châteaux à vendre - essonne - a 40 kilomètres de paris

A 40 kilomètres de Paris, en bordure du parc de la Haute Vallée de Chevreuse, près du plateau de Saclay,
un donjon où séjourna la jeune Anne Boleyn, et son pavillon bourgeois

Situation

Au sud-ouest de la capitale, accessible par l'autoroute A10 en 40 min depuis la porte d'Orléans et à quelques kilomètres du plateau de Saclay, la localité est connue pour son église des 11ème et 12ème s. A quelques encablures du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le bourg bénéficie de calme et d'espaces verts, tout en proposant les principaux commerces et des établissements scolaires jusqu'au collège. En bus puis RER, Paris est à une heure de transport.

Description

Près de l'église, au centre de la localité, le donjon, seul édifice dominant, présente une élévation étonnante. Vers 1506, l'ambassadeur d'Angleterre en France confia sa fille, Anne Boleyn, à un de ses parents, seigneur du village. Alors âgée de six ans, elle habita là jusqu'à ce qu'elle eût atteint l'âge d'être présentée à la cour. Elle retourna alors en Angleterre et devint demoiselle d'honneur de Marie d'Angleterre, soeur d'Henri VIII, qu'elle accompagna en France quand cette princesse vint épouser Louis XII en 1514. Elle s'attacha alors à Claude de France, fille de Louis XII, et femme de François Ier. Puis elle retourna de nouveau en Angleterre, où elle épousa Henri VIII qui, bientôt, la répudia sous prétexte d'infidélité et la fit décapiter le 19 mai 1536. C'est donc ici que celle qui devait devenir l'infortunée femme d'Henri VIII et la mère de la reine Élisabeth Ière passa sa prime jeunesse.
En 1772, le château, qui tombait en ruines, fut démoli par le comte de Montrevault qui ne conserva que le donjon et quelques parties des communs. En 1885, le donjon, restauré, devint une habitation de villégiature. Il est maintenant accompagné sur sa parcelle d'un pavillon construit certainement au début du 20ème s.

Le donjon

Le donjon a sept niveaux : une cave, un entresol, un rez-de-chaussée surélevé de quelques marches par rapport au sol naturel et quatre étages. Les deux premiers sont éclairés par des baies doubles sur les deux façades principales. L'édifice est flanqué d'une tourelle dont l'escalier dessert chaque niveau et coiffé en poivrière comme les quatre échauguettes qui cantonnent la partie principale. Les murs ont trois mètres d'épaisseur dans les fondations, environ un mètre au sommet.
Au niveau le plus bas se situent deux pièces de cave, dont l'une, hors de l'emprise du donjon, était sans doute le point de départ de souterrains aujourd'hui comblés.
Au-dessus, une cuisine en entresol est aérée par des soupiraux et une baie en façade.
Un ajout tardif en avant de la tourelle d'escalier permet d'obtenir un espace supplémentaire sur les trois premiers niveaux. Au rez-de-chaussée, cet espace abrite une entrée qui permet d'accéder à ce qui était la salle d'audience, où le seigneur recevait ses vassaux. Salle à manger actuellement, la pièce inclut un débarras ménagé dans l'épaisseur de la muraille.
Le premier étage est aménagé en salon et des toilettes ont été installées dans l'ajout à la tourelle. Au-dessus, une salle de bain y est opportunément placée pour accompagner les deux chambres du deuxième et troisième étages. L'épaisseur des murs se réduisant, la bibliothèque du quatrième étage est le plus vaste espace du donjon, encore agrandi par les quatre échauguettes. La tourelle d'escalier possède un dernier niveau non aménagé, sous sa charpente conique.

Le pavillon

Il est édifié en pierre sur deux niveaux couverts d'un toit à la mansart abritant des combles aménagés. Un escalier demi-tournant en bois massif permet la circulation entre les étages.


Rez-de-chaussée
Au rez-de-chaussée, une entrée permet l'accès à la cuisine, à un salon avec cheminée, à une chaufferie ainsi qu'à des toilettes.
Premier étage
Le premier étage est dévolu à la chambre principale, à une salle de bain, à un dressing et à des toilettes.
Combles
Le dernier niveau est partiellement mansardé. S'y trouvent trois chambres et une salle d'eau.

Le jardin

D'une surface de 1600 m2 environ, la parcelle est plantée d'arbres et d'arbustes d'agrément. Un bassin mériterait d'être remis en service pour redevenir un atour du donjon. Plusieurs entrées, sur deux rues, sont possibles, et permettraient de garer des véhicules à différents endroits en cas d'usage mixte privé et professionnel.

Ce que nous en pensons

Le donjon pointe son histoire vers le ciel, sans rival aux alentours. Habiter une demeure plus originale, là, à deux pas de Paris, plus près encore de l'effervescence intellectuelle du plateau de Saclay, semble difficile. Parquets, cheminées de pierre, plafonds à poutres ou caissons, boiseries murales, escalier en vis à jour, carreaux de ciment : l'intérieur est dans un état irréprochable. Le pavillon proche, aux allures de maison bourgeoise, sera fort utile si les nouveaux occupants décident d'installer aussi sur place une activité professionnelle : quelle enseigne qu'un lieu aussi attirant !

1 915 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 132614

Surface cadastrale 1619 m2
Surface du bâtiment principal 325 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Essonne

Virgile Durand       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus