Parmi les châteaux de la Loire, proche de Chenonceau,
château Renaissance du 16ème siècle et domaine viticole
Tours, LOIR-ET-CHER centre-val-de-loire 37000 FR

Situation

Le domaine, ancien rendez-vous de chasse de Diane de Poitiers et François Ier, sur le coteau sud de la vallée du Cher, se situe au cœur d’une des régions de France les plus marquées par l’art et l’histoire.
A 35 km de Tours et de Blois et tout proche de Chenonceau, le domaine est facilement accessible, par l’autoroute A10 mais aussi en train ou par avion.

Description

Situé sur la route des châteaux du Val de Loire, la propriété est composée de nombreux bâtiments de diverses natures que vient parfaire l’agrément d’un parc arboré et de plusieurs hectares de vignes et de bois. S'y trouvent ainsi un château Renaissance, une longère attenante du 18ème siècle, diverses dépendances, un colombier Renaissance, un chai de vinification et de stockage, une maison tourangelle du 18ème siècle et une ferme de la même époque mais entièrement rénovée en 2008.

Le château Renaissance inscrit MH

De nombreux beaux éléments d’époque ornent toujours aujourd’hui la bâtisse. Les façades et toitures, la cheminée monumentale du grand salon, et le Colombier, parfaits exemples du style Renaissance française, ont été inscrits à l’Inventaire des Monuments Historiques en 1987. Ils ont fait l'objet d'un entretien et de rénovations partielles en conformité parfaite avec la législation particulière à ce type de propriété. L’espace intérieur et habitable du château se développe sur 4 niveaux.


Sous-sol
Le sous-sol partiel a été aménagé pour permettre permettant la tenue de soirées dansantes et de projections vidéo. Cette pièce est équipée d’une scène, d’un parquet de danse en chêne massif neuf et d’un bar avec point d’eau. Elle est ventilée, climatisée et sous régulation d’hygrométrie permanente.
Rez-de-jardin
Une belle entrée d’où part l’escalier d’honneur, un grand salon avec parquet, poutres et l’impressionnant cheminée monumentale inscrite MH, un vestibule, une salle à manger, une cuisine et l’office.
Premier étage
D’un côté un appartement privé avec vestibule, une grande chambre parentale, deux petites chambres et une salle de bains. De l’autre, bénéficiant d'un accès direct et indépendant, deux chambres avec chacune sa salle de bains privative.
Deuxième étage
Une chambre à coucher et un grenier de plain-pied aménageable.

La longère du 18ème siècle

Ce bâtiment typique de l’architecture rurale régionale, d’une surface au sol d’environ 220 m², est divisé et permet de recevoir confortablement amis et famille : deux gîtes pour quatre et cinq personnes et une grande chambre indépendante de plain-pied.
S’y trouvent aussi des locaux techniques : l’atelier abritant outillage et engins d’entretien du parc et de son potager, un grand garage pour deux voitures, un atelier de bricolage et un bureau de réception.
Au premier étage, le grenier reste à aménager. Une grande cave est enfin accessible par un escalier de pierre à l’extérieur.

L'ancienne ferme 18ème siècle rénovée

Elle offre deux gîtes supplémentaires à la propriété.
Le premier accueille facilement quatre ou cinq personnes et est composé d'un vaste salon (60 m² environ) orienté au sud et donnant de plain-pied sur les vignes, d'une grande cuisine dinatoire, de deux chambres à l'étage, ayant chacune sa salle d'eau.
Le second dispose d'un très grand salon avec vue panoramique sur la vallée du Cher, d'une cuisine ouverte sur la salle à manger, d'un cellier et de deux chambres à l’étage avec chacune sa salle d’eau.

Le colombier Renaissance inscrit MH

En très bon état, il comporte deux niveaux, dont le plus bas sert aujourd’hui à stocker pommes et pommes de terre de la production du domaine durant l’hiver.
Le niveau supérieur est accessible par une échelle à l’extérieur et comporte encore les boulins d’origine.

Le parc

Au nord, un grand parc planté d’essences rares (cèdres du Liban et cendré, tilleul tricentenaire, marronniers roses) agrémenté d’un bassin à carpes avec jet d’eau, d’allées sablonneuses et de nombreux rosiers sur tiges.
Le bassin est alimenté par un puits qui sert également à l’arrosage du potager. L’eau provient de la nappe du Cher située à une quinzaine de mètres en sous-sol.
Au sud, des carrés de pelouse et une allée de tilleuls centenaires.
A l’ouest, la piscine et son deck en bois abrités par une haie dense.
Le verger est composé principalement de pommiers. Le potager se divise en deux niveaux où sont cultivés de nombreuses espèces de pommes de terre, salades, tomates, le niveau supérieur accueillant le réservoir alimenté par le puits.

La piscine

A proximité des vignes, la piscine à structure en bois mesure environ 10m x 5,50m x 1,50m.
Le local technique discret attenant permet de planifier l’éclairage immergé nocturne.

Le domaine et l'exploitation viticole

L’activité principale du domaine est tournée vers la production de vins AOC de la région Val de Loire. Pour cela, le domaine dispose de toutes les ressources nécessaires pour assurer l’intégralité de la production de raisins, de la vinification, du conditionnement et de la vente de ses produits : vignes, chai de vinification et d’élevage, matériels, stockage, outils de vente, ainsi que personnel qualifié et motivé.
Historiquement réduit à deux hectares constituant le clos muré du château, le vignoble a été complètement restructuré et agrandi à partir de 1992. Aujourd'hui, le domaine viticole s'étend sur treize hectares de terres en appellation, dont un peu plus de dix sont plantés sur les coteaux sud de la Vallée du Cher. Les sols sont caillouteux, de texture sablo-limoneuse. Ils constituent un terroir propice à la vigne, présente ici depuis des siècles.
Les cépages rouges et rosés représentent la majorité de la production et sont répartis en Gamay, Cabernet franc et sauvignon, Pinot noir, Grolleau et Côt. Les cépages blancs sont quant à eux répartis en Sauvignon, Chardonnay et Chenin.
Le chai de vinification accueille une cuverie aérienne en inox et résine et un pressoir pneumatique, diverses machines de manutention, trois cuves enterrées, un laboratoire. Un système complet de contrôle des températures installé en 2001 assure l’optimisation des fermentations.
Toute proche, une maison rurale datant probablement du début du 19ème siècle, occupe une surface d’environ 70 m² au sol. Permettant l’accueil de la clientèle pour la dégustation, elle sert également à l’équipe du domaine en période de vendanges. Une dernière pièce permet le stockage d’environ 6000 bouteilles prêtes pour l’habillage. Un grand appentis avec accès extérieur, sert de lieu de stockage aux accessoires culturaux. Enfin, un étage sous combles aménageable pourrait abriter deux chambres et des sanitaires.

Le domaine compte encore un bois d’environ sept hectares, classé comme réserve de chasse et peuplé de grands arbres feuillus : chênes, châtaigniers et acacias. Il est parcouru par un réseau de chemins pédestres propices aux promenades ou au jogging.

Ce que nous en pensons

Un lieu où il est difficile de mieux concilier l'Histoire, l'architecture Renaissance et la viticulture.
L'inscription ISMH d'une cheminée monumentale, des toitures en ardoise, des façades en pierre de tuffeau et du colombier témoignent d'un lieu très marqué historiquement.
Une situation sans nuisance et privilégiée, un domaine viticole de dix hectares pouvant être agrandi… le futur acquéreur pourra aisément concilier villégiature et passion de la vigne.
Dans une région à très fort potentiel touristique (850.000 visiteurs en 2015 au châteaux de Chenonceau), l'activité de gîte et chambre d'hôte constitue un réel atout et un apport économique appréciable.

1 750 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 183379

Surface cadastrale 23 ha 4 a 37 ca
Surface du bâtiment principal 380 m2
Surface des dépendances 500 m2

Responsable régional
Nord-est Indre & Loire


Marie-Antoinette de Groulard    +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus