Dans le Centre-Val de Loire, en Champagne berrichonne,
un château Renaissance classé MH dans un parc de 36 hectares

Situation

A l’ouest du département de l’Indre, à 3 heures de Paris et à 1h30 de Tours, sa gare TGV et son aéroport. Dans une région aux collines et vallons amples et doux parsemée de grandes cultures. A 25 km de Châteauroux et de l'entrée d'autoroute et 5 km d'une cité commerçante. Au cœur d'un village de 620 âmes.

Description

Manoir fortifié au 12ème siècle, l'édifice fut transformé en donjon d'apparat au 15ème siècle par un compagnon d'armes et conseiller du roi Louis XI. Au 16ème siècle, ses descendants y font ajouter quatre ailes composées de galeries d'inspiration italienne, qui font aujourd'hui toute l'originalité du château. L'une sera détruite à la Révolution, une autre sera entièrement transformée au 19ème siècle en un confortable corps de logis. Ces trois ailes subsistantes sont disposées autour d'une cour ouverte marquée aux angles par trois tours rondes et l'ancien donjon carré. Dressés non-loin du château, les communs forment un vaste ensemble de bâtiments remaniés au 17ème siècle. Ils ferment sur trois côtés une basse-cour au centre de laquelle l'église paroissiale se trouvait encore au 18ème siècle. Celle-ci fut par la suite déplacée dans le village. Quelques vestiges de douves et de pont-levis suggèrent que l'ensemble était ceinturé de fossés. Au-delà s'étendent des jardins à l'anglaise, le parc traversé par la rivière et l'étang de 4 hectares avec son embarcadère et son chalet. Les 36 hectares de la propriété sont entièrement clos de murs, bornés à chaque angle par une tourelle semblant monter la garde.

Le château - aile sud

Cette partie du château avec les deux tours qui la cantonnent a été reconstruite au 19ème siècle siècle à l'emplacement du corps de logis primitif, qui surmontait une galerie probablement de même aspect que les trois autres. Elle forme aujourd'hui un corps de logis sur trois niveaux donnant sur la cour d'honneur d'un côté, sur la cour Renaissance de l'autre.
Le rez-de-chaussée réunit les pièces de service et deux pièces de réception avec cheminée autrefois réservées aux repas de chasse. La sols sont en pierre uniforme dans les grandes pièces, à damier dans les plus petites. A chaque extrémité part un escalier desservant les étages.
Le premier niveau est formé de quatre pièces commandées : trois salons et un bureau avec bibliothèque logé dans la tour. A l'opposé, dans la tour est, sont aménagées une chambre et une salle de bain. Les sols sont en parquet à point de Hongrie ou à l'anglaise, ou pavés de dalles en damier ou vieilles tomettes.
A l'entresol sont installés une salle d'eau et un cabinet de toilette d'un côté, des toilettes de l'autre côté.
Le second étage abrite quatre chambres, chacune associée à boudoir, ainsi que trois salles de bain et deux bureaux. Un escalier monte au grenier.

Le donjon

Il s'agit d'une tour carrée à cinq niveaux coiffée d'une toiture pyramidale. Trois de ses angles sont cantonnés sur les trois derniers niveaux d'échauguettes à toit en poivrière, le quatrième étant occupé par la tourelle de l'escalier en vis qui dessert chaque étage. Les fenêtres qui se superposent sur la façade ouest ont été agrandies au 18ème siècle pour apporter plus de clarté.
Au rez-de-chaussée, la salle basse voûtée montre deux travées de croisées d'ogives. Elle constitue une belle salle de réception ouvrant sur la galerie et la cour.
Chacun des étages suivants est formé d'une grande salle où trône une cheminée monumentale, avec des latrines au premier, un passage vers les échauguettes aux deuxième et troisième, et une galerie en mâchicoulis au dernier.

Le château - aile nord

Ses deux étages de galeries superposées relient le donjon à la tour d'angle nord-est. Le rez-de-chaussée intègre huit travées de voûtes à croisées d'ogives. Côté cour, huit arcades sont posées sur des colonnes simples ou torsadées, surmontées à l'étage par autant d'arcades en anse de panier. Un riche décor de fleurs de lys, de queues d'hermines et d'initiales entrelacées s'interpose entre les deux niveaux.

La tour nord-est

Cette grosse tour ronde à mâchicoulis est coiffée d'une toiture à poivrière et double pignon. Elle est flanquée d'une tourelle qui abrite l'escalier en vis desservant les quatre niveaux. Quatre salles y sont superposées, chacune avec une cheminée monumentale richement décorée de blasons ou d'initiales entrelacées. Deux cabinets sont ménagés dans l'épaisseur des murs.

Le château - aile est

Cette aile reliant la tour nord-est à la tour sud-est est identique à l'aile nord, excepté la galerie de l'étage qui est ici fermée. La galerie du bas affiche cinq travées de voûtes à croisées d'ogives. Les colonnes sont losangées. Les décors externes sont de simples initiales.

Les dépendances

L'ensemble s'élève sur un niveau de rez-de-chaussée rehaussé côté fossés, et un étage de combles que sépare un bandeau plat courant tout le long des façades. Les toitures en petites tuiles sont percées de lucarnes à fronton triangulaire. La belle cour des communs affiche des éléments datant du moyen âge, de la Renaissance, ainsi que des 17ème et 19ème siècles.
Elle est bordée au nord par un bâtiment long d'une centaine de mètres abritant un gîte pouvant héberger 28 personnes. Dans l'ancienne grange aux dîmes, la "Salle aux trois arcades" accueille réceptions et séminaires. A l'angle nord-est, une tour à trois niveaux coiffée en poivrière est flanquée d'une tourelle abritant l'escalier en vis. Un four à pain y est adossé. A l'est, un bâtiment d'une quarantaine de mètres de long est centré sur un porche d'entrée surmonté d'un clocheton. Un des côtés est occupé par un musée où sont conservés des vestiges du château ainsi qu'un imposant meuble de pharmacie à 256 tiroirs datant du 19ème siècle. De l'autre côté du porche est aménagé un logis de 150 m² qui s'étend jusque dans une petite aile placée en retour d'équerre. Au nord-ouest de la cour se dresse un pavillon d'angle de 90 m². A l'ouest, un bâtiment de 45 m de long réunit une atelier, des remises, des écuries et une sellerie. Il se termine par un porche qui s'adosse au bâtiment voisin, une haute "grange à porteau" ou auvents caractéristique de l'architecture rurale du Berry. Un dernier petit pavillon se dresse légèrement à l'écart, en bordure du ruisseau et du plan d'eau qui fut aménagé au 19ème afin d'alimenter le château en électricité. Cette sorte de micro-centrale hydroélectrique ne demande qu'à être remise en service.

Ce que nous en pensons

Monument historique s'il en est, ce vertigineux ensemble impose sa folle élégance au premier coup d'oeil. Bien que composite, le château parvient à fusionner les styles de différentes époques en une composition lumineuse et miraculeusement homogène qui en fait une curiosité tant architecturale qu'historique. La remarquable qualité de sa restauration valorise pleinement l'excellent état de chacun de ses éléments. Malgré son allure monumentale et sa superficie impressionnante, le corps de logis du 19ème siècle reste de dimension raisonnable et ses volumes sont parfaitement aménageables. Quant aux autres bâtiments qui composent le château, ils représentent un volume considérable pouvant répondre à un très large éventail d'exigences.

1 490 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 408207

Surface cadastrale 35 ha 78 a 7 ca
Surface du bâtiment principal 1500 m2
Surface des dépendances 2500 m2

Responsable régional
Nord-est Indre & Loire

Marie-Antoinette de Groulard    +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus