec gare SNCF, reliant Paris en 1h40.
L’accès à l’autoroute A28 est à moins de 20 mn direction Paris. Écoles, commerces, médecins et pharmacies dans la commune voisine.

Description

Placé en surplomb de la vallée de la Touques, le château domine ses quelque 20 hectares de terrain composés de bois et d'un parc épousant les courbes du terrain typiques du Pays d'Auge. Des haies bocagères et des arbres majestueux masquent sa haute silhouette à mesure qu'on approche. Trois entrées sont possibles : l'une pour les visiteurs est bordée de haies se terminant au pied du château, les deux autres placées à l'opposé sont plus discrètes.
Depuis la route qui traverse le village, un chemin mène vers l'entrée du château. La vue est dégagée sur la vallée du Pays de Livarot et sur d'immenses prés. Une allée mène au perron d'honneur après avoir contourné l'étang et la maison de gardien. Le parc entièrement clos est composé de pelouses, de bosquets, d'arbustes variés et d'un bois planté d'arbres de haute tige de 5 ha environ. Des prés sont accessibles au pied à partir des écuries. Deux longs murs, vestiges d'un potager, protègent un terrain de tennis et une piscine à rénover. Au fond se dresse l'orangerie.

Le château du 19ème S.

Les façades des trois niveaux habitables, rehaussée de briques vernissées du Pays d'Auge, sont en pierre de taille et maçonnerie de moellons jointoyés. Les pilastres d'entrée sont en pierre de taille. Un niveau supplémentaire a été aménagé sous la toiture récente en ardoise naturelle couronnée d'une frise en zinc. Des lucarnes à fenêtres en tableaux de pierre de Caen ornent les façades sud et nord. Des lucarnes à fronton en zinc éclairent les combles. La façade principale, tournée au sud, est marquée en son centre par un corps de bâtiment en léger retrait. Toutes les baies sont alignées dans le sens vertical.
Très légèrement surélevé, un perron en pierre de Caen permet d’accéder à l’entrée principale. Une coursive longe la moitié du rez-de-jardin. L'ensemble a été entièrement restauré il y a quelques années, à l'intérieur comme à l'extérieur.


Rez-de-jardin
Entièrement éclairé par la lumière naturelle, le niveau est partagé en deux par un couloir central. D'un côté, se trouvent des caves, de l'autre des pièces de service ainsi qu'un appartement ayant vue sur l'étang.
Rez-de-chaussée
Le vestibule abrite le départ de l'escalier d'honneur menant aux étages et donne sur un bureau avec cabinet de toilette. En face, une double-porte s'ouvre sur un grand salon central de 75 m² environ. La pièce est séparée de la salle à manger par de larges portes, l'ensemble formant une vaste pièce de réception de plus de 100 m². Le décor restauré du 19ème S. a conservé tout son charme avec ses boiseries murales vernies sous des plafonds à caissons, ses parquets droits ou à chevrons et ses pavés de ciment très colorés.
Premier étage
De l'escalier d'honneur, un long couloir dessert cinq vastes chambres avec leurs salles de bain et toilettes au confort hôtelier. Un second escalier de service dessert les étages inférieurs et le second niveau. Les parquets sont recouverts en partie de moquette sous des boiseries murales vernies qui rappellent celles de l'étage inférieur. Chaque chambre mesure 20 m² environ et chacune a un décor différent d'inspiration 19ème S.
Deuxième étage
Cet étage est parfaitement identique au précédent, avec un long couloir qui dessert cinq autres et vastes chambres avec leurs salles de bain et toilettes de même niveau de confort. Une lingerie et des toilettes de service sont installées à proximité de l'escalier.

La chapelle

Édifiée sur un petit promontoire et adossée au bois, la chapelle qui n'était plus que ruine a été entièrement reconstruite et restaurée dans les règles de l'art. Sa toiture est en tuile plate de terre cuite, celle du clocheton en ardoise naturelle. Les murs sont en pierre de taille et moellons jointoyés à la chaux. Une lourde porte marque l'entrée, axée sur le faîtage comme la lucarne qui la surmonte. L'intérieur a eu droit à une restauration très soignée réalisée par les artisans locaux. Avec ses bancs posés en épis et laissant un passage vers l'autel, elle a ainsi pu être rouverte à la prière. La charpente du plafond de bois reprend le dessin de celle de la façade principale. Un tapis de pavés en tomette terre cuite de différents formats recouvre le sol.

Le pigeonnier

De plan hexagonal, l'édifice est à pans de bois et hourdis de tuileaux jointoyés à la chaux. La toiture est en tuile plate de terre cuite. L'ensemble a été entièrement restauré par des artisans locaux.

Le pavillon de gardien

Il s'agit d'un bâtiment rectangulaire en pierre de taille, brique et pans de bois sous une toiture en tuile plate de terre cuite. La maison intègre un salon, une salle à manger avec cuisine attenante et deux chambres avec salle de bain. Une rénovation intérieure sera nécessaire.

Les dépendances

L'ensemble de ces bâtiments sont d'architecture augeronne avec leurs murs de brique, pierre de taille et colombages sous une toiture en tuile plate de terre cuite ou ardoise naturelle. Le plus vaste est une écurie abritant quatorze boxes dont six poulinières, auxquelles s'ajoutent plusieurs pièces à usage de garage ou atelier. A l'étage, accessible par un escalier extérieur, se trouve un vaste volume partagé en deux salles de conférence, une salle de travail, un bureau, une cuisine et des sanitaires.
Les autres dépendances sont un pressoir, une bergerie, une orangerie dressée dans l'ancien potager et un bâtiment en ruine, ancien logement de gardien datant du 16ème S.

Ce que nous en pensons

La propriété est un ancien hôtel quatre étoiles qui a conservé de son statut précédent un confort chaleureux et cossu, mais aussi de vastes volumes permettant d'héberger toutes sortes de réceptions et autres séminaires, autant au sein du château que dans la dépendance où le mobilier de travail est toujours en place. Toutefois, en redevenant une résidence privée, la demeure a retrouvé toute sa tranquillité au milieu de la campagne luxuriante, loin du tumulte citadin. Aussi mériterait-elle de renouer avec le faste de ses origines en songeant que l'eau vive qui lui a donné son nom, partout présente dans le parc, est une source d'éternelle renaissance et d'émotions renouvelées dont la vigueur s'impose sitôt qu'on a poussé le portail.

3 710 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 141851

Surface cadastrale 20 ha 83 a 51 ca
Surface du bâtiment principal 1350 m2
Surface des dépendances 1600 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Haute-normandie

Marie Merien       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus