châteaux à vendre - vienne - près de poitiers

Près de Poitiers, château médiéval et 19ème S. inscrit MH,
dépendances en hameau et parc à l'anglaise sur 22 ha

Situation

À 17 km de Poitiers et sa nouvelle LGV qui rejoint Paris en 1h18. Par la route, la capitale est à 352 km dont 334 km sur autoroute. Poitiers est dotée d’un aéroport qui propose des vols journaliers pour les îles britanniques, l'Italie, Lyon, etc. Au cœur d’un village entouré d’une campagne vallonnée de champs et prairies parsemés d’épais bois de chênes et de châtaigniers. Des carrières de pierre à une dizaine de kilomètres ont fait la renommée du pays. L'environnement est calme bien que Poitiers soir relativement proche.

Description

La propriété occupe une grande partie d’une bourgade dynamique d'un urbanisme avenant. Elle est accessible par plusieurs portails et portes mais le château demeure discret derrière de hauts murs et de très nombreux et beaux arbres séculaires. En entrant par le portail près de l’église du village, le château se découvre graduellement entre les énormes platanes. Il comporte principalement deux époques d’architecture : fin du Moyen Âge et 19ème siècle - tours, tourelles et toits pointus dégagent une forte atmosphère d’époque troubadour. L’édifice est entouré par une large plage de gravier fin et un très joli parterre fleuri sur le côté sud-est, puis une longue et superbe double allée de platanes se déroule vers le sud-ouest. Côté ouest, l’atmosphère est plus Italienne avec une grande terrasse entourée des colonnes, une pergola et au bout, sur la pelouse et une fontaine. Les dépendances sont à l’est, dissimulées par des arbres et accessibles directement par un deuxième portail. Une large rue privative, pavée de pierres, traverse cet ensemble d’une dizaine des bâtiments. Au nord-ouest du château, une orangerie a été aménagée en habitation. Enfin, une longe serre ancienne adossée au mur d’enceinte jouxte le grand jardin potager. Le terrain d'une vingtaine d'hectares disposés en éventail comporte un bois, un étang, des prés et un verger.

Le château

Au 10ème S. la seigneurie appartenait à Eblès Manzer, comte de Poitou. À sa mort, la comtesse fit don du domaine au monastère de la Saint-Trinité de Poitiers. Après moult changements, les Beauchamp deviennent propriétaires au milieu du 19ème S et reconstruisent la partie sud ainsi que des dépendances. En même temps, la comtesse finance la reconstruction de l’église du village, tout près. Le logis présente un corps de bâtiment rectangulaire, couvert d’un toit à longs pans à croupes, cantonné d’échauguettes à toit conique. Sur les élévations nord et sud sont greffés deux pavillons rectangulaires de quatre tailles différentes. Le château est accessible par cinq portes, l’entrée principale est au centre de la façade sud-est. Ses portes comme l’ensemble de l’édifice sont résolument médiévales d'époque ou de style. Le jeu des angles, des toits et des ombres s'anime à n’importe quel moment de la journée et sous tous les temps. Le château comporte plus de 1000 m² sur quatre niveaux. Son état est excellent à la fois à l'extérieur et à l'intérieur. L’ensemble du château est chauffé par un système central au fioul, dont la chaudière est installée dans les dépendances. Comme le château est régulièrement utilisé, l’entretient est effectué presque quotidiennement. Les sols comme les huisseries sont en bon état. Les fenêtres, ont très souvent conservé leurs volets intérieurs en chêne équipés de judas en bronze, les portes de communication sont superbes et les escaliers majestueux.


Rez-de-chaussée
En entrant par la porte centrale côté sud-est, le visiteur débouche sur une entrée et le départ d’un grand escalier. Une atmosphère du 19ème siècle règne avec de grandes baies lumineuses, des hauts plafonds et des grandes pièces. À droite de l’entrée, un salon en enfilade de style néogothique a conservé son plafond à caissons peint aux armes de la famille de Beauchamp. Ensuite une grande cuisine comporte encore des éléments de la cuisine professionnelle du temps des Sœurs - en effet, jusqu’aux années 2000, le château a été le centre d’une communauté Bénédictine. Dans un coin, une porte donne accès au demi sous-sol où une série de casiers pour les chasseurs, devenus casiers pour les Sœurs, sont alignés sur une belle longueur. Ce couloir mène aussi au cellier. Adjacente à la cuisine au nord, une pièce de service pour la cuisine profite d’un accès discret et direct à l’arrière du château. Une porte à l’ouest mène aux sous-sols. Cette pièce constitue l’aile dite du donjon et donne accès à un deuxième escalier antérieur au premier, logé dans un pavillon. Cet escalier en pierre est tournant à retour avec jours. À gauche de l’entrée, la salle à manger comporte deux parties et donne directement sur la terrasse au sud-ouest. À proximité de la salle à manger se trouvent un bureau, des toilettes et une cave.
Premier étage
Les étages sont accessibles soit par le grand escalier, soit par l’escalier tournant dans le pavillon nord-est. En montant les marches en belle pierre de Chauvigny du grand escalier, le visiteur aboutit dans un couloir de 34 m de long, heureusement divisé vers le milieu. Au sud de l’escalier, un petit salon accède à deux autres plus grands. Celui du sud, exposé sur trois côtés, a une vue idéale sur l’allée, le parterre à fleurs et le parc où l'on peut distinguer la statue de Jeanne d'Arc. Adjacente, une bibliothèque a conservée tout son aménagement et son décor du 19ème siècle. De retour à la cage d’escalier, des doubles portes ouvrent sur le couloir nord. Trois grandes et belles chambres, chacune profitant d’une vue sur la terrasse, colonnade et le parc. Deux chambres possèdent une salle de bain, la troisième une salle de douche.
Deuxième étage
La configuration du deuxième étage est semblable à celle du premier. Il réunit six chambres de diverses tailles et quatre salles de bain. Au sud, trois de ces chambres forment une suite magistrale. Les trois autres ne sont pas moindres et ont chacune de belles proportions.
Troisième étage
Le niveau comporte neuf chambres déployées en quatre suites, avec quatre salles de bain ou douche. Ces chambres sont généreusement proportionnées, confortables et la vue sur le parc captivante. Comme dans les autres étages, la configuration est modulable.
Combles
Un escalier dissimulé dans le couloir du troisième étage mène aux combles installés sous la toiture de la partie centrale du château. Ils étaient habités jadis par les personnes du service. L’espace est propre, en bon état, et comporte un accès aux toits.

Les dépendances

Chapelle
Les origines de l’église du village sont du 10ème S. mais après la Révolution, l’édifice datant du 12ème S. était en très mauvais état. Sa reconstruction est décidée et une première tranche de travaux entreprise en 1883 sur les plans de M. Cazeaux, architecte de la ville de Paris et disciple de Viollet le Duc, il est suivi par deux autres architectes régionaux. Les propriétaires du château ont financé les travaux et ont construit une petite chapelle greffée à l’église, accessible de façon totalement privée par un escalier dans le jardin, côté château. Un vitrail porte les armes des Beauchamp.

Monte-charge du cellier
Près de la chapelle, un curieux et joli petit pavillon coiffé de tuiles plates vernissées fut construit au 19ème S. pour abriter le mécanisme d’un monte-charge. Il existe de vastes souterrains sous l’église et le jardin qui communiquent avec le château. À cette époque, les propriétaires entreprirent d’aménager des celliers dans ces souterrains pour entreposer le vin de la propriété élaboré dans les vastes chais à 100 m.

Château d’eau
Au 19ème S. un château d’eau fut construit pour la propriété. Toujours en bon état, il n’est plus utilisé à l'exception de l'abri pour les vélos aménagé au rez-de-chaussée.

Salle de réception
Une salle de réception ou école aurait été aménagée dans une ancienne remise du domaine par les Bénédictines, espace qui fut remis au gout du jour et aux normes par le présent propriétaire. Le bâtiment date du 19ème siècle et comporte deux niveaux de 350 m² environ. Avec ses 230 m² environ, la salle en rez-de-chaussée accueille 200 personnes assises dans des conditions confortables et une piste de danse. L’espace est modulable avec la possibilité d’une division : un tiers-deux tiers. Elle est équipée d’un chauffage central et comporte de grandes baies sur trois côtés. Naturellement elle intègre des toilettes et une salle de préparation pour les traiteurs avec un accès direct depuis la rue. Au premier étage, un vaste espace abrite quelques bureaux et un atelier d’artiste. La majeure partie de l’étage reste à aménager.

Ancien bâtiment du personnel
Ce bâtiment d’environ 230 m² au sol doit avoir été utilisé pour loger le personnel qui travaillait au domaine. Il aurait été un local de scouts au temps des Sœurs. Au rez-de-chaussée sont logés la chaufferie, la cuve à fioul de 6000 litres et un poste de transformation électrique ainsi que le compteur électrique, etc. Les autres pièces et espaces ne sont pas utilisés et certaines nécessitent des rénovations.

Gîte
Près de la salle de réception, une petite maison sur deux niveaux a été récemment aménagée en gîte de trois chambres. Une des chambres est accessible en rez-de-chaussée aux personnes handicapées. Elle jouxte la salle de bain, la cuisine et le séjour. Les deux autres chambres sont à l’étage. Le décor est un mélange entre rustique poitevin et chic côte-ouest américaine.

Le Chai
Le domaine produisait son propre vin au 19ème S. ; un bâtiment de 400 m² au sol a été construit pour le chai, des bureaux et un atelier. Au vu des éléments conservés, il est clair que la production était conséquente. La grande salle comporte des pressoirs et des cuves en brique et béton. La deuxième est devenue l’atelier de la propriété. Avec plus de 100 m², il pourrait facilement abriter un tracteur agricole et trois ou quatre voitures. Un escalier en acier mène à l’étage où les anciens bureaux avaient été aménagés en appartement d’amis de trois chambres, au style de la côte nord-ouest américaine.

Bâtiments divers
Contre le mur d’enceinte sont accolés de nombreux bâtiments de divers usages et états : huit poulaillers, un chenil et des hangars et garages.

Orangerie
L’orangerie a été plusieurs fois aménagée et a perdu sa fonction originelle depuis longtemps. Elle est devenue un appartement en rez-de-chaussée avec plan ouvert qui comporte : un grand séjour/salle à manger, une cuisine, une salle de bain et deux chambres. Le premier étage pourrait être aménagé si désiré.

Le parc et jardins

Avec 22 ha, les terres du château sont bien plus modestes qu'au début du 19ème S, quand le domaine comptait 1000 ha . Aujourd’hui, le parc et les jardins qui subsistent forment un écran et font oublier le village. Il semble que le parc soit le fruit d’un dessin signé d'un architecte paysagiste peut-être notoire. La double allée de platanes se déroule au sud du château sur presque 300 mètres, ponctuée par un large bassin circulaire qui pourrait créer un superbe effet miroir une fois restauré. À l’ouest, le style est plus italien. À l'arrière, vers le nord, une longue serre ancienne est installée près du jardin potager encore en production. Depuis l’est du château, des parterres à l’anglaise exposent leur élégante exubérance de couleurs. De nombreux conifères de grande taille forment la toile de fond. Puis s'ouvre une percée de plus de 500 mètres avec, à mi-chemin, un étang et une belle statue de Jean d’Arc en pierre haute de trois mètres, et qui semble garder le château. L’étang est en réalité un grand bassin de contrôle hydraulique entretenu par la commune. Enfin quelques prés à chevaux et un grand verger marquent le bout de la propriété.

Ce que nous en pensons

Très surprenante est la présence d'un château d'une telle envergure à quelques lieues de Poitiers, qui plus est au milieu d'un jardin à l’anglaise conçu dans la veine chère à Lancelot « Capability » Brown, le plus illustre des jardiniers britanniques. Il est vrai que l'ensemble est adroitement dissimulé par une forêt de verdure. La propriété est idéale pour recevoir des grandes manifestations en tous genres : séminaires, réunions d'entreprise et surtout mariages étant donnée l'extrême proximité de l’église du village. Actuellement aménagé pour l'accueil, le château et certaines de ses dépendances ont une capacité d’hébergement cumulée de plus de 50 convives et la salle de banquet de 200 couverts. Ses magnifiques jardins rendent les invitations difficiles à refuser. Toutefois, l'ensemble pourra sans peine renouer avec les temps glorieux du dernier Comte et de la Comtesse en retrouvant son âme de maison de famille.

1 785 000 € Honoraires de négociation inclus
1 700 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 552792

Surface cadastrale 22 ha 91 a 11 ca
Surface du bâtiment principal 1030 m2
Surface des dépendances 1800 m2

Responsable régional
Charente Et Périgord Vert

Henry Lewis       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus