A 150 km de Paris, château du 17e siècle entièrement à restaurer
et ses dépendances dans un domaine 5 hectares

Situation

Paris est à 150 km via l'excellente autoroute A13 (bretelle à environ 2 km), Deauville et sa côte sont à 60 km et Rouen la capitale régionale à 30 km. Le village le plus proche où sont réunis tous les commerces et services n'est qu'à 2 km. La première gare SNCF est à 20 km.

Description

Cinq hectares de terrain entourent le château construit au 17e siècle et remanié au cours des siècles. L'édifice est entièrement à restaurer, de même que ses dépendances. L'une d'entre elles a toutefois été partiellement refaite : murs revêtus de placo-plâtre, arrivées d'eau et d’électricité installées. La haute grille franchie, cette dépendance se trouve sur la gauche. L'autre placée sur la droite sera entièrement à revoir, de même que le pigeonnier coiffé d'une toit en poivrière, effondré en partie.
Le château se dresse à environ 50 m des dépendances. Une vaste terrasse recouverte de larges dalles en pierre s'avance devant une des façades. Le parc harmonieux a conservé de beau arbres.

Le château

Un escalier à quelques degrés accède au bâtiment dont le corps central a été bâti en 1630 sur des fondations remontant à la guerre de Cent ans. Sa belle cave de brique voûtée est restée "dans son jus". Le bâti le plus ancien est flanqué de deux pavillons rajoutés recouverts de ciment gris et coiffés de toits à quatre pentes, dans l'angle intérieur desquels s'insèrent deux tourelles à toits en poivrière sur chaque façade. Le premier étage de la façade postérieure est en pans-de-bois sur des bas-murs en brique et parements de pierre blanche, l'ensemble dominé par un fronton central triangulaire.
L'autre façade est entièrement recouverte de ciment.
Des lucarnes à galbes cintrées et jacobines sont réparties au dernier niveau. Les toitures d'ardoise sont percées de hauts conduits de cheminées.


Rez-de-chaussée
La lumière pénètre largement par les ouvertures en lanterne.
Le vestibule traversant percé de portes-fenêtres à deux battants dessert une cuisine, une pièce sans affectation et deux grands salons. L'un d'eux a conservé ses hautes boiseries d'origine, qui ne recouvrent l'autre qu'à mi-hauteur. Chacun a une grande cheminée. Les sols sont en parquet de chêne, probablement du 19e siècle pour certains.
Ceux des autres pièces sont en tomette ancienne ou en carrelage à cabochons.
Un escalier d'origine tournant à gauche, aux marches en tomette et garde-corps en fer forgé, accède aux niveaux supérieurs.
Toutes les pièces sont disposées en enfilade et commandées par des portes en bois à double battant.
Premier étage
Ce niveau également entièrement à restaurer réunit cinq chambres aux murs recouverts de boiseries restées "dans leur jus". Elles ont presque toutes une cheminée sur des sols en tomette ou parquetés de chêne. Des toilettes sont aménagés dans l'une des tours.
Deuxième étage
Quatre chambres et des toilettes occupent ce niveau. Une douche provisoire a été installée par les propriétaires pour pouvoir y séjourner.
Troisième étage
Cinq chambres de bonnes d'une surface chacune d'environ 7 m2 et un grenier composent ce dernier étage.
Les caves
Elles sont voûtées et accessibles par un escalier de pierre en vis partant du vestibule près de l'escalier menant aux étages.

La dépendance du 19e S. partiellement restaurée en logis

Belle bâtisse aux façades de brique rouge élevées sur deux niveaux, accessible par de grandes portes cintrées à double-battant. L'ensemble est divisé en trois parties coiffées d'un toit à deux pentes en ardoise vieux de 10 ans. Le rez de chaussée et le premier étage ont de larges ouvertures cintrées. Les sols sont recouverts de carrelage. Les branchements d'eau et électricité ont été réalisés.


Rez-de-chaussée
Deux grandes salles de dimensions égales jouxtent de part et d'autre une pièce d'entrée abritant l'escalier en bois qui accède au second étage. Les murs dans certaines pièces sont recouverts de placo-plâtre.
Premier étage
Le niveau réunit trois petites pièces et deux autres plus grandes placées aux deux extrémités.

Les écuries

Le bâtiment est entièrement à restaurer.

Le pigeonnier

Egalement entièrement à restaurer.

Le four à pain

Entièrement à restaurer.

Ce que nous en pensons

Le château est particulièrement intrigant avec ses tourelles demi hors-oeuvre engagées dans l'angle des pavillons latéraux. La majestueuse façade avant et son petit arc en plein cintre à doubles colonnes doriques semble radicalement tourner le dos à la façade postérieure, vigoureusement animée par ses pans-de-bois à hourdis de briques et ses chaînes de pierre blanche. Il y a lieu d'explorer soigneusement le versant extérieur de ce fascinant édifice aussi bien que le riche reliquat de sa décoration intérieure avant de se lancer dans un grand projet de restauration qui ne se fera pas sans passion, moyens et énergie. L'investissement semble toutefois raisonnable tant la demeure est envoûtante et son domaine prometteur. La dépendance déjà restaurée pourra être rapidement aménagée en logis d'habitation afin de servir de camp de base.

450 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 326140

Surface cadastrale 4 ha 95 a 5 ca
Surface du bâtiment principal 600 m2
Surface des dépendances 800 m2

Responsable régional
Haute-normandie

Marie Merien       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus